Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Gagnon

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • 4403, chemin Royal (adresse avant novembre 2015)
  • Maison L'Âtre

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Sainte-Famille

Date :

  • après 1680 – avant 1760 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine de la Nouvelle-France

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

La maison Gagnon est une ancienne maison de ferme en pierre de plan rectangulaire à un étage et demi, coiffée d'une toiture à deux versants. Elle a été érigée en deux étapes, vraisemblablement durant la première moitié du XVIIIe siècle. La propriété est implantée en contrebas du chemin Royal, dans la municipalité de Sainte-Famille.

Ce bien est classé immeuble patrimonial. La maison Gagnon est comprise dans le site patrimonial de l'Île-d'Orléans.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Maçonnerie en pierre

Annexes :

  • Garage

Saillies :

  • Cheminée

Fondations :

  • Béton
  • Pierre

Élévations :

  • Toutes les façades : Pierre (Structure apparente)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits retroussés
    Matériau : Bois, bardeaux

Porte principale :

  • bois, à panneaux

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, à petits carreaux

Lucarne(s) :

  • À croupe

Éléments architecturaux :

  • Chambranle

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1961-12-06
 
Déclaration Situé dans un site patrimonial Gouvernement du Québec
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Gagnon présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. La demeure a conservé plusieurs éléments originaux qui permettent de suivre son évolution architecturale. Elle est bâtie par étapes, comme le révèlent les deux types distincts de charpente de la toiture. Un premier corps de logis est vraisemblablement érigé au cours de la première moitié du XVIIIe siècle, puis la résidence est allongée vers l'ouest et la composition des élévations est modifiée au début du XIXe siècle. Plusieurs propriétés anciennes de l'île d'Orléans remontant au Régime français ont ainsi été agrandies au cours de leur histoire. Par ailleurs, la maison Gagnon témoigne aussi de l'influence néoclassique au XIXe siècle. Cette influence, qui touche l'architecture résidentielle de la première moitié du XIXe siècle, s'observe dans la porte centrale, dans l'avant-toit recourbé et dans l'ordonnance régulière des ouvertures. De plus, deux souches de cheminée décoratives ont été ajoutées aux extrémités de la toiture afin de créer une impression de symétrie.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison Gagnon liés à sa valeur architecturale comprennent, entre autres :
- les caractéristiques de l'influence française, dont un corps de logis en maçonnerie de pierre, une haute toiture à versants droits couverte de bardeaux de bois et une charpente de toit complexe en deux sections distinctes;
- les caractéristiques de l'influence néoclassique, notamment quatre fenêtres groupées par deux de part et d'autre d'une porte centrale, deux souches de cheminée décoratives disposées aux extrémités de la toiture et le coyau créant un avant-toit recourbé;
- une petite fenêtre à l'angle nord-est correspondant probablement à une ancienne laiterie;
- trois lucarnes à croupe;
- une souche de cheminée centrale en pierre;
- un âtre dans la partie est;
- des pignons recouverts de bardeaux de bois.

Haut de la page

Informations historiques

Le corps de logis initial de la maison Gagnon a vraisemblablement été bâti au cours de la première moitié du XVIIIe siècle. Il aurait été agrandi au début du XIXe siècle, comme en témoignent les deux types distincts de charpente de la toiture. À cette occasion, la façade a été remaniée dans l'esprit du courant néoclassique. La maison Gagnon demeure la propriété de la famille Gagnon jusqu'en 1891.

La maison Gagnon est classée en 1961. En 1962, elle est restaurée et transformée en un restaurant, nommé L'Âtre. Ce restaurant, qui est en activité durant trois décennies, marque de façon majeure la cuisine traditionnelle régionale québécoise.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • L'Île-d'Orléans

Municipalité :

  • Sainte-Famille

Adresse :

  • 2817, chemin Royal

Latitude :

  • 46° 59' 39.681"

Longitude :

  • -70° 55' 33.774"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Québec Paroisse de Sainte-Famille Absent 39-1

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • BERGERON, Michel. « Maison L'Âtre ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome I. Québec, Les Publications du Québec, 1990, p. 269.
  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013