Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Hébert, Guillemette

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Née vers 1606 en France, Guillemette Hébert est la fille de Louis Hébert, apothicaire et agriculteur, et de Marie Rollet.

Guillemette Hébert arrive avec sa famille à Québec au cours du printemps 1617. À la mort de son père, en 1627, elle devient responsable, avec son mari, Guillaume Couillard, du patrimoine familial. Elle habite alors la seule habitation privée à Québec. Lors de la prise de Québec par les frères Kirke en 1629, elle fait partie des quelques Français et Françaises qui demeurent à Québec.

Marraine de plusieurs jeunes Amérindiens, Guillemette Hébert accueille Charité et Espérance, deux petites Amérindiennes adoptées par Samuel de Champlain qui retourne en France pendant cette période. Elle maintient à son service Olivier Le Jeune, un domestique Malgache qu'elle fait instruire et baptiser. De nombreuses autres personnes habitent la résidence de la famille Couillard. En 1648, dix enfants et plusieurs serviteurs forment le ménage.

Relativement aisée, Guillemette Hébert fait des dons à l'Église en 1652 et à l'Hôtel-Dieu en 1655 et en 1659. En 1666, trois années après le décès de son époux, Guillemette Hébert vend le fief du Sault-au-Matelot à Mgr François de Laval pour la construction du petit séminaire de Québec. Devenue invalide, elle se retire au couvent de l'Hôtel-Dieu et y demeure comme pensionnaire jusqu'à sa mort.

Elle est décédée à Québec le 20 octobre 1684. Elle est inhumée dans la chapelle de l'Hôtel-Dieu.

Elle avait épousé à Québec, en 1621, Guillaume Couillard, charpentier, matelot et calfat, fils de Guillaume Couillard et d'Élisabeth de Vesins.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • BENNETT, Ethel M. G. « Hébert, Guillemette ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • MARCHI, François. Généalogie Québec [En Ligne]. http://genealogiequebec.info
  • TREMBLAY, Sylvie. « Les descendants de Louis Hébert, mythe ou réalité? ». Cap-aux-Diamants. No 58 (1999), p. 50.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013