Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Petite École Delisle

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

Municipalité :

  • Rivière-Ouelle

Date :

  • 1930 – 1931 (Construction)

Usage :

  • Services et institutions (Écoles de rang)

Éléments associés

Groupes associés (1)

Personnes associées (1)

Carte

Description

La Petite École Delisle est un bâtiment scolaire de petite dimension construit en 1930 et 1931. La construction en bois de plan rectangulaire, à un étage et demi, est coiffée d'un toit à deux versants droits. Une annexe d'un étage est adossée au centre du mur arrière. La Petite École Delisle est implantée légèrement en retrait de la voie publique, sur un terrain planté d'arbres matures. Elle se trouve en milieu rural dans la municipalité de Rivière-Ouelle.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Plan au sol :

Carré

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Bois

Annexes :

  • Autre

Saillies :

  • Cheminée

Fondations :

  • Béton

Élévations :

  • Toutes les façades : Bois (Bardeau)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Tôle profilée

Porte principale :

  • bois, à panneaux, à imposte

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, à moyens ou grands carreaux

Éléments architecturaux :

  • Planche cornière
  • Retour de l'avant-toit

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Rivière-Ouelle) 2008-06-02
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La Petite École Delisle présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Elle est représentative de l'architecture des écoles de rang du Québec. À partir de 1899, les bâtiments scolaires sont érigés en fonction de quelques modèles établis. Ceux-ci sont imposés par le Département de l'instruction publique qui élabore des règles concernant la construction des écoles et l'aménagement des terrains adjacents. Leurs plans, distribués gratuitement, sont dessinés par l'architecte Elzéar Charest (1850-1927). Il opte pour une architecture dépouillée et une fenestration abondante, tout en continuant à s'inspirer de l'architecture domestique rurale. Les bâtiments respectent aussi des critères d'hygiène et de commodité, afin de contribuer à l'apprentissage des élèves. Construite en 1930 et 1931, la Petite École Delisle s'apparente beaucoup au modèle standard numéro 2 du Département de l'instruction publique. Elle présente un plan rectangulaire de petite dimension, une élévation d'un étage et demi ainsi qu'un toit à deux versants droits surmonté aux extrémités de souches de cheminées en brique. La façade asymétrique, aménagée sur l'un des murs gouttereaux, est percée de fenêtres rectangulaires à grands carreaux et d'une porte surmontée d'une imposte. L'ornementation sobre est constituée de planches cornières et de planches de rive, de retours de corniche ainsi que de chambranles simples. Comme le prescrit le modèle, une annexe d'un étage coiffée d'un toit à deux versants est adossée perpendiculairement à l'arrière du bâtiment, au centre du mur. La Petite École Delisle témoigne ainsi de l'imposition de modèles pour la construction des écoles de rang au cours de la première moitié du XXe siècle.

La Petite École Delisle présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Elle rappelle le système d'éducation en vigueur dans les milieux ruraux au Québec au cours de la première moitié du XXe siècle. En 1829, la Loi des écoles de syndics (aussi appelée Acte pour l'encouragement de l'éducation élémentaire ou Loi des écoles d'assemblée) jette les bases d'une instruction publique. Elle prévoit, entre autres, de plus grandes subventions gouvernementales et un système géré par des élus. Ces mesures sont considérablement modifiées au cours de la seconde moitié du XIXe siècle. Elles favorisent toutefois la construction de plusieurs écoles francophones et catholiques, notamment dans les milieux ruraux. Ces écoles desservent un territoire généralement limité à un ou deux rangs. Les élèves de tous les âges et de tous les niveaux sont généralement regroupés dans une même classe. Ce système d'éducation reste en place jusqu'à la réforme scolaire des années 1960. À Rivière-Ouelle, sept écoles de rang accueillent les élèves entre 1864 et 1930. La Petite École Delisle se distingue par sa construction plus tardive, soit en 1930 et 1931. Ces huit établissements ferment en 1965 avec la centralisation de l'enseignement primaire dans les villages. La Petite École Delisle constitue l'un des derniers témoins subsistants de ce système scolaire dans la municipalité.

