Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

David, Athanase

Images

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né le 24 juin 1882 à Montréal, Athanase David (à l'origine nommé Louis-Athanase) est le fils de Laurent-Olivier David, avocat, journaliste, homme politique et auteur, et d'Albina Chenet.

Il fait ses études au collège du Mont-Saint-Louis, au collège Sainte-Marie de Montréal et à l'Université Laval à Montréal. Il est admis au Barreau de la province de Québec en 1905.

Athanase David exerce d'abord sa profession d'avocat à Montréal avec Édouard Montpetit et Arthur Vallée avant d'ouvrir le cabinet Elliot et David. Durant ses années de pratique, il s'associe notamment à Hector Perrier, Roger Brassard, Maurice Dugas et Claude Demers.

Engagé en politique, David est élu député de la circonscription de Terrebonne à l'Assemblée législative de la province de Québec en 1916, sous la bannière du Parti libéral. Réélu en 1919, il est secrétaire de la province dans les cabinets de Lomer Gouin et de Louis-Alexandre Taschereau, responsabilité qu'il assume jusqu'en 1936. Il brigue de nouveau les suffrages en 1939 et siège comme député durant quelques mois.

Au cours de son mandat à titre de secrétaire de la province, David contribue à la mise en place d'institutions culturelles importantes au Québec. Il fonde en 1920 le Service provincial des archives (Archives nationales du Québec devenues Bibliothèques et Archives nationales du Québec). En 1922, il présente la Loi relative à la conservation des monuments et des objets d'art ayant un intérêt historique ou artistique, législation qui met sur pied la Commission des monuments historiques. La même année, il propose la Loi des musées de la province, qui permettra l'ouverture du Musée de la province (Musée national des Beaux-arts du Québec). Toujours en 1922, il crée le prix David, ancêtre des Prix du Québec, pour encourager la production d'oeuvres littéraires et scientifiques. Il fonde aussi les écoles des Beaux-arts de Québec et de Montréal, en 1922 et en 1923. Avec son épouse, il contribue également à la création de la Société des Concerts symphoniques de Montréal en 1934 et des Festivals de Montréal en 1936. En marge du domaine culturel, le secrétaire de la province présente la Loi sur l'assistance publique qui est adoptée en 1921, un legs important du gouvernement Taschereau. En 1930 et 1931, il prend une part active au règlement de la question des écoles juives.

Après son passage au gouvernement du Québec, David occupe la fonction de sénateur du Canada à Ottawa, où il représente la division de Sorel de 1940 à 1953. Il tente alors de doter le Canada de symboles distinctifs et propose la rédaction d'un manuel unique d'histoire canadienne destiné aux étudiants.

David est également membre de plusieurs organisations. Il est président de l'Association du jeune Barreau de Montréal (1913-1914) et membre du Conseil du Barreau de Montréal (1914-1915). Il joint aussi le Club de réforme, le Club canadien, le Cercle universitaire de Montréal et le Club de la Garnison de Québec (Cercle de la Garnison). Le politicien s'implique par ailleurs comme directeur du Club de hockey Canadien (1923) et président du conseil d'administration de l'hôpital Saint-Luc à Montréal.

Il a publié En marge de la politique (1934).

Il est décédé à Montréal le 26 janvier 1953. Il est inhumé dans le cimetière de Sainte-Agathe-des-Monts.

Il avait épousé à Montréal, en 1908, Antonia Nantel, fille de Guillaume-Alphonse Nantel, journaliste et homme politique, et d'Emma Tassé.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Assemblée nationale du Québec. Histoire: Dictionnaire des parlementaires du Québec de 1792 à nos jours [En Ligne]. http://www.assnat.qc.ca/
  • HARVEY, Fernand. « La politique culturelle d'Athanase David, 1919-1936 ». Les Cahiers des Dix. No 57 (2003), p. 31-83.
  • HARVEY, Fernand. La vision culturelle d'Athanase David. Montréal, Delbusso, 2012. 265 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013