Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Ancien presbytère de Lac-au-Saumon

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Ancien presbytère
  • Ancien presbytère de Saint-Edmond

Région administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

Municipalité :

  • Lac-au-Saumon

Date :

  • 1910 – 1911 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Mission curiale)
  • Patrimoine religieux (Vie quotidienne)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Presbytères et bâtiments associés)

Éléments associés

Personnes associées (3)

Voir la liste

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

L'ancien presbytère de Lac-au-Saumon est une maison curiale catholique érigée en 1910 et en 1911. Doté d'un parement en planches horizontales, le bâtiment présente un plan en « L » de deux étages et demi, coiffé d'un toit en pavillon et d'un toit à deux versants. Ceinturée d'une galerie couverte sur trois côtés, la maison curiale est dotée de boiseries décoratives. L'ancien presbytère se situe au sein de l'ancien noyau religieux de la municipalité de Lac-au-Saumon.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Plan au sol :

En «L»

Nombre d'étages :

2 ½

Groupement :

Détaché

Saillies :

  • Auvent
  • Avant-corps
  • Cheminée
  • Escalier
  • Galerie

Fondations :

  • Béton

Élévations :

  • Toutes les façades : Bois (Planche horizontale)

Toit :

  • Forme : En pavillon
    Matériau : Tôle pincée

Autre(s) porte(s) :

  • bois, à panneaux et vitrage, à imposte et à baies latérales

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, à moyens ou grands carreaux

Lucarne(s) :

  • À croupe

Éléments architecturaux :

  • Chambranle
  • Corniche moulurée
  • Fronton
  • Planche cornière
  • Retour de l'avant-toit

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Lac-au-Saumon) 1997-12-11
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

L'ancien presbytère de Lac-au-Saumon présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Le presbytère est représentatif des maisons curiales construites au début du XXe siècle. Le bâtiment s'élevant sur deux étages et demi est érigé en 1910 et en 1911. Il présente un parement en planches horizontales, un toit en pavillon, des lucarnes et une longue galerie ornée d'éléments menuisés, composantes répandues pour les constructions résidentielles de l'époque. À cet ensemble s'ajoute un toit à deux versants doté de retours de corniche et de denticules. La monumentalité de l'ancien presbytère de Lac-au-Saumon rappelle l'importance du curé au sein de l'organisation sociale et la prédominance de l'Église catholique au Québec au début du XXe siècle.

L'ancien presbytère de Lac-au-Saumon présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur historique découlant de son association avec Thomas Raymond (1853-1923). Architecte et menuisier, celui-ci travaille d'abord à Rimouski avant de s'installer à Québec au milieu de la décennie 1870. Raymond conçoit des édifices résidentiels, commerciaux et religieux, notamment le premier édifice du Syndicat de Québec et le couvent Jacques-Cartier, tous deux situés dans la capitale nationale. Au début du XXe siècle, il dessine une dizaine d'églises, à Québec, dans le Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie. Il conçoit aussi les plans de quelques presbytères, dont celui de Notre-Dame-de-Jacques-Cartier à Québec (1902) et de Notre-Dame-du-Mont-Carmel à Port-Daniel-Gascons (1913-1914). Au cours de sa carrière, il crée également du mobilier liturgique, dont des maîtres-autels. L'ancien presbytère de Lac-au-Saumon témoigne de la contribution de Thomas Raymond à l'architecture religieuse de l'Est du Québec.

L'ancien presbytère de Lac-au-Saumon présente en outre un intérêt patrimonial pour sa valeur historique découlant de son association avec un personnage important de l'histoire de Lac-au-Saumon, Alexandre Bouillon (1873-1943). Bouillon fait ses études théologiques au Grand Séminaire de Rimouski avant d'être ordonné prêtre en 1899. Il remplace les curés des régions de Rimouski, de Matane et même de Grande-Rivière en Gaspésie. Il s'occupe également de différentes missions, dont celles de Saint-Léon-le-Grand et de Saint-Edmond-de-Lac-au-Saumon. Il s'établit dans cette dernière en octobre 1906 et fonde la paroisse en janvier 1907. Au cours de cette année, il loge en divers endroits avant d'élire domicile dans la sacristie de l'église nouvellement construite. À titre de curé-fondateur, l'abbé Bouillon supervise l'organisation religieuse, dont la construction de la première église, la fondation des écoles et l'établissement de communautés religieuses. Le presbytère terminé, le curé Bouillon y emménage en janvier 1911 et y réside jusqu'à sa mort survenue en juin 1943. Alexandre Bouillon est reconnu dans la région en tant que bâtisseur, notamment pour la fondation de la paroisse et son animation pendant une quarantaine d'années.

