Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Lepage de Sainte-Claire, Louis

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né le 22 août 1690 à Saint-François (Saint-François-de-l'Île-d'Orléans), Louis Lepage de Sainte-Claire est le fils de René Lepage de Sainte-Claire, premier seigneur de Rimouski, et de Marie-Madeleine Gagnon.

Lepage de Sainte-Claire étudie au séminaire de Québec. Il est ordonné prêtre en avril 1715. La même année, il est nommé curé de la paroisse de Saint-François-de-Sales, sur l'île Jésus.

Lepage de Sainte-Claire se démarque davantage dans ses activités de propriétaire terrien que dans l'exercice de son ministère. En 1719, il achète des terres qui appartiennent au Séminaire de Québec sur l'île Jésus. Il acquiert de nouvelles propriétés en 1720, dont la seigneurie de Terrebonne, peu mise en valeur depuis sa première concession en 1673.

Nommé chanoine du chapitre en 1721, Lepage de Sainte-Claire obtient la permission de résider sur son domaine. Il commence dès lors à le mettre en valeur et, en 1723, concède de nombreuses terres à des censitaires. L'année suivante, il fait ériger sa seigneurie en paroisse où il y occupe la cure jusqu'en 1751. Il dessert également les paroisses environnantes et est notamment missionnaire à Sainte-Rose (Laval) de 1749 à 1760.

Très impliqué dans le développement de sa seigneurie, Lepage de Sainte-Claire fait construire une église et un presbytère en pierre, quatre moulins à farine et un moulin à scier. Son investissement personnel est assez important et il finit par négliger son rôle de chanoine; aussi, il démissionne en 1729. Deux ans plus tard, il se fait concéder une terre pour augmenter ses réserves en bois. Sa situation financière se dégrade à la fin des années 1730 et il doit vendre sa seigneurie à Louis de la Corne en 1745. Il se retire en 1751 au presbytère de Saint-Louis-de-Terrebonne, mais poursuit son apostolat à Sainte-Rose.

Il est décédé le 3 décembre 1762 à Terrebonne.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • ALLAIRE, Jean-Baptiste-Arthur. Dictionnaire biographique du clergé canadien-français. Vol. I: Les anciens. Montréal, Imprimerie de l'École catholique des sourds-muets, 1910. 543 p.
  • DESPATIE, Aimé. « Lepage de Sainte-Claire, Louis ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013