Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Huault de Montmagny, Charles

Images

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Désignation Personnage historique Ministre de la Culture et des Communications 2013-09-12
 
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Charles Huault de Montmagny est né en France vers 1583.

Éduqué par les Jésuites en France, Huault de Montmagny entre dans l'ordre de Malte en 1622. Il devient ensuite officier de marine et combat contre les Turcs et les corsaires d'Alger et de Tripoli. En 1632, il devient un des directeurs de la Compagnie de la Nouvelle-France et est nommé gouverneur de la Nouvelle-France en 1635.

Huault de Montmagny arrive à Québec en 1636 et fait le tour de la colonie, du cap Tourmente à l'île Montmagny (aujourd'hui Laval). Il réorganise les défenses militaires de la colonie et fortifie le château Saint-Louis à Québec. Il nomme les premières rues de la ville de Québec et fait également construire un magasin et une plate-forme fortifiée à Trois-Rivières. Vers 1641, Huault de Montmagny tente de convaincre Maisonneuve de s'installer sur l'île d'Orléans plutôt que sur l'île de Montréal. Lorsque les Iroquois déclarent la guerre aux Français en 1642, il parlemente avec eux et fait construire le fort Richelieu. Il conclut un traité de paix avec les Agniers, à Trois-Rivières, en 1645.

Huault de Montmagny est rappelé en France en 1648 et devient receveur du prieuré de France. Il obtient le gouvernement de l'île Saint-Christophe, aux Antilles quatre ans plus tard.

Il est décédé dans l'île Saint-Christophe, aux Antilles, vers 1653.

Ce personnage historique a été désigné par le ministre de la Culture et des Communications le 12 septembre 2013.

Haut de la page

Intérêt patrimonial

Ce personnage historique est désigné, avec les autres gouverneurs de la Nouvelle-France, pour les motifs suivants:

La fonction de gouverneur de la Nouvelle-France est exercée de 1636 à 1760, soit de l'arrivée de Charles Huault de Montmagny au départ de Pierre de Rigaud de Vaudreuil de Cavagnial. Précédemment, Samuel de Champlain agit comme lieutenant, notamment de Pierre Du Gua de Monts et du cardinal de Richelieu, et dispose des prérogatives d'un gouverneur, sans toutefois en avoir reçu la commission. À titre de plus haut dignitaire de la Nouvelle-France, le gouverneur est le représentant du roi dans la colonie. Jouissant de pouvoirs civils et militaires étendus avant l'arrivée d'un intendant en 1665, ses attributions sont par la suite essentiellement d'ordre militaire et diplomatique. C'est à lui que revient le privilège de commander les armées et d'entretenir des relations avec les Amérindiens. La fonction de gouverneur est cruciale dans le développement de la Nouvelle-France en raison de l'influence politique et militaire que son titulaire peut déployer.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • HAMELIN, Jean. « Huault de Montmagny, Charles ». Université Laval/University of Toronto. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • MAUDE, Mary McDougall. « Montmagny, Charles Huault de ». Historica Canada. L'encyclopédie canadienne [En ligne]. http://www.thecanadianencyclopedia.com/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013