Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Station de chemin de croix (La 1re Chute)

Type :

Patrimoine mobilier (Oeuvre d'art / Ethno-historique)

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Date :

  • après 1880 – avant 1907 (Production)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Classification :

  • Oeuvre d'art / Bien ethno-historique > Objets de communication > Objet de cérémonie > Objet religieux > Objet de dévotion

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (3)

Fait partie de :

Autres biens associés :

Voir la liste

Patrimoine mobilier associé (13)

Voir la liste

Groupes associés (2)

Inventaires associés (1)

Images

Description

Troisième station d'un chemin de croix, érigé dans l'église Notre-Dame-des-Anges de l'Hôpital général de Québec.

Cette station représente le moment où Jésus tombe pour la première fois, sur le chemin du Calvaire. Deux hommes, retenant Jésus par la corde qui lui lie la taille, brandissent des massues. Un soldat romain se retourne. Le décor est architectural et représente une rue et les murs de Jérusalem.

Cette scène est peinte sur toile et encadrée dans un cadre de bois à deux colonnes ioniques de part et d'autre. Le haut des colonnes est orné d'une applique en forme de croix. Les stations sont numérotées par un chiffre romain peint en doré au haut du cadre et le titre est peint dans le bas. Le cadre est laissé au bois et verni.

La toile est brochée sur une planche et maintenue dans le cadre à l'aide de tiges pivotantes en plastique.

Numéro de l'objet :

  • Numéro d'accession : 2021.525.3
  • Numéro précédent : 2002-2447

Lieu de production :

  • Europe

Dimensions :

  • Hauteur (Mesurée / intégral) : 66,3 centimètre(s)
  • Largeur (Mesurée / intégral) : 52,9 centimètre(s)
  • Profondeur (Mesurée / intégral) : 10 centimètre(s)

Matériaux :

  • Bois
  • Fibre
  • Peinture
  • Vernis
  • Métal (Fer)
  • Métal (Acier)
  • Plastique

Médium :

  • Huile

Support :

  • Toile

Inscription :

h.c. : III; b.c. : La 1re Chute

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Ce chemin de croix orne les murs de l'église Notre-Dame-des-Anges de l'Hôpital général de Québec.

Il a été donné aux Augustines de ce monastère en 1990 ou 1991 par les Redemptoristines de Sainte-Anne-de-Beaupré.

Les Annales des Augustines de l'Hôpital général mentionnent en 1991 que cette série de peintures « [...] du Frère M. Schmalz, allemand, a été apportée au Canada au début du siècle ». Il pourrait peut-être s'agir de peintures d'après le peintre anglais Herbert Gustave Schmalz (1856-1935), aussi connu sous le nom de Herbert Gustav Carmichael après 1918.

Les Rédemptoristines arrivent à Saint-Anne-de-Beaupré en août 1905. Il s'agit d'un ordre contemplatif, le pendant féminin des Rédemptoristes qui avaient pris en charge le sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré quelques décennies plus tôt, en 1878. En 1907 elles s'installent dans leur monastère nouvellement construit. Leur chapelle est ouverte aux pèlerins, qui recherchent l'aide des Rédemptoristines dans leurs demandes d'intercession auprès de sainte Anne. L'acquisition du chemin de croix daterait probablement de cette période.

Au début des années 1990, les Rédemptoristines quittent leur couvent pour rejoindre les Rédemptoristines de Sainte-Thérèse, au nord de Montréal. Ce déménagement est motivé par l'âge avancé et la fragilité de la santé des religieuses restantes. C'est à cette époque qu'elles feront don du chemin de croix aux Augustines, qui décident d'en orner les murs de leur nouvelle église, restaurée en 1984. Elles font appel à l'ébéniste Jules-André Carrier de l'atelier Le Cagibi, qui réalisera les encadrements du chemin de croix le 18 mars 1991.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • TRÉPANIER, Paul. Le patrimoine des Augustines du monastère de l'Hôpital Général de Québec. Étude de l'architecture. Québec, Ministère de la Culture et des Communications / Ville de Québec, 2002. 159 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013