Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Collection Pierre-Joseph-Olivier-Chauveau

Images

Description

La collection Pierre-Joseph-Olivier-Chauveau est un ensemble de livres et de brochures constitué au XIXe siècle et qui compte 3 009 titres. La collection comprend, entre autres, des incunables, des éditions précieuses d'imprimeurs européens célèbres des XVe et XVIe siècles, des éditions princeps des classiques de l'Antiquité, quelques-uns des premiers imprimés canadiens et québécois, ainsi que des ouvrages écrits par Chauveau. La collection Pierre-Joseph-Olivier-Chauveau est conservée à la bibliothèque de l'Assemblée nationale du Québec, située dans la ville de Québec.

Ces biens sont classés documents patrimoniaux. Ils sont associés à l'Assemblée nationale du Québec, déclarée site patrimonial national.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Document patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 2003-10-30
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La collection Pierre-Joseph-Olivier-Chauveau présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique reposant sur son association avec un personnage connu. Cette collection d'imprimés a été rassemblée par Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (1820-1890), un acteur important de la vie intellectuelle et politique québécoise du XIXe siècle. Cet avocat et homme de lettres a consacré sa carrière à l'administration publique, à la culture et à l'éducation. Il a été le surintendant de l'Instruction publique, de 1855 à 1867, puis le premier titulaire du poste de premier ministre du Québec, de 1867 à 1873. Tout au long de sa vie, Chauveau a collectionné les livres et les brochures et s'est doté d'une imposante bibliothèque à partir de dons, d'échanges et d'achats réalisés lors d'encans ou lors de ses voyages aux États-Unis, en 1850, et en Europe, en 1856 et en 1866 et 1867. Son vaste réseau de correspondants, qui s'étendait jusqu'en Europe, lui a notamment permis d'enrichir sa collection de nombreux livres rares et précieux. Bibliophile passionné, Chauveau signait et datait ses acquisitions en plus de les noter dans ses catalogues manuscrits. Il lui arrivait aussi de rédiger des notes et ses appréciations à la fin de ses livres. Cet ensemble témoigne ainsi des goûts et de la grande culture de son collectionneur, Pierre-Joseph-Olivier Chauveau.

La collection Pierre-Joseph-Olivier-Chauveau présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur historique liée à son importance documentaire. Elle est l'une des plus riches collections à avoir été constituées au Québec par un particulier au XIXe siècle. Cette collection se compose désormais de 3 009 titres. Elle comprend, entre autres, des incunables (ouvrages imprimés avant 1500), ce qui était alors exceptionnel dans une collection privée nord-américaine, des éditions rares et précieuses d'imprimeurs européens célèbres des XVe et XVIe siècles (Alde, Elzévire, Estienne, Jenson, Gryphe, Crispin, Plantin), des éditions princeps des classiques de l'Antiquité, certains des premiers imprimés canadiens et québécois, de nombreuses brochures, des livres rédigés en langues amérindiennes, ainsi que des ouvrages écrits par Chauveau. La religion, la littérature, l'histoire, la biographie, la politique, le droit, les récits de voyage et l'éducation sont les principaux sujets et domaines couverts par ces imprimés. Plusieurs de ces ouvrages possèdent des détails particuliers, comme des sceaux, des ex-libris et d'autres signatures, qui donnent des renseignements sur la circulation des imprimés à cette époque. Ces ouvrages constituent ainsi un panorama de l'histoire du livre depuis les origines de l'imprimerie et contribuent, de manière exceptionnelle, à la connaissance de l'histoire du Québec au XIXe siècle et, plus particulièrement, de son histoire intellectuelle. Par son étendue et sa rareté, la collection Chauveau est l'un des ensembles documentaires les plus remarquables du Québec.

La collection Pierre-Joseph-Olivier-Chauveau présente en outre un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Cette collection est acquise en 1890 par l'Assemblée législative du Québec, dont la majeure partie des ouvrages avaient été perdus dans l'incendie de 1883. Seulement 4 500 des 30 000 volumes de la bibliothèque avaient été sauvés. En 1892, les livres de Chauveau servent à regarnir la collection de la bibliothèque. Ils sont placés sur les rayonnages pour consultation générale. De cette manière, la collection de Chauveau subit des détériorations et des pertes pendant le XXe siècle avant d'être sauvegardée et mise en valeur à partir des années 1970. Cette collection est ainsi l'un des plus anciens fonds documentaires de la bibliothèque de l'Assemblée nationale du Québec.

