Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Église de La-Nativité-de-la-Sainte-Vierge

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Montérégie

Municipalité :

  • La Prairie

Date :

  • 1840 – 1841 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Personnes associées (4)

Inventaires associés (2)

Carte

Description

Plan au sol :

Rectangulaire à choeur plus étroit que la nef

Nombre d'étages :

2

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Maçonnerie en pierre

Annexes :

  • Sacristie

Saillies :

  • Clocher
  • Perron
  • Tour

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Façade arrière : Pierre
  • Façade droite : Pierre
  • Façade gauche : Pierre
  • Façade avant : Pierre (Taillée)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Tôle à la canadienne

Porte principale :

  • bois, à panneaux, à battants

Autre(s) porte(s) :

  • bois, à panneaux, à battants

Fenêtre(s) :

  • cintrée, À battants, à moyens ou grands carreaux
  • circulaire, Fixe

Éléments architecturaux :

  • Aileron
  • Appui
  • Arc
  • Bandeau
  • Clé
  • Colonne
  • Corniche à consoles
  • Pilastre
  • Table décorative

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Déclaration Situé dans un site patrimonial Gouvernement du Québec 1975-07-23
 

Haut de la page

Informations historiques

L'église de La-Nativité-de-la-Sainte-Vierge est construite en 1840-1841 selon les plans de l'architecte Pierre-Louis Morin (1811-1886). Érigée durant l'important essor économique que connaît La Prairie grâce à la construction du premier chemin de fer au Canada, elle est, au moment de son inauguration, considérée comme la plus grande église rurale du diocèse de Montréal. Sise en partie sur l'emplacement de la palissade de 1689, l'église néoclassique, la troisième sur ce site, remplace la petite église de pierre de 1705 qui succédait à la chapelle bâtie par les Jésuites en 1687. Faute d'argent, elle est achevée plus de vingt ans après son inauguration par une série de travaux réalisés entre 1855 et 1871 sous la supervision de l'architecte Victor Bourgeau (1809-1888), le plus prolifique concepteur d'églises au Québec dans la seconde moitié du XIXe siècle. La façade est entre autres entièrement refaite en 1855-1856, car on a constaté des failles dans sa construction. En outre, la sacristie est agrandie par l'ajout d'une adjonction en pierre et on procède à l'installation du clocher, le seul du genre en Montérégie (les cloches y sont installées en 1871). Selon certains historiens, ces travaux seraient plutôt l'oeuvre de l'architecte John Ostell (1813-1892), alors très actif dans le diocèse de Montréal. Chose certaine, Victor Bourgeau conçoit le décor intérieur de l'église réalisé dans les années 1860. Au XXe siècle, plusieurs travaux modifient l'apparence de l'église : des rosaces de style victorien sont ajoutées au-dessus des trois portes en 1923 et des rénovations amorcées en 1949 font disparaître une partie de la décoration intérieure d'origine. Par ailleurs, l'église compte un nouvel orgue Casavant Frères en 1952. En 1960, les portes de la façade sont remplacées par des portes en aluminium ornées de motifs forgés, mais elles sont de nouveaux changées en 1980 par des portes en bois, plus conformes au style original. L'église de La-Nativité-de-la-Sainte-Vierge a survécu aux importantes conflagrations de 1846 et 1901 qui ont détruit une partie importante du village de La Prairie dans le premier cas et une bonne partie du secteur dans le second cas. Autour du bâtiment, le charnier, érigé en 1834, de même que l'ancien cimetière ouvert en 1667 et désaffecté en 1890 constituent les seuls témoins de la période antérieure à 1840.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Montérégie

MRC :

  • Roussillon

Municipalité :

  • La Prairie

Adresse :

  • chemin de Saint-Jean

Localisation informelle :

Située à gauche du presbytère (155-157, chemin de Saint-Jean).

Latitude :

  • 45° 25' 13.4"

Longitude :

  • -73° 29' 41.2"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Laprairie Paroisse de Laprairie de La Madeleine Absent 59-P

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • BELISLE, Jean et John R. PORTER. La sculpture ancienne au Québec : trois siècles d'art religieux et profane. Montréal, Éditions de l'Homme, 1986. 503 p.
  • CHEVALIER, Joseph. Laprairie : Notes historiques à l'occasion du centenaire de la consécration de l'église. s.l. 1941. 297 p.
  • PINARD, Guy. Montréal, son histoire, son architecture. Vol. 4. Montréal, Éditions du Méridien, 1991. 504 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013