Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

François, Claude

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né en mai 1614 à Amiens, en France, Claude François est le fils de Mathieu François, fabricant de draps, et de Perette Prieur.

François s'initie à la peinture en copiant des oeuvres et en suivant des leçons de peintres de passage à Amiens. En 1632, il fréquente l'atelier de Simon Vouet à Paris. Trois ans plus tard, il poursuit son apprentissage à Rome où il rencontre Nicolas Poussin. Il est influencé par la Renaissance italienne et le baroque. De retour à Paris en 1639, François est engagé comme peintre, de 1640 à 1642, pour assister Poussin dans ses travaux de décoration de la galerie du bord de l'eau du palais du Louvre. Nommé peintre du roi par la suite, il ouvre un atelier.

François entre chez les Récollets en 1644. Il fait profession l'année suivante et prend le nom de frère Luc. Poursuivant sa pratique des arts, il peint les décors intérieurs de plusieurs chapelles de la province Saint-Denis et réalise le tableau d'autel de la chapelle Saint-Étienne de la cathédrale Notre-Dame d'Amiens. L'artiste enseigne également à plusieurs élèves, notamment à Roger de Piles, vers 1660.

En 1670, François quitte pour la Nouvelle-France avec Jean Talon et un groupe de Récollets, sous la direction de Germain Allart, ayant pour mission de réaménager le couvent de la communauté dans la colonie. Il dessine les plans de la chapelle et du retable du monastère de Québec. Lors de son séjour, il conçoit plusieurs tableaux pour des églises et des monastères dont l'Assomption de la Vierge (1671), Saint François d'Assise en extase et Sainte Famille (1671). Le religieux réalise aussi vraisemblablement deux portraits, celui de Jean Talon et de Mgr François de Laval.

François retourne en France en 1671 au couvent de Sézanne. Il revient à Paris vers 1675, où il agit à titre d'agent des missions des Récollets au Canada.

Il est décédé à Paris le 17 mai 1685.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Institut Historica-Dominion. L'encyclopédie canadienne [En Ligne]. http://www.thecanadianencyclopedia.com/
  • KAREL, David. Dictionnaire des artistes de langue française en Amérique du Nord : peintres, sculpteurs, dessinateurs, graveurs, photographes et orfèvres. Québec, Musée du Québec / Les Presses de l'Université Laval, 1992. 962 p.
  • MORISSET, Gérard. « François, Claude, dit frère Luc ». Université Laval/University of Toronto. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca
  • MORISSET, Gérard. La Vie et l'oeuvre du frère Luc. Québec, Medium enr., 1944. 142 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013