Source : Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, 2007.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la collection Pierre-Joseph-Olivier-Chauveau liés à ses valeurs historiques comprennent, notamment :
- les 3 009 titres subsistant de la collection originale;
- les divers types d'imprimés, dont les incunables (ouvrages imprimés avant 1500), les éditions rares et précieuses d'imprimeurs européens célèbres des XVe et XVIe siècles (Alde, Elzévire, Estienne, Jenson, Gryphe, Crispin, Plantin), les éditions princeps des classiques de l'Antiquité, certains des premiers imprimés canadiens et québécois, les ouvrages écrits par Chauveau, ainsi que les brochures constituant environ la moitié de la collection;
- les diverses années de publication (six imprimés publiés entre 1450 et 1499, 33 entre 1500 et 1599, 77 entre 1600 et 1699, 127 entre 1700 et 1799 et 2 766 entre 1800 et 1890);
- les divers sujets et domaines couverts, dont la religion, la littérature, l'histoire, la biographie, la politique, le droit, les récits de voyage et l'éducation;
- les diverses langues de rédaction des imprimés (1 840 imprimés en français, 1 209 en anglais, 100 en latin, 16 en langues amérindiennes, 11 en grec et 13 en d'autres langues européennes);
- les particularités des imprimés, dont la présence de la signature de Pierre-Joseph-Olivier Chauveau et d'autres bibliophiles, les inscriptions des années d'acquisition, les ex-libris, les annotations, les sceaux, les frontispices et les illustrations.

Haut de la page

Informations historiques

Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (1820-1890) est un acteur important de la vie intellectuelle et politique québécoise de son époque. Cet avocat et homme de lettres a consacré sa carrière à l'administration publique, à la culture et à l'éducation. Il a été le surintendant de l'Instruction publique, de 1855 à 1867, puis le premier titulaire du poste de premier ministre du Québec, de 1867 à 1873. Au cours de sa vie, ce bibliophile a constitué une imposante collection de livres et de brochures.

Les premiers livres de la collection sont acquis par Chauveau dès son jeune âge. En 1836, par exemple, il confie ses économies et une liste d'ouvrages qu'il souhaite obtenir à l'un de ses professeurs du séminaire de Québec, l'abbé Jean Holmes (1799-1852), qui se rend en Europe.

Pendant les décennies 1840 et 1850, Chauveau commence à enrichir sa collection par des dons, des échanges et des achats lors d'encans ou de ventes privées. Membre de plusieurs sociétés savantes, littéraires et patriotiques, il se lie d'amitié avec les écrivains de son temps, comme l'historien François-Xavier Garneau (1809-1866), et fréquente notamment les librairies des frères Crémazie et de Léger Brousseau (1826-1890). Chauveau tisse aussi des liens avec certains des membres les plus en vue du clergé, grand importateur de livres, dont l'abbé Hospice-Anthelme Verreau (1828-1901), avec qui il participe à des échanges d'imprimés au Canada, aux États-Unis et en Europe. Il entretient également une correspondance avec des hommes de lettres français, dont le comte Charles de Montalembert (1810-1870), les libraires Xavier Marmier (1809-1892) et Hector Bossange (1795-1884), ainsi que l'auteur Alphonse de Lamartine (1790-1869), qui lui font parvenir des ouvrages.

En 1866 et 1867, Chauveau visite la France, l'Italie, l'Allemagne et la Grande-Bretagne. Il entre en contact avec des libraires et des collectionneurs. Il est notamment reçu par Lamartine et Abel-François Villemain (1790-1870), écrivain et membre de l'Académie française. Il acquiert à cette époque plusieurs imprimés européens.

De 1867 à 1873, Chauveau est premier ministre de la province de Québec. Il entretient une correspondance privilégiée avec plusieurs écrivains et hommes politiques français et il continue à utiliser son réseau afin d'enrichir le contenu de sa bibliothèque.

