Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Panet, Philippe

Images

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né le 28 février 1791 à Québec, Philippe Panet est le fils de Jean-Antoine Panet, avocat et seigneur, et de Louise-Philippe Badelart.

Panet entreprend un stage en droit auprès de son père en 1811, mais l'interrompt pour servir comme officier de milice pendant la guerre de 1812. Il prend part à la bataille de Châteauguay en 1813. Il obtient sa commission d'avocat en 1817.

Panet est député de Northumberland à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada de 1816 à 1824. Il représente ensuite la circonscription de Montmorency de 1830 à 1832. Il est nommé au Conseil exécutif en 1831 et en 1838.

En 1832, Panet est nommé juge de la Cour du banc du roi pour le district de Québec. Au cours de sa carrière, il occupe aussi la fonction de juge de paix et siège à la Cour d'appel. À la suite des rébellions de 1837 et 1838, il est relevé temporairement de ses fonctions de juge de la Cour du banc du roi pour avoir déclaré inconstitutionnelles les ordonnances qui suspendaient l'application de l'habeas corpus. Il est réintégré dans ses fonctions en 1840.

Il est décédé à Québec le 15 janvier 1855. Il est inhumé dans la basilique-cathédrale Notre-Dame-de-Québec.

Il avait épousé à Rivière-Ouelle, en 1819, Luce Casgrain, fille de Pierre Casgrain, commerçant et seigneur, et de Marie-Marguerite Bonnenfant.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Assemblée nationale du Québec. Histoire: Dictionnaire des parlementaires du Québec de 1792 à nos jours [En Ligne]. http://www.assnat.qc.ca/
  • VACHON, Claude. « Panet, Philippe ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013