Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Ouellet, David

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né à La Malbaie le 15 septembre 1844, David Ouellet est le fils d'Édouard Ouellet, cultivateur, et de Marie Lebel.

Il étudie de 1856 à 1864 au collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière avec l'abbé Stanislas Vallée, architecte. Il entre ensuite comme apprenti chez François-Xavier Berlinguet, architecte et sculpteur, où il travaille notamment avec le sculpteur Louis Jobin.

En 1869, Ouellet s'installe à Montréal. Il n'y obtient cependant pas le succès espéré. De retour à Québec, il travaille avec le doreur Louis Alméras, de 1874 à 1876. À 31 ans, il ouvre son premier bureau d'architecte et un atelier de sculpture. Il commence sa carrière en dessinant les plans de l'église de Notre-Dame-de-Liesse, à Rivière-Ouelle, en 1876.

Ouellet se consacre principalement à l'architecture religieuse et travaille surtout à l'extérieur des grands centres urbains. Il dirige l'ensemble des étapes de production des églises, de la conception des plans jusqu'à la décoration intérieure. Laissant de côté les innovations techniques, il opte pour des méthodes plus traditionnelles et économiques qui plaisent au clergé. Son style éclectique se reconnaît aux contrastes des formes, des couleurs et des textures qu'il utilise. On lui demande aussi de doter certaines églises de nouvelles façades, notamment les églises de Notre-Dame-de-Bon-Secours à L'Islet (1882) et de Saint-Louis-de-Lotbinière (1888). Il déploie son talent dans les hauts clochers qu'il fait construire, comme ceux de l'église de Saint-Louis de Kamouraska (1883), de Saint-Louis de Lotbinière (1888) et de l'église de Saint-Antoine-de-Tilly (1901).

De 1889 à 1891, il s'associe à son gendre et apprenti, Joseph-Georges Bussières. Neuf ans plus tard, il forme l'agence Ouellet et Lévesque avec son fils adoptif, Pierre Lévesque. Les deux architectes conçoivent notamment l'église de Notre-Dame-du-Mont-Carmel (1906), dans le Bas-Saint-Laurent, l'église de Notre-Dame-de-l'Annonciation (1907), à L'Ancienne-Lorette, de même que les façades des églises de Saint-Léon-le-Grand (1914) et de Sainte-Luce (1914).

Ouellet est l'un des membres fondateurs, en 1890, de l'Association des architectes de la province de Québec. En 1911, il devient conseiller municipal de Ville-Montcalm et occupe cette fonction jusqu'à l'annexion de la municipalité avec la ville de Québec, en 1913.

Il est décédé à Québec, le 14 juillet 1915.

Il avait épousé Emma Laforme avant 1884.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • MORISSET, Lucie K. « Ouellet, David ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013