Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Peinture (L'Archange saint Michel)

Type :

Patrimoine mobilier (Oeuvre d'art / Ethno-historique)

Autre(s) nom(s) :

  • Tableau d'autel

Variante(s) du titre :

  • Saint Michel terrassant Lucifer

Région administrative :

  • Montérégie

Date :

  • 1809 (Production)
  • 1883 (Modification ou transformation de l'objet)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Classification :

  • Oeuvre d'art / Bien ethno-historique > Objets de communication > Beaux-arts > Peinture

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Patrimoine mobilier associé (1)

Personnes associées (1)

Inventaires associés (1)

Images

Description

« L'Archange saint Michel » est un tableau religieux exécuté en 1809 et 1810 pour l'église de Saint-Michel. Mesurant 305 cm de hauteur et 250 cm de largeur, cette huile sur toile a pour sujet l'archange saint Michel terrassant Lucifer. Représenté sous la forme d'une créature ailée mi-homme mi-dragon, Lucifer est tenu enchaîné face contre terre par l'archange qui est vêtu d'une cuirasse et d'un costume à la mode romaine et est doté d'ailes. Il menace le démon de l'épée qu'il tient dans sa main droite. Les personnages sont peints dans des tons clairs, tandis que la scène se déroule dans un décor sombre constitué de rochers, de flammes et de fumée.

Ce bien est classé objet patrimonial. Il est associé à l'église de Saint-Michel, classée immeuble patrimonial.

Numéro de l'objet :

  • Numéro d'inventaire : 92900.211

Lieu de production :

  • Amérique du Nord > Canada > Québec

Dimensions :

  • Hauteur : 305 centimètre(s)
  • Largeur : 250 centimètre(s)

Médium :

  • Huile

Support :

  • Toile

Représentation iconographique :

  • Chaîne
  • Épée
  • Flamme
  • Lucifer
  • Saint Michel

Sujet :

  • Religion

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Objet patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1965-04-09
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

« L'Archange saint Michel » présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique découlant de son association avec l'artiste qui l'a réalisé, William Berczy (1744-1813). Ce peintre, architecte et colonisateur d'origine allemande, a connu une carrière artistique au Canada durant les dernières années de sa vie. Berczy, de son vrai nom Johann Albrecht Ulrich Moll, est né en Bavière. Formé à l'Académie des beaux-arts de Vienne puis à Iéna, en Allemagne, il effectue de nombreux voyages en Europe durant sa jeunesse avant de s'installer à Florence dans les années 1770. Il travaille alors comme peintre miniaturiste et adopte le nom de Berczy. Vers 1790, il déménage à Londres et est engagé l'année suivante par la Genesee Association, une société de spéculateurs britanniques pour laquelle Berczy recrute des paysans afin de coloniser des terres dans l'ouest de l'État de New-York. Il arrive aux États-Unis en 1792 en compagnie des colons recrutés, mais le groupe connaît des difficultés et l'entreprise échoue. Après une seconde tentative de colonisation dans la région de York, en Ontario, Berczy s'installe finalement à Montréal vers 1803. Il y passe les dix dernières années de sa vie, durant lesquelles il se consacre entièrement à l'art. Il remporte notamment un concours d'architecture pour la construction de l'église anglicane Christ Church de Montréal (1803). Ses nombreux portraits, dont le plus célèbre est celui de la famille Woolsey (1808-1809), connaissent du succès. Berczy obtient également quelques commandes de tableaux religieux, dont celle de la paroisse de Saint-Michel de Vaudreuil pour cette toile représentant l'archange saint Michel. L'oeuvre réalisée en 1809 et 1810 figure parmi les rares témoins de la production religieuse de l'artiste.

« L'Archange saint Michel » présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur artistique. L'oeuvre représente un personnage clé pour la paroisse et témoigne de pratiques artistiques courantes à l'époque de la réalisation du tableau. Saint Michel, chef des anges, est une figure particulièrement vénérée dans la religion catholique depuis le Moyen Âge. Les représentations de saint Michel le montrent souvent luttant contre Lucifer, l'ange déchu. La scène dépeinte dans le tableau de Berczy symbolise la victoire du Bien contre le Mal. L'oeuvre revêt une importance particulière pour la paroisse de Saint-Michel-de-Vaudreuil dont l'archange est le saint patron, et elle occupe un emplacement central dans l'église, derrière le maître-autel. Pour réaliser ce tableau, l'artiste s'est inspiré d'une oeuvre célèbre de l'artiste italien Guido Reni (1575-1642) exposée dans l'église de Sainte-Marie-de-la-Conception à Rome. Berczy a peut-être vu l'oeuvre durant sa jeunesse, mais il a probablement travaillé à partir d'une gravure. Si la thématique et la composition du tableau de Berczy ressemblent en effet à celles de la toile de Reni, le traitement pictural diffère toutefois de celui de l'oeuvre italienne. Alors que cette dernière s'inscrit dans le courant baroque par son accentuation du mouvement et par ses couleurs vives, notamment, « L'Archange saint Michel » de Berczy relève plutôt du néoclassicisme avec sa palette de couleurs froides et son traitement linéaire et minutieux. Il s'agit d'une oeuvre originale et personnalisée dont le processus de création est d'ailleurs documenté par un dessin préparatoire conservé au Musée des beaux-arts de Montréal. « L'Archange saint Michel » constitue l'une des oeuvres les plus achevées de Berczy.

