Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Ancien édifice de la Brasserie-Boswell

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Pavillon Jean-Talon
  • Voûtes du Palais
  • Voûtes Talon

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Québec

Date :

  • après 1875 – (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine industriel

Usage :

  • Fonction commerciale (Entrepôts)
  • Fonction industrielle, transformation de matières végétales et animales (Distilleries et brasseries)

Éléments associés

Plaques commémoratives associées (3)

Personnes associées (2)

Inventaires associés (1)

Carte

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Déclaration Situé dans un site patrimonial Gouvernement du Québec

Transfert de responsabilité

  • Exercice de certains pouvoirs par la municipalité (Québec), 2016-12-09
    Prise d'effet : 2017-06-09
 

Haut de la page

Informations historiques

Cet édifice est construit après 1875 pour la brasserie Boswell. L'histoire de cette entreprise commence en 1844 alors que Joseph Knight Boswell, un jeune brasseur d'origine irlandaise, ouvre sa propre brasserie. Il achète d'abord de John C. Racey une petite brasserie sur la rue Saint-Paul, au pied de la côte de la Canoterie. Son entreprise s'avère un tel succès qu'en 1852, il acquiert des terrains au pied de la côte du Palais et y fait ériger des bâtiments modernes et fonctionnels répondant mieux à ses nouveaux besoins.

Peu à peu, l'entreprise s'étend sur une grande partie du secteur. Sans même le savoir, Boswell redonne à l'îlot sa vocation première. Son industrie repose en effet sur les vestiges des fondations d'une brasserie opérée par Jean Talon (vers 1626-1694) de 1669 à 1675, sur lesquels s'élèveront ensuite le premier palais de l'Intendant de 1686 à 1713, puis les magasins du roi. Lors de l'achat du site par Joseph Knight Boswell en 1852, les caves voûtées du deuxième palais de l'Intendant appartiennent toujours au Département de la Guerre. En 1868, Boswell loue les caves afin d'y entreposer de la bière. Après 1875, on construit un bâtiment de deux étages en brique sur la moitié avant des vestiges. Cet édifice au caractère industriel sert d'entrepôt puis de malterie. Les façades en brique sont percées par de petites fenêtres à battants jumelées et la toiture à faible pente est revêtue de tôle. Deux avancées à chaque extrémité rappellent la volumétrie de l'ancien palais de l'Intendant.

En 1870, la brasserie Boswell est déjà reconnue comme étant la plus considérable de Québec avec ses 75 employés. En 1909, la brasserie est vendue à The National Breweries Limited mais la vice-présidence est confiée à Vesey Boswell qui l'assume jusqu'à sa retraite en 1922. Son frère Charles Edward Allen prend sa relève, jusqu'à sa mort en 1942. La brasserie a donc été administrée par la famille Boswell pendant près d'un siècle.

Au début du XXe siècle, la brasserie Boswell occupe l'ensemble de l'îlot des Palais. Les vestiges du deuxième corps de logis du second palais de l'Intendant (moitié arrière) sont arasés pour permettre l'aménagement de la rue à un niveau plus bas que les voûtes. Au cours des années 1930, la brasserie Boswell redécouvre les voûtes du palais de l'Intendant. Connue comme les « Voûtes Talon », elle y présente divers objets, dont un canot d'écorce, des boulets de canon et des pistolets. Une plaque est même installée par la Société historique de Québec pour souligner - faussement - que sur cet emplacement était érigée la brasserie de Talon. Une clé de voûte du deuxième palais est intégrée dans le portique d'entrée des voûtes.

En 1952, Canadian Breweries Limited fait l'acquisition de National Breweries et quatre brasseries (Dow, Dawes, Frontenac et Boswell) se fusionnent en une seule. Le 18 octobre 1968, les activités de brassage et d'embouteillage de la brasserie Dow de Québec cessent. Toutefois, quelques emplois sont conservés pour le centre de distribution régional de la bière produite à Montréal, qui est en activité jusqu'en 1973. Au printemps 1974, la Brasserie Dow fusionne avec la brasserie O'Keefe Company Limited et cesse alors toute activité liée à la bière sur le site du palais de l'Intendant.

Après le transfert de la propriété à la Ville de Québec, cette dernière y ouvre en 1980 le Centre d'initiation à l'histoire de la Ville de Québec, un projet complété en 1989 par des installations d'interprétation du chantier archéologique du premier palais de l'Intendant. Les étages sont quant à eux occupés par les dortoirs des pompiers de la caserne adjacente.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • Québec

Municipalité :

  • Québec

Arrondissement municipal :

  • La Cité

Adresse :

  • 8, rue Vallière

Latitude :

  • 46° 48' 56.6"

Longitude :

  • -71° 12' 51.2"

Désignation cadastrale :

  • Lot 4 093 209

Code Borden

CeEt-30      

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • AUGERON, Mickaël, dir., Dominique GUILLEMET, dir., Alain ROY, dir. et Marc ST-HILAIRE. Les traces de la Nouvelle-France au Québec et en Poitou-Charentes. Québec, Les Presses de l'Université Laval, 2008. 308 p.
  • BLANCHET, Danielle, Louise FORGET et Sylvie THIVIERGE. Vieux-Québec, Cap-Blanc : place forte et port de mer. Québec, Ville de Québec, 1989. 80 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013