Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Maison La Sauvegarde

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Montréal

Municipalité :

  • Montréal

Date :

  • 1811 (Construction)

Usage :

  • Fonction commerciale (Commerces de vente au détail)
  • Fonction commerciale (Restaurants et bars)
  • Fonction culturelle et récréative, loisir (Autres activités culturelles)
  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Plaques commémoratives associées (1)

Groupes associés (1)

Personnes associées (7)

Images

Carte

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Déclaration Situé dans un site patrimonial Gouvernement du Québec 1964-01-08

Transfert de responsabilité

  • Exercice de certains pouvoirs par la municipalité (Montréal), 2017-09-21
    Prise d'effet : 2018-09-21
 

Haut de la page

Informations historiques

En 1811, Jean-Baptiste Guillon dit Duplessis fait construire cette maison par le maçon Nicolas Morin. Combinant magasin et résidence, la maison est l'unité sise la plus à l'est d'une série de trois bâtiments et est conçue essentiellement dans le but de rapporter des revenus à la famille Guillon, propriétaire jusqu'en 1852. Le premier locataire connu est l'épicier James Ferrier qui s'y établit de 1824 jusqu'à 1829 au moins. Bien qu'une tradition suggère que le libraire Édouard-Raymond Fabre ait occupé la maison pendant les années 1820 et 1830, ce dernier occupait plutôt l'ancien bâtiment contigu à l'est, sur le site de l'actuel 164, rue Notre-Dame est.

Entre 1842 et 1861, la maison abrite le commerce de dry goods (tissus, mercerie et autres produits) de Jean-Louis Beaudry. Ce dernier, qui sera élu maire de Montréal à plusieurs reprises à partir de 1862, avait orné ses contrevents de barres diagonales blanches et bleues. Son entreprise est ainsi connue comme le « magasin aux contrevents barrés ». À partir de 1854, Beaudry partage les lieux avec l'horloger Joseph White qui s'y installe jusqu'en 1873.

En 1881, Mélina Desautels, épouse de Louis Dupuy, achète la maison qu'elle revend 31 ans plus tard à la compagnie d'assurance vie La Sauvegarde. Pendant cette période et jusqu'en 1940, une série de commerçants, barbiers, aubergistes et restaurateurs, s'y succèdent. Après la restauration de la façade par La Sauvegarde, le restaurant Au Coq d'Or s'y établit de 1940 à 1963. L'année suivante, La Sauvegarde adhère au mouvement de revalorisation du Vieux-Montréal et s'engage dans un projet de restauration de la maison. Converti en centre d'art dès 1965, le bâtiment accueille de nombreuses expositions d'artistes québécois avant de fermer ses portes en 1977. L'immeuble est rénové à la suite d'un incendie en 1985. En 2007, il est en attente d'une nouvelle vocation.

Source : Ville de Montréal, 2008.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Montréal

MRC :

  • Montréal

Municipalité :

  • Montréal

Arrondissement municipal :

  • Ville-Marie

Adresse :

  • 160, rue Notre-Dame Est

Latitude :

  • 45° 30' 28.0"

Longitude :

  • -73° 33' 15.6"

Désignation cadastrale :

  • Lot 1 181 632

Haut de la page

Références

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013