Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Marchand, Jean-Omer

Type :

Personne (Homme)

Autre(s) nom(s) :

  • Marchand et Haskell

Date :

  • 1873‑12‑28 – 1936‑07‑11

Occupation :

  • Architecte

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (32)

Personnes associées (4)

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Jean-Omer Marchand est né le 28 décembre 1873 à Montréal.

Il commence ses études au Collège de Montréal. Il fait ensuite son apprentissage auprès des architectes Perrault et Mesnard, qu'il complète par des cours du soir à l'École des arts et manufactures. En 1894, il part pour Paris où il étudie à l'École des beaux-arts. Il y rencontre Samuel Stevens Haskell, avec lequel il travaillera plus tard. Marchand est le premier Canadien diplômé de l'École des beaux-arts de Paris, en 1903.

À son retour au Canada, Marchand ouvre une agence à Montréal et s'associe avec Haskell. Après la mort de son associé, en 1913, Marchand continue sa carrière en solitaire. Il s'associe sporadiquement avec d'autres architectes. Plusieurs de ses oeuvres marquent le paysage bâti québécois et canadien, comme le parlement d'Ottawa (1916-1927), réalisé en collaboration avec John A. Pearson, la cathédrale de Saint-Boniface (1907), à Winnipeg, ou encore la prison de Bordeaux (1907-1912), à Montréal, conçue avec Raoul-Adolphe Brassard. Il réalise aussi des bâtiments s'inscrivant dans le courant de l'architecture Art-Déco, dont le bain Généreux (1924-1927), à Montréal, et la maison de Léopold Fortier (1930).

Marchand est président de l'Association des architectes de la province de Québec en 1927.

Il est décédé à Montréal le 11 juillet 1936.

Il avait épousé Eva Lebouthillier.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Écomusée du fier monde. Un peu d'histoire. Un bain public [En Ligne]. http://www.ecomusee.qc.ca/
  • GERSOVITZ, Julia. « Marchand, Jean-Omer ». Institut Historica-Dominion. L'encyclopédie canadienne [En ligne]. http://www.thecanadianencyclopedia.com/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013