Source: Municipalité de Lac-au-Saumon, 2009.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de l'ancien presbytère de Lac-au-Saumon liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- son emplacement au centre de l'agglomération, sur un terrain en pente, légèrement en retrait de la route;
- son volume, dont le plan en « L » légèrement dégagé du sol, l'élévation de deux étages et demi, le toit en pavillon, le toit à deux versants droits, la galerie couverte et le balcon;
- les matériaux, dont le parement en planches horizontales, les toits en tôle à baguettes ainsi que les éléments architecturaux et ornementaux en bois;
- les ouvertures, dont les fenêtres carrées ou rectangulaires à battants et à grands carreaux (la plupart surmontées d'une imposte), les portes à simple vantail semi-vitrées et surmontées d'une imposte (certaines flanquées de baies latérales) ainsi que les lucarnes à croupe;
- l'ornementation, dont les colonnes ouvragées et les arcades de la galerie, les chambranles, les planches cornières, les planches de rive, la corniche décorative à denticules ainsi que les retours de corniche;
- la souche de cheminée.

Haut de la page

Informations historiques

L'ancien presbytère de Lac-au-Saumon est construit sous la cure d'Alexandre Bouillon (1873-1943). Originaire de Saint-Anaclet-de-Lessard, ce dernier travaille dans les villes et les missions des régions de Rimouski, de Matane et même de Grande-Rivière en Gaspésie. Arrivé à Lac-au-Saumon en octobre 1906 à titre de desservant de la mission, l'abbé Bouillon est le curé-fondateur de la paroisse de Saint-Edmond-de-Lac-au-Saumon. Celle-ci est érigée canoniquement en janvier 1907 sous l'épiscopat de Mgr André-Albert Blais (1842-1919), évêque du diocèse de Rimouski. Après la construction de l'église paroissiale, le curé loge dans la sacristie.

Le terrain nécessaire à la construction du presbytère est acquis en mars 1910 des frères Joseph et Louis Saint-Laurent. L'architecte Thomas Raymond (1853-1923) conçoit les plans du presbytère. L'offre soumise par l'entrepreneur Joseph Dagneau de Notre-Dame-du-Sacré-Coeur de Rimouski est acceptée à la fin du mois de mai suivant au coût de 4 600 $. Toutefois, l'entrepreneur se désiste rapidement. Le curé Bouillon prend alors la direction des travaux et voit à la réalisation du bâtiment. Il s'installe dans la nouvelle maison curiale en janvier 1911 et y demeure jusqu'à la fin de sa vie.

En 1976, un nouveau presbytère, devenu depuis le bureau municipal, est érigé. La fabrique vend l'ancien presbytère de Lac-au-Saumon qui relève dès lors du domaine privé. Cette même année, le bâtiment est déménagé sur un terrain adjacent situé en contrebas de son emplacement d'origine afin de permettre la construction du Pavillon Bouillon, inauguré en 1980.

L'ancien presbytère de Lac-au-Saumon est cité en 1997.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

MRC :

  • La Matapédia

Municipalité :

  • Lac-au-Saumon

Adresse :

  • 30, rue Bouillon

Latitude :

  • 48° 25' 13.0"

Longitude :

  • -67° 20' 39.0"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Matapédia Canton de Humqui Rang 1 31
31-8
P 31-9

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • LAROCQUE, Paul, dir. et Jean LARRIVÉE. Parcours historiques dans la région touristique de la Gaspésie. Rimouski, GRIDEQ, 1998. 481 p.
  • LUSSIER, Isabelle et Caroline ROY. La Vallée-de-la-Matapédia, une histoire d'appartenance. Vol. 9. Sainte-Foy, Les Éditions GID, 2004. 285 p.
  • PELLETIER, Michel. Mon coin de pays... La Matapédia !. Sainte-Florence, MRC de la Matapédia, 1995. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013