Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Cramahé, Hector Theophilus

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né le 1er octobre 1720 à Dublin, en Irlande, Hector Theophilus Cramahé (baptisé Théophile-Hector de Cramahé), est le fils d'Hector-François Chateigner de Cramahé et Des Rochers, militaire, et de Marie-Anne de Belrieux de Virazel.

Cramahé se joint à l'armée en 1740. L'année suivante, il est porte-drapeau, puis lieutenant. Le jeune officier sert notamment à Cartagena, à Cuba (1741-1742), à Ostende (1745) et en France (1746 et 1757). Il reçoit le grade de capitaine en 1754 et, quatre ans plus tard, il est détaché en Amérique avec son régiment. Il participe au siège de Louisbourg en 1758 et à celui de Québec en 1759.

Mettant fin à sa carrière militaire, Cramahé s'installe à Québec en 1759. Il travaille alors comme secrétaire pour le colonel James Murray puis, en 1764, il obtient le poste de secrétaire civil. Il est envoyé à Londres en 1764, afin de renseigner le gouvernement britannique sur la colonie et régler certains problèmes, tels que la remise du commandement militaire au gouverneur de Québec.

Cramahé administre la province de Québec pendant l'absence du gouverneur Guy Carleton de 1770 à 1774. Entre-temps, il est nommé lieutenant-gouverneur en 1771, fonction qu'il occupe jusqu'en 1782. Durant son mandat, il soutient les revendications des Canadiens, particulièrement celles relatives à la propriété et à la religion. À ce sujet, il permet en 1772 à Mgr Jean-Olivier Briand de consacrer son coadjuteur, l'abbé Louis-Philippe Mariauchau d'Esgly, ce qui ouvre la porte à une reconnaissance de l'épiscopat en Nouvelle-France. Il milite également pour l'extension des frontières de la province de Québec à l'ouest pour rétablir l'ordre dans le commerce des fourrures.

Au retour de Carleton dans la colonie en 1774, Cramahé se concentre sur ses charges de secrétaire civil et de président du Conseil de Québec. L'année suivante, il organise la défense de la capitale lors de l'invasion américaine.

En 1781, à la suite de différends avec le nouveau gouverneur, Frederick Haldimand, au sujet du prix du blé et de son battage, Cramahé démissionne de son poste de secrétaire civil. La même année, il rentre en Angleterre. Il est affecté comme lieutenant-gouverneur de Détroit en 1786.

Il est décédé à Exeter, en Angleterre, le 9 juin 1788.

Il a été marié à une prénommée Margaret.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • BLAIS, Christian, Pierre HAMELIN et Frédéric LEMIEUX. L'histoire du Québec à travers ses lieutenants-gouverneurs. Québec, Publications du Québec, 2005. 415 p.
  • DIONNE-TOUSIGNANT, Madeleine et Pierre TOUSIGNANT. « Cramahé, Hector Theophilus ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013