Chauveau décède en 1890. Son testament stipule qu'il offre ses livres à l'Université Laval pour 7 000 $ ou, en cas de refus, à la bibliothèque de l'Assemblée législative, pour 8 000 $. L'Assemblée législative achète la collection de Chauveau, à l'exception de 20 livres donnés à l'abbé Verreau et quelques autres légués à sa famille.

Les livres de Chauveau sont intégrés aux collections de la bibliothèque en 1892. Cette acquisition permet à la bibliothèque parlementaire de combler une partie des pertes subies lors de l'incendie de 1883. Les ouvrages de Chauveau sont inventoriés par Narcisse-Eutrope Dionne (1848-1917), bibliothécaire, qui dénombre 6 723 imprimés, soit 3 512 livres reliés et 3 211 brochures.

Pendant le XXe siècle, la collection de Chauveau subit des détériorations et des pertes. Les ouvrages en consultation générale sont les plus touchés, alors que les incunables et certains ouvrages canadiens et historiques sont conservés précieusement dans le bureau du directeur de la bibliothèque.

Dans les années 1970, la bibliothèque de l'Assemblée nationale entreprend de réunir les ouvrages de la collection de Chauveau, à partir notamment des catalogues manuscrits qu'il a dressés. Ce processus de mise en valeur et de sauvegarde s'achève au cours des années 1999 et 2000.

De nos jours, la bibliothèque de l'Assemblée nationale possède environ la moitié des volumes acquis en 1892, soit 3 009 titres. Ils peuvent être consultés sur place par tous les citoyens. Au fil des découvertes, des volumes sont ajoutés à la collection.

La collection Pierre-Joseph-Olivier-Chauveau est classée en 2003.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • Québec

Municipalité :

  • Québec

Arrondissement municipal :

  • La Cité

Adresse :

  • 1035, rue des Parlementaires

Localisation informelle :

Bibliothèque de l'Assemblée nationale
Édifice Pamphile-Lemay

Haut de la page

Documents

Haut de la page

Références

Contributeur de données :

Direction générale du patrimoine

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • GALLICHAN, Gilles. Au fil des pages et du temps : la Bibliothèque de l'Assemblée nationale, deux siècles d'histoire. Québec, Bibliothèque de l'Assemblée nationale, 2002. 122 p.
  • GALLICHAN, Gilles. « P.-J.-O. Chauveau: homme d'état, homme de lettres ». Bulletin de la Bibliothèque de l'Assemblée nationale. Vol. 19, no 1-2 (1990), p. 7-9.
  • GALLICHAN, Gilles. Pierre-Joseph-Olivier Chauveau, premier ministre et bibliophile : notes pour souligner le classement de la Collection Pierre-Joseph-Olivier Chauveau à la Bibliothèque de l'Assemblée nationale le 16 mars 2004. Québec, Bibliothèque de l'Assemblée nationale, 2004. 6 p.
  • HAMELIN, Jean et Pierre POULIN. « Chauveau, Pierre-Joseph-Olivier ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • LEBEL, Clément. Inventaire du Fonds Chauveau de la Bibliothèque de l'Assemblée nationale. Québec, Bibliothèque de l'Assemblée nationale, 2005. 399 p.
  • LEBEL, Clément. « Le Fonds Chauveau de la Bibliothèque de l'Assemblée nationale: d'hier à aujourd'hui ». Bulletin de la Bibliothèque de l'Assemblée nationale. Vol. 30, no 1-2 (2001), p. 8-12.
  • PELLETIER, Martin. « Entre savoir et pouvoir : la collection de Pierre-Joseph-Olivier Chauveau, bibliophile et premier ministre ». Bulletin de la Bibliothèque de l'Assemblée nationale. Vol. 35, no 3-4 (2006), p. 25-30.
  • s.a. Collection de Pierre-Joseph-Olivier Chauveau. Premier ministre du Québec (1867-1873), Catalogue de l'exposition présentée à la Bibliothèque de l'Assemblée nationale. Québec, Bibliothèque de l'Assemblée nationale, 1978. 38 p.
  • s.a. Entre savoir et pouvoir : la collection de Pierre-Joseph-Olivier Chauveau : bibliophile et premier ministre. Québec, Bibliothèque de l'Assemblée nationale, 2005. 6 p.
  • SABOURIN, Hélène. À l'école de P.-J.-O. Chauveau : éducation et culture au XIXe siècle. Montréal, Léméac, 2003. 230 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013