Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Cathédrale du Christ-Roi

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Cathédrale du Christ-Roy

Région administrative :

  • Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine

Municipalité :

  • Gaspé

Date :

  • 1968 – 1969 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine de la modernité
  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Patrimoine mobilier associé (1)

Plaques commémoratives associées (3)

Personnes associées (2)

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

La cathédrale du Christ-Roi est un lieu de culte catholique construit en 1968 et 1969 sur une crypte datant de 1934. L'édifice, revêtu de lattes de cèdre rouge, se compose d'un assemblage de volumes aux lignes modernes. Les deux volumes principaux, qui abritent l'église et le presbytère attenant, sont de plan rectangulaire. L'église s'élève en porte-à-faux sur la crypte en béton en forme de croix latine. Elle est constituée d'une nef à un vaisseau coiffée d'un toit à deux versants droits. Deux grandes lucarnes doubles se superposent sur le versant est tandis que trois hautes lucarnes juxtaposées côtoient le clocher sur le versant ouest. Le presbytère, greffé à l'arrière, compte deux étages et demi et est couvert d'un toit à deux versants droits. La cathédrale du Christ-Roi est située sur un coteau et fait face à la baie de Gaspé, au coeur de la municipalité de Gaspé.

Ce bien est classé immeuble patrimonial.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 2012-10-19

Statuts antérieurs

  • Reconnaissance, 2001-01-25
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La cathédrale du Christ-Roi présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. L'édifice rappelle les églises traditionnelles, mais utilise des lignes épurées et des matériaux modernes. À l'intérieur, la charpente faite de pièces massives est en bois lamellé-collé, une innovation apparue au Canada vers 1954 et largement utilisée dans la construction des églises jusqu'à la fin des années 1960. Ce matériau résulte du collage sous pression de plusieurs lamelles de bois de fils parallèles. À l'extérieur, les volumes et le revêtement en lattes de cèdre rouge posées à la verticale l'associent au « Shed Style ». Ce style apparaît au début des années 1960 sur la côte ouest américaine et s'inspire notamment des réalisations de l'architecte américain Charles Moore (1925-1993), dont les copropriétés « Sea Ranch » en Californie. La cathédrale, érigée en 1968 et 1969 à Gaspé, suit de trois ans seulement la construction de ce projet de Moore. Elle est marquée par un jeu de formes et de lignes qui la range parmi les lieux de culte les plus significatifs de son époque au Québec.

La cathédrale du Christ-Roi présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur historique découlant de son association avec l'architecte montréalais Gérard Notebaert (1937-1979). Celui-ci crée peu d'édifices religieux, mais tous sont novateurs. Il est l'un des premiers architectes québécois à utiliser la charpente en bois lamellé-collé, pour l'église du Christ-Roi de Joliette en 1952 et 1953. Au début des années 1960, il conçoit l'une des premières églises québécoises de forme pyramidale. Notebaert réalise également l'intérieur de la basilique de l'Oratoire-Saint-Joseph en 1966. La cathédrale du Christ-Roi témoigne des formes et des matériaux privilégiés par l'architecte.

La cathédrale du Christ-Roi présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur artistique liée à son décor intérieur. Le style dépouillé est typique des lieux de culte des années 1960. La nef repose en porte-à-faux sur une crypte en béton en forme de croix latine et est éclairée par dessous grâce à un fenêtrage bas. Cet éclairage, la lumière provenant des lucarnes, la charpente apparente ainsi que les plafonds et les murs couverts de lattes de bois créent une ambiance intimiste. Quelques oeuvres d'artistes ornent l'intérieur, notamment le grand vitrail de la façade ainsi que le Christ-Roi en bronze réalisés par Claude Théberge (né en 1934).

Source : Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, 2007.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la cathédrale du Christ-Roi liés à ses valeurs historique, architecturale et artistique comprennent, notamment :
- sa situation face à la baie de Gaspé;
- les éléments de l'ensemble, dont l'assemblage de volumes;
- les matériaux, dont la crypte en béton en forme de croix latine, la structure en tubulaire d'acier du clocher, le revêtement en lattes de cèdre rouge posées à la verticale et les ouvertures en bois;
- les caractéristiques de l'église, dont le plan rectangulaire, le toit à deux versants droits, le clocher, les fenêtres basses en bandeaux, les deux grandes lucarnes doubles rectangulaires superposées sur le versant est et les trois hautes lucarnes rectangulaires juxtaposées sur le versant ouest;
- les caractéristiques du presbytère, dont le plan rectangulaire à deux étages et demi, le deuxième étage en porte-à-faux et le toit à deux versants droits;
- les caractéristiques intérieures de la cathédrale, dont la nef à un vaisseau, la charpente apparente faite de pièces massives de bois lamellé-collé ainsi que les murs et le plafond en lattes de bois et le vitrail aux motifs abstraits de la façade.

Haut de la page

Informations historiques

Le diocèse de Gaspé est fondé en 1923. Une église, bâtie durant la Première Guerre mondiale, est alors utilisée en guise de cathédrale. Cette église est incendiée en 1929. Quelques années plus tard, il est proposé d'élever une basilique pour commémorer le 400e anniversaire de l'arrivée de Jacques-Cartier en Amérique. En 1934, les fondations d'une église en croix latine sont donc réalisées. La crise économique met cependant fin aux travaux, et un toit est installé pour couvrir la structure. Ce n'est qu'en 1968 que la construction de la cathédrale est amorcée.

Gérard Notebaert (1937-1979) réalise le nouvel édifice. Il érige le bâtiment sur les fondations de 1934. Quelques oeuvres d'artistes ornent l'intérieur, notamment un Christ-Roi en bronze et un vitrail de Claude Théberge (né en 1934).

La cathédrale du Christ-Roi est reconnue en 2001. Ce bien est devenu classé à l'entrée en vigueur de la Loi sur le patrimoine culturel en 2012.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine

MRC :

  • La Côte-de-Gaspé

Municipalité :

  • Gaspé

Adresse :

  • rue de la Cathédrale

Latitude :

48° 49' 48.428"

Longitude :

-64° 29' 11.545"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Gaspé Village de Gaspé Absent 44-4 du Rang 1

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • BERGERON, Claude. Architecture des églises du Québec : 1940-1985. Québec, Presses de l'Université Laval, 1987. 383 p.
  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • VANLAETHEM, France. Cathédrale Christ-Roi, diocèse de Gaspé, Gaspé Québec. Histoire du projet d'architecture et évaluation patrimoniale de l'édifice. Montréal, Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2000. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013