Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Abbott, Joseph

Type :

Personne (Homme)

Date :

  • 1790‑06 – 1862‑01‑10

Occupation :

  • Auteur
  • Enseignant / professeur
  • Officier du culte (curé, pasteur, rabbin, etc.)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (2)

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né en juin 1790 à Little Strickland, en Angleterre, Joseph Abbott est le fils de Joseph et d'Isabella Abbott.

Abbott amorce ses études à la Bampton School, à Bampton, et les poursuit au Marischal College à Aberdeen, en Écosse, de 1808 à 1812. Il obtient son diplôme de maîtrise ès arts, puis est ordonné prêtre de l'Église d'Angleterre et devient vicaire de la paroisse de Long Stratton, dans le Norfolk. Bientôt, il sollicite un poste de missionnaire auprès de la Society of the Propagation of the Gospel.

En 1818, Abbott arrive au Bas-Canada avec son frère William Abbott et s'installe à St. Andrews (Saint-André-d'Argenteuil). Il crée différentes institutions anglicanes, dont des écoles, des églises et un presbytère. Il établit également des missions anglicanes à Lachute, à Hawkesbury et dans le canton de Gore. À la suite de l'érection de la paroisse de St. Andrews en 1822, il obtient la fonction de rector. Trois ans plus tard, il s'installe dans une nouvelle mission anglicane près du mont Yamaska. Il retourne dans le comté d'Argenteuil en 1830, où il dessert la mission de Grenville (Grenville-sur-la-Rouge) jusqu'en 1847. Il est aussi le fondateur et le premier président de l'Ottawa District Association de la Quebec Church Society en 1844.

Abbott participe activement au développement du système d'éducation. Il est commissaire des écoles paroissiales pour le comté d'Argenteuil et inspecteur d'écoles, notamment à Chatham (Brownsburg-Chatham), Rigaud, Gore et Grenville. Il participe à la première réunion du conseil d'administration de l'Université McGill en 1829. Au sein de cette institution, il occupe les fonctions de teneur des registres et de secrétaire intérimaire du conseil d'administration de 1843 à 1852, d'aumônier et de vice-principal de 1845 à 1846, puis de bibliothécaire de 1846 à 1852. Pendant cette dernière période, il y enseigne aussi l'histoire et la géographie.

Il a publié Memoranda of a Settler in Lower Canada¿ (1842) et Philip Musgrave, or, Memoirs of a Church of England Missionary in the North American Colonies (1846).

Il est décédé à Montréal le 10 janvier 1862.

Il avait épousé, en 1820, Harriet Bradford, fille de Richard Bradford, révérend. Il est le père de John Joseph Caldwell Abbott, premier ministre du Canada de 1891 à 1892.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • MILLER, Carman. « Abbott, Joseph ». Université Laval/University of Toronto. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013