Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Église de Saint-Wilfrid

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Église de Saint-Wilfrid-de-Kingscroft

Région administrative :

  • Estrie

Municipalité :

  • Barnston-Ouest

Date :

  • vers 1910 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Personnes associées (2)

Inventaires associés (1)

Carte

Description

L'église de Saint-Wilfrid est un lieu de culte de tradition catholique érigé vers 1910. Cette modeste église en bois présente un plan rectangulaire composé d'une nef à trois vaisseaux terminée par un choeur en saillie à chevet plat. D'une grande simplicité, la façade comprend un porche central et est munie de corbeaux aux extrémités du pignon. Elle est surmontée d'un imposant clocher qui coiffe le faîte avant du toit. La sacristie est greffée au chevet dans le prolongement du choeur. De plan rectangulaire, elle s'élève sur un étage et est coiffée d'un toit à deux versants droits. L'église de Saint-Wilfrid s'élève à proximité de l'ancien presbytère, sur un grand terrain bordé d'arbres matures. Elle est située en bordure du chemin principal de l'ancien village de Kingscroft, dans la municipalité de Barnston-Ouest.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Barnston-Ouest) 2002-06-03
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

L'église de Saint-Wilfrid présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Elle témoigne du développement de l'ancien village de Kingscroft, d'abord connu sous le nom de King's Corner. Situé aux limites des paroisses de Saint-Thomas-d'Aquin à Compton et de Saint-Edmond à Coaticook, Kingscroft est d'abord une mission fondée à la fin des années 1870. En 1883, une chapelle est construite et placée sous la protection du patron saint Wilfrid, en souvenir du fondateur de la mission, l'abbé Wolfred Lussier (mort en 1883). En 1903, la paroisse de Saint-Wilfrid-de-Barnston (qui devient plus tard Saint-Wilfrid-de-Kingscroft) est érigée canoniquement. Dès l'année suivante, la chapelle est remplacée par une église et la paroisse accueille son premier curé résidant, l'abbé Joseph-Albert Gervais. En 1910, l'église est reconstruite à la suite d'un incendie. À partir de 1946, le village de Kingscroft fait partie de la municipalité de Barnston-Ouest. Trente ans plus tard, soit en 1976, la paroisse de Saint-Wilfrid-de-Kingscroft devient une desserte de celle de Saint-Luc-de-Barnston. L'église de Saint-Wilfrid, qui se dresse sur l'ancienne route principale du village de Kingscroft, constitue un symbole évocateur de l'ancienne paroisse catholique.

L'église de Saint-Wilfrid présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Elle est représentative des petites églises en bois érigées dans les paroisses rurales du Québec au début du XXe siècle. Contrairement aux églises en pierre qui adoptent souvent un aspect monumental, ces églises sont caractérisées par leurs dimensions modestes, leur plan rectangulaire et leur façade d'une grande simplicité, généralement surmontée d'un clocher. L'église témoigne également de l'influence de l'architecture religieuse protestante des villages des Cantons-de-l'Est. Elle comprend, entre autres, un revêtement en clin de bois de couleur blanche, des planches cornières, des corniches moulurées soulignant le mur pignon et un porche d'entrée coiffé d'un fronton triangulaire à consoles. Le clocher et sa base formant une tour carrée sont également ornés de frontons triangulaires et de consoles. L'église de Saint-Wilfrid est la seule église catholique de la municipalité de Barnston-Ouest.

Source : Municipalité de Barnston-Ouest, 2007.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de l'église de Saint-Wilfrid liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- sa situation à proximité de l'ancien presbytère, sur un grand terrain bordé d'arbres matures, en retrait du chemin principal de l'ancien village de Kingscroft, dans la municipalité de Barnston-Ouest;
- son volume, dont le plan rectangulaire composé d'une nef à trois vaisseaux terminée par un choeur en saillie à chevet plat, le toit à deux versants droits ainsi que le clocher en façade (reposant sur une base carrée traitée à la manière d'une tour et composé d'une lanterne surmontée d'une flèche);
- ses matériaux, dont le revêtement de planches posées à clins de couleur blanche et la couverture de tôle à la canadienne;
- ses ouvertures, dont les fenêtres rectangulaires et cintrées en bois, l'oculus, les portes en bois et les chambranles;
- son porche d'influence néoclassique disposé au centre de la façade, dont le fronton triangulaire à consoles et l'entrée principale coiffée d'une imposte vitrée demi-cintrée;
- ses ornements, dont les corbeaux à la base des pignons en façade, les corniches moulurées et à consoles, les planches cornières ainsi que les frontons et consoles de la tour;
- sa sacristie en bois greffée au choeur, de plan rectangulaire à un étage, revêtue de planches posées à clins et coiffée d'un toit à deux versants droits couvert de tôle à la canadienne.

Haut de la page

Informations historiques

L'église de Saint-Wilfrid est le troisième lieu de culte à être construit sur le site, dans l'ancien village de Kingscroft, à l'origine désigné sous le nom de King's Corner.

La mission de Kingscroft est située aux limites des paroisses de Saint-Thomas-d'Aquin à Compton et de Saint-Edmond à Coaticook. Elle est fondée par l'abbé Wolfred Lussier (mort en 1883), alors curé de la paroisse de Saint-Edmond. Il y célèbre les premiers offices religieux dès la fin des années 1870. Après son décès, la mission se dote d'une chapelle qui, en souvenir du bienfaiteur, est placée sous la protection du patron saint Wilfrid. L'oeuvre du curé Lussier est poursuivie par le vicaire de Saint-Edmond, l'abbé Daniel-Philippe McMenamin. À partir de 1884, la mission est desservie par les curés de la paroisse de Saint-Thomas-d'Aquin à Compton.

La paroisse de Saint-Wilfrid-de-Barnston (qui devient plus tard Saint-Wilfrid-de-Kingscroft) est érigée canoniquement en 1903. L'année suivante marque l'arrivée du premier curé résidant, l'abbé Joseph-Albert Gervais. C'est également en 1904 que la chapelle est remplacée par une église et qu'un presbytère est bâti. En 1910, l'église est reconstruite à la suite d'un incendie. Quant au décor intérieur de l'église, il est réalisé ultérieurement, soit en 1929, par le peintre H. A. Marcoux.

À partir de 1946, les villages de Kingscroft et de Way's Mills sont réunis pour former la municipalité de Barnston-Ouest.

Au milieu des années 1970, constatant la diminution du nombre de paroissiens, les autorités diocésaines optent pour la fermeture de la paroisse de Saint-Wilfrid-de-Kingscroft. La mobilisation des paroissiens permet toutefois de maintenir l'église ouverte, qui est desservie par la paroisse de Saint-Luc-de-Barnston depuis 1976. C'est à cette époque que le presbytère est converti en résidence privée.

L'église de Saint-Wilfrid est citée en 2002.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Estrie

MRC :

  • Coaticook

Municipalité :

  • Barnston-Ouest

Adresse :

  • chemin de Kingscroft

Lieux-dits :

  • Barnston
  • Kingscroft

Latitude :

  • 45° 8' 35.0"

Longitude :

  • -71° 58' 1.0"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Stanstead Canton de Barnston Rang 2 5B ptie
5C ptie

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • DANDENAULT, Roch. Histoire de Coaticook (1818-1976). Sherbrooke, Éd. Sherbrooke, 1976. 726 p.
  • GRAVEL, Albert. Histoire de Coaticook. Sherbrooke, La Tribune, 1925. 222 p.
  • Municipalité de Barnston-Ouest. Barnston Ouest West 1946-1996. Barnston-Ouest, Publigraph, 1995. 215 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013