Source : Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, 2011.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de « L'Archange saint Michel » liés à ses valeurs historique et artistique comprennent, notamment :
- ses dimensions, dont la hauteur de 305 cm et la largeur de 250 cm;
- les matériaux, dont la peinture à l'huile et le support en toile;
- la représentation de l'archange saint Michel, doté d'ailes, vêtu d'une cuirasse et d'un costume à la mode romaine, tenant une épée dans sa main droite, une chaîne dans sa main gauche et posant le pied gauche sur la tête de Lucifer;
- la représentation de Lucifer en créature ailée mi-homme mi-dragon, couché à plat ventre au sol et enchaîné;
- les éléments du décor, dont les nuages de fumée sombre masquant le ciel bleu, et les rochers d'où s'échappent des flammes;
- la palette de couleurs froides, dont les tons de bleu, de vert et de rose caractérisant les personnages et les tons de gris et de brun de l'arrière-plan.

Haut de la page

Informations historiques

Le tableau intitulé « L'Archange saint Michel » est réalisé en 1809 et 1810 par l'artiste d'origine allemande William Berczy (1744-1813). Ce peintre, architecte et colonisateur, connaît une carrière artistique au Canada durant les dernières années de sa vie. Il passe sa jeunesse dans diverses régions d'Europe, notamment en Italie où il exerce le métier de peintre miniaturiste. Il arrive aux États-Unis en 1792 avec un groupe de paysans qu'il a recrutés pour le compte de la Genesee Association afin de coloniser des terres dans l'ouest de l'État de New-York. L'entreprise échoue et Berczy s'installe finalement à Montréal vers 1803. Il y passe les dix dernières années de sa vie, durant lesquelles il se consacre entièrement à l'art. Il a notamment réalisé les plans de l'église anglicane Christ Church de Montréal (1803), de nombreux portraits, dont le plus célèbre est celui de la famille Woolsey (1808-1809), et quelques tableaux religieux, dont cette représentation de saint Michel.

Berczy aurait été recommandé à la paroisse de Saint-Michel-de-Vaudreuil par Alain Chartier de Lotbinière (1748-1822), seigneur de Vaudreuil, qui venait tout juste de faire peindre son portrait par l'artiste. Cette commande d'un tableau illustrant le saint patron de la paroisse constitue l'étape finale de la première campagne d'ornementation de l'église de Saint-Michel, qui a lieu de 1792 à 1810.

Le tableau représente l'archange saint Michel terrassant Lucifer, une scène évoquant la lutte du Bien contre le Mal. Pour le réaliser, Berczy s'est inspiré d'une oeuvre célèbre de l'artiste italien Guido Reni (1575-1642). Cette oeuvre s'inscrit dans le courant baroque par son accentuation du mouvement et ses couleurs vives, notamment, mais « L'Archange saint Michel » de Berczy est plutôt représentatif du néoclassicisme avec sa palette de couleurs froides et son traitement linéaire et minutieux. Un dessin préparatoire conservé au Musée des beaux-arts de Montréal permet de documenter le processus de création de Berczy pour cette oeuvre.

La forme cintrée originale du tableau est modifiée en 1883 afin de l'adapter au décor en trompe-l'oeil de l'église réalisé par François-Xavier-Louis-Édouard Meloche (1855-1914).

« L'Archange saint Michel » est classé en 1965, en même temps que 21 autres biens mobiliers de l'église de Saint-Michel, dont certaines pièces d'orfèvrerie et de mobilier ainsi que des tableaux. La toile occupe toujours son emplacement d'origine dans le choeur du lieu de culte, derrière le maître-autel. Elle a été exposée au Musée des beaux-arts du Canada en 1991, à l'occasion d'une rétrospective de l'oeuvre de Berczy. Le tableau a été restauré par cette institution muséale.

Haut de la page

Références

Gestionnaires des données :

Société des musées québécois

Notices bibliographiques :

  • BÉLISLE, Michel. Saint-Michel de Vaudreuil : une église seigneuriale. Vaudreuil, Centre d'histoire La Presqu'Île, 1993. 16 p.
  • HARPER, J. Russell. Early painters and engravers in Canada. Toronto, University of Toronto Press, 1970. 376 p.
  • MORISSET, Gérard. La peinture traditionnelle au Canada français. Montréal, Cercle du livre de France, 1960. 216 p.
  • RAUDSEPP, Karl J. et René VILLENEUVE. « Oeuvres d'art de l'église de Saint-Michel ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Biens mobiliers du Québec. Tome III. Québec, Les Publications du Québec, 1999, p. 45-54.
  • SHIPTON, Rosemary. « Berczy, William ». Institut Historica-Dominion. L'encyclopédie canadienne [En ligne]. http://www.thecanadianencyclopedia.com
  • STAGG, Ronald J. « Berczy, William ». Université Laval/University of Toronto. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca
  • TOVELL, Rosemarie L., dir. Berczy. Ottawa, National Gallery of Canada, 1991. 327 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013