Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Provost, Honorius

Type :

Personne (Homme)

Date :

  • 1909‑11‑17 – 1997‑06‑19

Occupation :

  • Historien
  • Membre d'une communauté religieuse

Éléments associés

Patrimoine mobilier associé (1)

Groupes associés (1)

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né le 17 novembre 1909 à Sainte-Marie-de-la-Nouvelle-Beauce (Sainte-Marie), Honorius Provost est le fils de Joachim Provost, cultivateur, et de Rose-Anna Pouliot.

Provost amorce ses études chez les Frères des écoles chrétiennes, au collège de Sainte-Marie. De 1922 à 1930, il étudie au séminaire de Québec, où il obtient un diplôme avec le titre de bachelier ès arts. Il entreprend ensuite des études en théologie au grand séminaire de Québec et est ordonné prêtre en 1934. Il poursuit des études en archivistique et en histoire à la Catholic University de Washington (1944), puis à l'Université Laval (1947), où il obtient une maîtrise en histoire (1952).

De 1934 à 1948, l'abbé Provost enseigne sporadiquement au petit séminaire de Québec, d'abord la théologie morale, puis l'histoire du Canada et la rhétorique. En 1936, il est nommé adjoint de l'abbé Arthur Maheux, archiviste du Séminaire de Québec. Il succède à ce dernier au poste d'archiviste en chef en 1966, fonction qu'il occupe jusqu'à sa retraite en 1980. Il est un des membres fondateurs de la Société historique de Québec, créée en 1937. Outre le poste d'administrateur qu'il y occupe jusqu'en 1988, il y est tour à tour archiviste, conseiller, secrétaire, vice-président et plusieurs fois président. L'abbé prend également part aux activités de quelques autres sociétés d'histoire, telles que la Société canadienne d'histoire de l'Église catholique, la Société historique du Canada et l'Institut d'histoire de l'Amérique française. Il fonde la Société historique de la Chaudière en 1945 et l'Association des archivistes du Québec en 1967. Il collabore, en 1944, à l'organisation des fêtes du deuxième centenaire de Sainte-Marie-de-la-Nouvelle-Beauce. En 1975, il est l'organisateur du grand déploiement historique commémorant les 200 ans du passage des troupes de Benedict Arnold en Beauce et à Québec.

En plus de mener une carrière en enseignement, en histoire et en archivistique, l'abbé Provost remplit des fonctions ecclésiastiques. Il est notamment curé des paroisses de Notre-Dame-de-Québec, de Notre-Dame-de-la-Paix et de Saint-Maxime de Scott, en plus de travailler activement pour la cause de la béatification de Mgr François de Laval en tant que vice-postulateur de 1961 à 1981.

Il a notamment publié Les Abénaquis sur la Chaudière (1948), Sainte-Marie-de-la-Nouvelle-Beauce, Histoire religieuse (1967) et Histoire civile (1970), Notre-Dame-de-la-Garde de Québec, 1877-1977 (1977) et La Ferme des Côteaux : une ferme typique de Saint-Joachim (1982).

Il est décédé à Québec le 19 juin 1997. Il est inhumé dans la crypte du petit séminaire de Québec.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Comité culturel et patrimonial de Beauceville. Comité culturel et patrimonial de Beauceville [En Ligne]. http://www.ccpb.ca
  • Fédération Histoire Québec. Histoire Québec [En Ligne]. http://www.histoirequebec.qc.ca/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013