Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Église de Sainte-Victoire

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Centre-du-Québec

Municipalité :

  • Victoriaville

Date :

  • 1897 – avant 1900 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Patrimoine mobilier associé (1)

Groupes associés (1)

Personnes associées (3)

Voir la liste

Images

Carte

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Victoriaville) 2020-09-08
 
Citation Situé dans un site patrimonial Municipalité (Victoriaville) 2006-07-03
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

L'église de Sainte-Victoire présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. « L'église Sainte-Victoire est la deuxième église de la paroisse Sainte-Victoire. L'érection canonique de la paroisse Sainte-Victoire a lieu en 1863. Cette même année, une première chapelle est érigée sur le site. A la fin du XIXe siècle, le lieu de culte ne répond plus aux besoins de la communauté grandissante. Une nouvelle église, plus vaste, est alors construite à partir de 1897 et inaugurée en 1900. La nouvelle église remplace la chapelle, qui est alors démolie. (…) En 2005, la paroisse de Sainte-Victoire change son nom pour celui de Sainte-Trinité, à la suite de la fusion de plusieurs paroisses. »

L'église de Sainte-Victoire présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. « Ce sont les architectes de Nicolet Louis Caron père (1848-1917) et fils (1871-1926) qui sont responsables des plans. Ces dessinateurs ont conçu une vingtaine d'églises dans le diocèse de Nicolet entre 1890 et 1910, en plus de nombreux presbytères. Leur réputation est déjà bien établie lorsqu'ils reçoivent la commande de l'église et du presbytère de Sainte-Victoire en 1897. Les architectes optent pour l'éclectisme, un style qu'ils utilisent fréquemment. Les travaux de structure, réalisés par Joseph Gosselin, sont terminés en octobre 1897. Les architectes se chargent eux-mêmes des travaux d'aménagement intérieur en 1898. Cette église est bénie le 29 juillet1900 par Mgr Elphège Gravel, évêque de Nicolet. Le bâtiment de pierre embossée prend une forme rectangulaire avec choeur en saillie et abside à pans coupés. La voûte de la nef, construite en bois, est de plein cintre. Le toit à deux versants droits est couvert de tôle à la canadienne et dispose d'un campanile sur le faîte arrière. La façade de l'église est en maçonnerie en pierre à bossage. La tour demi hors-oeuvre est surmontée d'un clocher (doté d'une chambre des cloches carrée, de pinacles et d'une flèche polygonale). Les tourelles placées en angle sont couronnées de clochetons. Les ouvertures et les portails sont cintrés. Les chambranles sont en pierre de taille. Une corniche à modillons et des chaînes d'angle ornent le bâtiment. Le parvis est en pierre. Les vitraux exceptionnels réalisés par la maison Hobbs et Cie de Montréal datent de 1928 et éclairent la nef de l'église et la sacristie. La noblesse du bois est omniprésente dans le choix de la décoration intérieure, la chaire, le choeur et son baldaquin, les boiseries du portique et les escaliers. Le chemin de la croix constitue un beau spécimen d'influence néogothique avec ses couleurs franches et ses dorures. La qualité de son architecture, des oeuvres d'art qui la composent (tableaux, vitraux, orgues, etc.) et leur bon état de conservation en font une oeuvre de grand intérêt dans la région. Majestueuse, cette construction est représentative de l'architecture religieuse en vogue à la fin du XIXe siècle où se confrontent les influences baroques, victorienne et classique. »

L'église de Sainte-Victoire présente un intérêt patrimonial pour sa valeur paysagère. « Située en retrait de la voie publique, l'église possède un très haut clocher constituant un point de repère important dans le paysage de Victoriaville. »

Source: Ville de Victoriaville, 2020.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de l'église de Sainte-Victoire comprennent, notamment :
- « la volumétrie du bâtiment ainsi que ses caractéristiques architecturales et décoratives; »
- « le style architectural du bâtiment; »
- « le style, l'emplacement et la dimension des ouvertures originales. »

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Centre-du-Québec

MRC :

  • Arthabaska

Municipalité :

  • Victoriaville

Adresse :

  • 99, rue Notre-Dame Ouest

Latitude :

  • 46° 3' 24.2"

Longitude :

  • -71° 57' 43.1"

Désignation cadastrale :

  • Lot 3 483 374

Haut de la page

Références

Numéro du bien :

  • Identifiant municipal : 306

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013