Ministère de la Culture et des Communications
Répertoire du patrimoine culturel du Québec

Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Forget, Rodolphe

Type :

Personne (Homme)

Autre(s) nom(s) :

  • Forget, Joseph-David-Rodolphe
  • Forget, sir Rodolphe

Date :

  • 1861‑12‑10 – 1919‑02‑19

Occupation :

  • Député
  • Personnalité d'affaires
  • Philanthrope

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (2)

Groupes associés (3)

Personnes associées (1)

Images

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né à Terrebonne, le 10 décembre 1861, Rodolphe Forget est le fils de David Forget, avocat, et d'Angèle Limoges.

Forget étudie au collège Masson à Terrebonne, puis fait son apprentissage auprès de son oncle, Louis-Joseph Forget, dans la maison de courtage L. J. Forget et Compagnie. Il s'associe à son oncle en 1890 et se sépare de la compagnie en 1907.

Considéré comme l'un des premiers millionnaires canadiens-français, Forget profite de l'essor de l'activité industrielle pour bâtir sa fortune. Il investit dans l'industrie hydroélectrique et achète des actions de la Compagnie royale d'électricité à partir de 1890. Avec Louis-Joseph Forget et Herbert Samuel Holt, il opère une fusion entre la Compagnie royale d'électricité et la Compagnie de gaz de Montréal. Il est vice-président, de 1901 à 1917, de la compagnie formée de cette fusion, la Montreal Light, Heat and Power Company. Il est également membre du conseil d'administration, de 1894 à 1904, et président, en 1904, de la Compagnie de navigation du Richelieu et d'Ontario. Cette compagnie est à l'origine de la construction du premier manoir Richelieu. Il fonde aussi la Compagnie du chemin de fer Québec et Saguenay en 1905.

Actif dans le secteur financier, Forget est président de la Bourse de Montréal de 1907 à 1909. Il fonde une maison de courtage à Paris en 1907 afin d'attirer des investisseurs français au Canada. Il est cofondateur, en 1909, de la Quebec Railway, Light, Heat and Power Company, puis président l'année suivante, et participe à la fondation de la Banque internationale du Canada en 1911.

Forget est élu député conservateur du comté de Charlevoix à la Chambre des communes en 1904 et en 1908, puis député des comtés de Charlevoix et de Montmorency en 1911. Il représente les deux circonscriptions au cours du mandat suivant.

Il est décédé à Montréal, le 19 février 1919. Il est inhumé au cimetière de Notre-Dame-des-Neiges.

Il avait épousé, à Montréal, en 1885, Alexandra Tourville; puis à Rivière-du-Loup, en 1894, Blanche McDonald. Il est le père de l'activiste et sénatrice Thérèse Casgrain (Forget).

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • JEDWAB, Jack. « Forget, sir Rodolphe ». Université Laval/University of Toronto. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • Vieux-Montréal. « Fiche d'un personnage : Rodolphe Forget ». Société de développement de Montréal. Vieux-Montréal [En ligne]. http://www.vieux.montreal.qc.ca/inventaire/fiches/fiche_pers.php?id=344

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2024