Source : Municipalité de Rivière-Ouelle, 2008.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la Petite École Delisle liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- son implantation légèrement en retrait de la voie publique, sur un terrain aménagé, à l'extérieur du noyau villageois;
- son volume, dont le plan rectangulaire de petite dimension, l'élévation d'un étage et demi ainsi que le toit à deux versants droits;
- les matériaux, dont le parement en bardeaux de cèdre, le toit en tôle ainsi que les éléments ornementaux et architecturaux en bois;
- les ouvertures, dont la fenestration abondante (composée de fenêtres rectangulaires à grands carreaux, d'une fenêtre carrée et des soupiraux) ainsi que la porte à panneaux surmontée d'une imposte formée de deux grands carreaux;
- l'ornementation, dont les chambranles, les retours de corniches, les planches cornières et les planches de rive;
- l'annexe, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage, le toit à deux versants droits, le parement en bardeaux de cèdre, la large porte et les fenêtres carrées à grands carreaux;
- les souches de cheminées (une en brique et l'autre couverte de tôle).

Haut de la page

Informations historiques

La Petite École Delisle est située sur le territoire de Rivière-Ouelle. Cette municipalité est fondée dès 1672. Les premières institutions scolaires s'y établissent au début du XIXe siècle. En 1803, une première maison d'école pour garçons est instaurée au village. Six ans plus tard, le couvent, dirigé par les soeurs de la congrégation de Notre-Dame, ouvre ses portes aux jeunes filles. En 1829, la Loi des écoles de syndics (aussi appelée Acte pour l'encouragement de l'éducation élémentaire ou Loi des écoles d'assemblée) facilite l'établissement d'écoles en milieu rural grâce à l'apport d'un soutien financier et à l'élection de certains administrateurs. Dès 1836, plusieurs transformations et ajustements sont apportés à la loi. À partir de la création de la commission scolaire de Rivière-Ouelle, en 1843, le réseau éducationnel du village se consolide. En 1864, le portrait de l'organisation scolaire de Rivière-Ouelle est fixé pour plusieurs décennies : sept écoles de rangs desservent autant d'arrondissements auxquelles s'ajoutent le couvent et son école externe, tous deux situés au village.

Ce n'est qu'une soixantaine d'années plus tard que cette structure est complétée par l'ajout de la Petite École Delisle. L'arrondissement scolaire des Coteaux étant surpeuplé, son territoire est alors scindé en deux et nécessite la construction d'une nouvelle école. Construit en 1930 et 1931, l'établissement scolaire porte le nom de Louis-Philippe Delisle (1857-1925). Il est le curé de Rivière-Ouelle de 1902 à 1925 et le fondateur de l'école modèle située dans le noyau villageois. La Petite École Delisle s'élève en milieu rural, près d'un magasin général. Un garage s'établit à proximité en 1945.

La réforme scolaire des années 1960 centralise l'enseignement primaire dans les villages. Il en résulte en 1965 la fermeture des écoles de rang de Rivière-Ouelle. À ce moment, la Petite École Delisle est vendue au garagiste voisin qui l'utilise comme remise pendant près de 20 ans. Elle est acquise en 1984 par la Corporation historique et culturelle de Rivière-Ouelle qui la restaure et qui en fait un lieu d'interprétation des écoles de rang, ouvert en 1985.

La Petite École Delisle est citée en 2008.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

MRC :

  • Kamouraska

Municipalité :

  • Rivière-Ouelle

Adresse :

  • 214, route 132

Latitude :

  • 47° 27' 6.4"

Longitude :

  • -70° 0' 5.4"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Kamouraska Paroisse de Rivière-Ouelle Absent P-176
P-177

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • LÉVESQUE, Ulric, dir. 325 ans...Une grande famille! Rivière-Ouelle vous accueille, 1672-1997, Rivière-Ouelle. Rivière-Ouelle, Corporation du 325e anniversaire de Rivière-Ouelle, 1997. 240 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013