Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Presbytère Curé-Lucien-Pageau

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Couvent-école du Village-Huron
  • Maison d'école du Village-Huron
  • Presbytère de la mission Notre-Dame-de-Lorette
  • Presbytère de Notre-Dame-de-Lorette

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Wendake

Date :

  • 1868 (Construction)
  • 1908 (Réaménagement intérieur)
  • 1908 (Surélévation)

Période :

  • Le Québec moderne (1867 à 1960)

Thématique :

  • Patrimoine autochtone (Patrimoine amérindien)
  • Patrimoine religieux (Mission curiale)
  • Patrimoine religieux (Mission éducative)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme)

Usage :

  • Services et institutions (Écoles primaires et secondaires)
  • Services et institutions (Presbytères et bâtiments associés)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Voir la liste

Groupes associés (1)

Personnes associées (2)

Inventaires associés (1)

Carte

Description

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2

Groupement :

Adossé

Structure :

  • Bois, madrier sur madrier

Annexes :

  • Appentis

Saillies :

  • Cheminée
  • Galerie

Fondations :

  • Pierre

Toit :

  • Forme : Mansardé
    Matériau : Tôle à la canadienne

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, à moyens ou grands carreaux

Lucarne(s) :

  • À pignon

Éléments architecturaux :

  • Balustrade en bois
  • Chambranle

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

L'actuel presbytère Curé-Lucien-Pageau a été construit en 1868 pour servir de maison d'école au Village-Huron. Le bâtiment remplace l'école incendiée en 1862 et dont les murs ont été rasés en 1865 au moment de la reconstruction de l'église. Cette première école occupait le presbytère de pierre construit par les Jésuites en 1722. C'est l'abbé François Boucher (1803-1880), curé de Saint-Ambroise de la Jeune-Lorette et desservant de Notre-Dame-de-Lorette, qui a défrayé les coûts de la reconstruction de la maison d'école (1148,65 $) qui furent remboursés bien des années plus tard par le ministère des Affaires indiennes. Les plans de l'école ont été dressés par l'architecte François-Xavier Berlinguet, responsable trois ans plus tôt de la reconstruction de l'église. La maison d'école est un long bâtiment d'un étage et demi, avec un toit à deux versants retroussés percé de lucarnes. À l'origine, un clocheton se dresse à l'extrémité est de la toiture de l'école.

En 1900, à l'arrivée des sœurs de Notre-Dame du Perpétuel Secours, la maison d'école devient le premier couvent du Village-Huron. En septembre 1907, à la suite de la construction d'un couvent (situé juste en face), l'ancienne école devient le presbytère de Notre-Dame-de-Lorette. En 1904, la mission de Lorette obtenait enfin un prêtre-résident, après plus de cent ans de desserte par le curé de Saint-Ambroise de la Jeune-Lorette. De 1904 à 1907, les missionnaires n'ont pas de résidence. L'abbé Pierre-Alphonse Godbout, en fonction de 1904 à 1905, a dû pensionner chez Antoine-Oscar Bastien, l'agent des Affaires indiennes (71, boulevard Maurice-Bastien) ainsi que chez Ernest Robitaille (60, rue Chef-Alphonse-T.-Picard). Le réaménagement en presbytère de l'ancienne école est réalisé en 1908 par le curé Joseph-Cléophas Giroux. C'est à ce moment qu'un comble mansardé est ajouté.

Dans son état premier, l'ancienne maison d'école était revêtue de larges planches à feuillure et sa toiture était en bardeau. Un portail et des chambranles élaborés ornaient l'entrée principale et les nombreuses fenêtres. La longue galerie de la façade était dotée d'une balustrade de bois finement ouvragée. Entre les années 1960 et 1980, les rénovations successives du presbytère lui ont fait perdre ses matériaux et ses composantes anciennes. Depuis 2000, le presbytère a retrouvé une grande partie son style traditionnel avec sa toiture en fer-blanc, sa grande galerie et sa balustrade de bois et ses fenêtres à battants à grands carreaux. En 2013, l'ancien presbytère de la mission Notre-Dame-de-Lorette a pris le nom de presbytère Curé-Lucien-Pageau, en guise de gratitude à l'endroit du missionnaire qui a oeuvré à Wendake de 1970 à 2007.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • Québec

Municipalité :

  • Wendake

Adresse :

  • 73, boulevard Maurice-Bastien

Localisation informelle :

Le boulevard Maurice-Bastien est aussi désigné sous le nom « Sarenhes » porté par ce chef wendat. Le toponyme Sarenhes est aussi utilisé par les services de cartographie en ligne.

Latitude :

  • 46° 51' 22.067"

Longitude :

  • -71° 21' 15.867"

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • CÔTÉ, Robert. Inventaire du patrimoine architectural du Vieux-Wendake dit le Village-Huron. Wendake / Québec, Centre culturel et communautaire de Wendake / Ministère de la Culture et des Communications, 2005. s.p.
  • GROS-LOUIS, Charlotte et Céline GROS-LOUIS. La chapelle huronne de Lorette, 1730- 1980. s.l. 1980. 258 p.
  • PICARD-SIOUI, Louis-Karl, dir. et Julie-Christine LAINEY. La vie d’autrefois à Wendake : le XXe siècle vu par nos aînés. Wendake, Éditions du CDFM, 2012. 125 p.
  • s.a. « Brin d’histoire : Une belle histoire que celle de la mission au Village Huron de 1900 à 2004 ». Soeurs Notre-Dame du Perpétuel Secours. Congrégation des soeurs de Notre-Dame du Perpétuel Secours [En ligne]. http://congndps.qc.ca/brin-dhistoire-1mars/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013