Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Massé, Énemond

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né le 3 août 1575 à Lyon, Énemond Massé est le fils de François Massé, boulanger, et de Philippe Bica.

Massé entre au noviciat de la Compagnie de Jésus à Avignon en 1595. Enseignant au collège de Tournon (Tournon-sur-Rhône) de 1597 à 1599, il entreprend à la même époque des études en théologie qu'il termine en 1602.

En 1609, Massé accompagne le père Pierre Coton, confesseur d'Henri IV, à la cour royale. En 1610, il est choisi pour accompagner le père Pierre Biard en Acadie, où il se rend l'année d'après. En 1613, il retourne en France, chassé de la colonie par sir Samuel Argall.

Massé passe un an au collège de Clermont, à Paris, avant d'être nommé ministre à La Flèche où il demeure jusqu'en 1625. Cette année-là, il se rend au Canada avec le premier groupe de Jésuites à débarquer à Québec. En charge de la construction de la seigneurie de (la chapelle de) Notre-Dame-des-Anges, il retourne en France en 1629, expulsé par les frères Kirke.

Après un second séjour à La Flèche, Massé rejoint la Nouvelle-France en 1633. Il habite Notre-Dame-des-Anges jusqu'en 1642. Il prodigue des soins aux Amérindiens de Sillery (Québec) et enseigne la langue montagnaise au père Gabriel Druillettes en 1643.

Il est décédé à Sillery le 12 mai 1646. Il est inhumé dans l'église Saint-Michel de Sillery.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • CAMPEAU, Lucien. « Massé, Énemond ». Université Laval/University of Toronto. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • THÉRIAULT, Michel. « Jésuites ». Historica Canada. L'encyclopédie canadienne [En ligne]. http://www.thecanadianencyclopedia.com/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013