Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Peinture (Portrait de l'abbé Olivier Maurault, p.s.s.)

Type :

Patrimoine mobilier (Oeuvre d'art / Ethno-historique)

Région administrative :

  • Montréal

Date :

  • 1916 – 1924 (Production)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Mission curiale)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Éléments associés

Patrimoine mobilier associé (1)

Groupes associés (1)

Personnes associées (2)

Inventaires associés (1)

Images

Description

Ce portrait de l'abbé Olivier Maurault, p.s.s. (1886-1968) est peint à l'huile sur une toile mesurant sans son cadre 132,0 centimètres de hauteur par 72,4 centimètres de largeur. Le tableau a été réalisé par Ozias Leduc (1864-1955) entre 1916 et 1924. Il est signé en majuscules rouges au bas de la toile, à droite.

Dans cette rare représentation de l'abbé Maurault, Leduc a privilégié une composition verticale qui montre le personnage dans presque toute sa hauteur. Le modèle se tient debout, tourné légèrement vers sa gauche, affectant une certaine raideur dans la pose. La lumière, projetée du coin supérieur gauche, éclaire son visage aux joues rosies et au pâle sourire. La pose hiératique du modèle, son regard lointain et les couleurs sombres qui le dépeignent confèrent au portrait une certaine froideur malgré la chaude lumière qui enveloppe sa tête.

Le jeune prêtre porte la soutane noire et une cape de même couleur qui contraste faiblement avec l'arrière-plan vert foncé parsemé de petites flammes jaunes et de rameaux d'olivier. De la main gauche, le sulpicien ramène devant lui un pan de la cape. De l'autre main, tendue le long du corps, il tient le rebord de ce manteau.

Le cadre est fait d'une large bordure en bois noir, doublée à l'intérieur d'une baguette dorée.

Numéro de l'objet :

  • Numéro d'accession : 2002.0156

Lieu de production :

  • Amérique du Nord > Canada > Montréal

Dimensions :

  • Hauteur de l'image : 132 centimètre(s)
  • Largeur de l'image : 72,4 centimètre(s)

Médium :

  • Huile

Support :

  • Toile

Technique de fabrication :

  • Peint

Représentation iconographique :

  • Portrait (Abbé Olivier Maurault, p.s.s.)

Signature :

  • Au recto, en bas, à droite : OZIAS LEDUC

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Avis d'intention de classement Partie d'un objet patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 2020-08-20
 
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Ce portrait du sulpicien Oliver Maurault (1886-1968) a été réalisé à sa demande par le peintre Ozias Leduc (1864-1955). Il résulte de plusieurs études effectuées à partir de 1916.

À cette époque, l'abbé Maurault était vicaire de la paroisse Saint-Jacques, à Montréal. Il venait aussi d'être nommé directeur artistique de la Bibliothèque Saint-Sulpice, nouvellement construite sur la rue Saint-Denis, non loin de l'église Saint-Jacques. Il commanda sans doute ce portrait au printemps 1916, peu après qu'il eût invité Ozias Leduc à inaugurer la salle d'exposition de la bibliothèque en y rassemblant, pour la toute première fois, une série de ses oeuvres.

La réalisation du portrait donna du mal à l'artiste. Tant et si bien qu'il ne put terminer la toile avant mai 1924. Cette difficulté tenait au fait que l'abbé Maurault voulait y être représenté parmi des cathédrales gothiques, style architectural qu'il prisait tout particulièrement. En 1923, Leduc esquissa de tels motifs architecturaux dans une étude préparatoire au fusain. Dans la toile finale, il résolut toutefois de remplacer les cathédrales par un décor plus sobre, parsemé de flammèches et de feuillages, afin que le regard du spectateur se fixe sur le prêtre, non sur le décor environnant.

En 1929, après avoir été curé de la paroisse Notre-Dame de Montréal, l'abbé Maurault devint supérieur de l'Externat classique de Saint-Sulpice (actuel Collège André-Grasset). En quittant l'établissement en 1934 pour devenir recteur de l'Université de Montréal, il laissa son portrait au collège, en témoignage sans doute de son passage dans cette institution.

Auteur : Hélène Sicotte, 2014.

Haut de la page

Références

Gestionnaires des données :

Univers culturel de Saint-Sulpice

Contributeur de données :

Univers culturel de Saint-Sulpice

Notices bibliographiques :

  • LACROIX, Laurier, dir. Ozias Leduc : une oeuvre d'amour et de rêve. Québec / Montréal, Musée du Québec / Musée des beaux-arts de Montréal, 1996. 318 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013