Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Bataille de la Châteauguay

Images

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

La bataille de la Châteauguay est un épisode de la guerre de 1812 entre les États-Unis et l'Empire britannique. Cette bataille se déroule le 26 octobre 1813 en bordure de la rivière Châteauguay, au Bas-Canada, et oppose les 3 000 soldats américains commandés par le général Wade Hampton (1754-1835) au détachement de 300 miliciens canadiens, comprenant quelques Amérindiens, dirigés par Charles-Michel d'Irumberry de Salaberry (1778-1829), lieutenant-colonel des Voltigeurs canadiens.

En 1813, les Américains adoptent une nouvelle stratégie militaire pour s'emparer des colonies de l'Amérique du Nord britannique. Après s'être concentrés sur la région des Grands Lacs, ils décident d'attaquer Montréal pour couper le ravitaillement du Haut-Canada. Pour ce faire, les soldats du général Hampton doivent se frayer un chemin vers Montréal par la rivière Châteauguay, tandis que ceux du général James Wilkinson (1757-1825) doivent passer par la haute vallée du Saint-Laurent.

Le 21 octobre 1813, les hommes du général Hampton commencent à traverser la frontière du Bas-Canada. Positionné à Châteauguay, de Salaberry reçoit l'ordre du général Louis de Watteville (1776-1836), son supérieur, de se déplacer d'urgence sur la rivière Châteauguay pour intercepter les envahisseurs. Au cours des jours qui suivent, les deux armées prennent position en prévision d'un affrontement.

La bataille de la Châteauguay s'amorce au matin du 26 octobre 1813, près du lieu devenu Allan's Corner. La bataille s'engage lorsque les troupes américaines attaquent les retranchements des miliciens canadiens. Tirant profit des tactiques de Salaberry et d'un positionnement stratégique favorable, les Canadiens réussissent à confondre les Américains et à les repousser. Après quelques heures de combat, Hampton ordonne à ses troupes de se replier. Les Américains déplorent une cinquantaine de victimes tandis que les Canadiens comptent seulement quatre morts. Pensant faire face à un ennemi plus important en nombre, les Américains rentrent dans leur pays dans les jours suivants.

La bataille de la Châteauguay constitue une victoire importante de la milice canadienne lors de la guerre de 1812. Elle a sauvé Montréal d'une attaque d'envergure. Cet engagement passa immédiatement dans la légende et devint un objet de fierté au Bas-Canada.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • ALLEN, Robert S. « Bataille de Châteauguay ». Institut Historica-Dominion. L'encyclopédie canadienne [En ligne]. http://www.thecanadianencyclopedia.com/
  • GUITARD, Michelle. « Irumberry de Salaberry, Charles-Michel d' ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • Parcs Canada. Lieu historique nationale du Canada de la Bataille-de-la-Châteauguay [En Ligne]. http://www.pc.gc.ca/lhn-nhs/qc/chateauguay/index_f.asp
  • s.a. Patrimoine militaire canadien [En Ligne]. http://www.cmhg.gc.ca/cmh/fr/page_1.asp

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013