Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison de la Ferme-Columbia

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Ferme Columbia
  • Maison Thomas-Brigham

Région administrative :

  • Outaouais

Municipalité :

  • Gatineau

Date :

  • vers 1835 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Plaques commémoratives associées (1)

Groupes associés (1)

Personnes associées (2)

Inventaires associés (1)

Carte

Description

La maison de la Ferme-Columbia est une ancienne maison de ferme de style géorgien construite vers 1835. Cet imposant bâtiment en pierre de taille de plan rectangulaire, à un étage et demi, est coiffé d'un toit à deux versants droits orné d'un pignon en façade. La maison de la Ferme-Columbia s'élève en bordure du boulevard Saint-Joseph,E en zone urbaine, dans le secteur de Hull de la ville de Gatineau.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Saillies :

  • Galerie
  • Perron

Élévations :

  • Toutes les façades : Pierre (À bossages)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Bois, bardeaux

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, à petits carreaux

Lucarne(s) :

  • Lucarne-pignon

Éléments architecturaux :

  • Chaîne d'angle
  • Chambranle
  • Console
  • Fronton
  • Plate-bande
  • Retour de l'avant-toit

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Gatineau) 1988-07-05
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison de la Ferme-Columbia présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. La ferme Columbia était en effet l'une des plus importantes fermes agricoles du domaine de Philemon Wright (1760-1839), fondateur du canton de Hull. Dès les années 1820, son gendre, Thomas Brigham (1787-1842), dirige l'exploitation de cette ferme alors considérée comme l'une des plus prospères du Canada. Il s'agissait d'une sorte de ferme expérimentale où de nouveaux modes de culture et d'élevage étaient pratiqués. Brigham est un personnage important pour l'histoire de Hull en raison de sa participation dans le développement socio-économique de ce secteur. Outre la ferme Columbia, il exploitait également, sur les terres de son beau-père, une scierie et un moulin à farine reconnus pour leur grande productivité. La maison de la Ferme-Columbia est l'un des rares bâtiments toujours existants qui représentent la période de la fondation de la ville de Hull.

La maison de la Ferme-Columbia présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Ce bâtiment constitue un exemple de la forme la plus évoluée du style géorgien au Canada. Ce style, aussi nommé classicisme anglais, s'inspire de l'architecture classique de la Renaissance, qui s'était imposée en Angleterre sous les règnes de George Ier et de George II. Le style géorgien a été introduit au Bas-Canada au cours du XIXe siècle sous l'influence du Haut-Canada et des États-Unis. La maison de la Ferme-Columbia témoigne de ce style, notamment par son plan rectangulaire, son toit à deux versants, la composition symétrique de sa façade ainsi que ses nombreuses et grandes fenêtres tout autour de la maison. Sa porte centrale, surmontée d'une imposte en éventail et encadrée par d'étroites fenêtres latérales aux petits bois formant des motifs décoratifs, son pignon en façade, l'utilisation de la pierre pour le revêtement extérieur, les chaînages d'angle en pierre et les chambranles des fenêtres témoignent également de l'influence du classicisme anglais et confèrent à la maison un caractère prestigieux.

Source : Ville de Gatineau, 2005.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison de la Ferme-Columbia liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- son implantation le long de l'une des plus anciennes voies de circulation du secteur de Hull;
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage et demi, le toit à deux versants droits à pente douce (couvert de bardeaux de cèdre);
- la régularité et la symétrie des éléments architecturaux, dont les fenêtres et les deux cheminées de briques dans l'axe du faîtage;
- les ouvertures, dont les portes centrales des façades avant et arrière (surmontées d'une imposte en éventail et encadrées par d'étroites fenêtres latérales ornées de motifs en petits bois), la porte latérale surmontée d'une imposte elliptique, les grandes fenêtres à battants et à 24 petits carreaux, la porte de l'étage supérieur de la façade principale (surmontée d'une imposte et encadrée d'étroites fenêtres latérales);
- les éléments décoratifs, dont les chaînages d'angle en pierre de taille, le pignon de la façade principale, le fronton triangulaire au-dessus de l'entrée principale et les chambranles des ouvertures;
- le parement en pierre de taille.

Haut de la page

Informations historiques

La ferme Columbia est établie vers 1812 et, dès les années 1820, elle est connue comme étant la ferme modèle de la firme Wright and Sons. De nouvelles méthodes de culture et d'élevage y sont en effet pratiquées. La ferme Columbia est alors la plus importante des fermes agricoles de Philemon Wright (1760-1839), fondateur de Hull, et est considérée comme l'une des plus prospères de l'époque au Canada.

La maison aujourd'hui connue sous le nom de la maison de la Ferme-Columbia est construite vers 1835 pour Thomas Brigham (1787-1842), gendre de Philemon Wright. Thomas Brigham commence à travailler pour Philemon Wright en 1813 et épouse la fille de celui-ci, Abigaïl Wright (1796-1877), trois ans plus tard. Il se voit bientôt confier la direction de l'exploitation de la ferme Columbia et, en 1824, Philemon Wright le fait inscrire comme détenteur de la propriété (il la lui lègue officiellement à son décès en 1839). Thomas Brigham possède également une scierie et un moulin à farine qui bénéficie d'une bonne réputation. Homme d'affaires, il est également nommé lieutenant de la milice en 1822 et devient capitaine par la suite.

L'imposante résidence que se fait construire Thomas Brigham s'élève le long de l'une des plus anciennes voies de circulation de Hull, le chemin Columbia, aujourd'hui connu sous le nom de boulevard Saint-Joseph. La demeure de pierre, de style géorgien tardif, a subi quelques modifications depuis sa construction. La porte de l'étage, au-dessus de l'entrée principale, n'est pas d'origine; sa présence laisse croire qu'il y avait un porche au rez-de-chaussée et une galerie au-dessus. À une certaine époque se trouvaient également des verrières sur le côté sud et à l'arrière de la maison. Le socle de maçonnerie encore présent à l'arrière est l'une des traces de cet élément d'architecture.

La résidence a déjà été entourée d'autres bâtiments de ferme, notamment une écurie en pierre, des granges et des hangars. Elle demeure la propriété des membres de la famille Wright jusqu'au tournant du XXe siècle. Une partie du terrain est d'abord vendue à l'Ottawa Golf Club, puis la propriété passe entre les mains de l'International Portland Cement Company en 1904. Cette entreprise, qui devient la Canada Cement Company en 1909, utilise la maison construite par Brigham comme résidence des surintendants jusqu'en 1947.

En 1947, le gouvernement du Canada exproprie de nombreux terrains de l'ancienne propriété de Philemon Wright, incluant celui sur lequel se trouve la ferme Columbia. Ce dernier demeure inoccupé jusqu'en 1964, date à laquelle la Commission de la capitale nationale l'acquiert. De 1970 à 1988, la maison est occupée par un restaurant.

La maison de la Ferme-Columbia est citée en 1988. La même année, la Commission de la capitale nationale la vend et, depuis, la maison abrite des bureaux.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Outaouais

MRC :

  • Gatineau

Municipalité :

  • Gatineau

Adresse :

  • 376, boulevard Saint-Joseph

Lieux-dits :

  • Hull

Latitude :

  • 45° 26' 37.0"

Longitude :

  • -75° 43' 56.0"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Hull Inconnue Absent 144-5

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013