Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Mine Cyr-Broughton

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Quartz Industrie
  • Usine Luzenac

Région administrative :

  • Chaudière-Appalaches

Municipalité :

  • Saint-Pierre-de-Broughton

Date :

  • 1923 – 1976 (Production)

Thématique :

  • Patrimoine industriel

Usage :

  • Production et extraction de richesses naturelles (Extraction minière: minéraux non métalliques)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Personnes associées (1)

Voir la liste

Inventaires associés (1)

Carte

Description

L'ancienne mine Cyr-Broughton est située dans la municipalité de Saint-Pierre-de-Broughton. Exploité pour la stéatite, communément appelée « pierre à savon », son gisement a été découvert en 1923. Elle est opérée de façon intermittente jusqu'en 1976 par la compagnie Broughton Soapstone and Quarry Company Limited, puis par d'autres compagnies jusqu'à aujourd'hui (2014).

Le site contient encore plusieurs bâtiments originaux. Cependant, quelques-uns ont été légèrement modifiés par l'entreprise Luzenac, ayant acheté le site en 1985, et ensuite, par la compagnie Quartz industrie inc., en 2004. Les trois bâtiments originaux sont celui du concasseur primaire, du bureau et la partie principale de l'usine. La charpente de ces deux bâtiments recouverts de tôle profilée est entièrement en bois. Les ouvertures (porte principale et porte de garage), ainsi que l'avant-toit, sont peintes de couleur rouge. Ces deux bâtiments sont coiffés d'un toit à deux versants droits, aussi recouvert de tôle profilée. Le convoyeur qui relie le concasseur à l'usine est également d'origine et est recouvert de tôle profilée. On retrouve de plus, un petit bâtiment construit en blocs de stéatite taillés et polis qui a servi de bureau administratif à la Broughton Soapstone and Quarry Co. Ltd. Les blocs sont de couleur blanche, verdâtre ou grise.

L'ancienne usine Luzenac occupe les deux côtés du 11e rang. Celle-ci se caractérise par ses grands silos de couleur bleue et par ses nombreux ateliers qui s'étendent sur près de 500 mètres le long de la route. Ces derniers ont été construits en annexe à l'usine originale. On retrouve aussi un bâtiment abritant les bureaux de la compagnie qui a été construit dans les années 1980. Ce bâtiment est recouvert de bardeaux d'amiante-ciment rectangulaires et possède un perron à colonnes dont la porte est peinte en rouge.

Le site contient de plus l'ancien puits d'exploitation, aujourd'hui rempli d'eau. Celui-ci mesurait 75 mètres de long sur 68 mètres de large et au moins 23 mètres de profond. Cependant, une partie de cette excavation a été remblayée dans les années 1980, pour faire un espace de stationnement et agrandir l'usine Luzenac. Malgré tout, il est possible de voir sur les parois existantes, les gradins marquant l'emplacement où des blocs de pierre ont été taillés. La technique habituelle d'exploitation de la stéatite consistait à extraire la pierre en blocs d'un volume d'environ 75 cm cube au moyen de légers perforateurs avec fleurets en ciseau tranchant, en acier. Les blocs de la carrière étaient ensuite soulevés par des grues et déposés sur des wagonnets plats qui circulaient jusqu'aux hangars de sciage voisins.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Le gisement de la mine Cyr-Broughton est découvert en 1923, à la suite de travaux de prospection, par Louis Richard Cyr, prospecteur de métier. Elle est opérée à ses tout débuts par la Robertsonville Soapstone and Quarry Company, Limited, une toute nouvelle compagnie, formée la même année. Cette compagnie est née de l'association de Louis Richard Cyr et de son oncle, le Dr Oliva Cyr, dentiste de Thetford Mine. Tous deux convaincus de la rentabilité d'un gisement près de Robertsonvillle, sur le lot 4, rang V du canton de Thetford, ils forment la compagnie pour exploiter ce gisement de « pierre à savon ». Louis Richard Cyr est le gérant de la compagnie alors que le Dr Oliva Cyr, en est le président.

À son ouverture, la mine Cyr-Broughton devient et demeure la principale exploitation de la compagnie. Au mois d'août 1930, le nom de la compagnie change en celui de Broughton Soapstone and Quarry Company Limited, qui devient plus tard la compagnie Talc BSQ inc. Cette compagnie a exploité un grand nombre de gisements au cours de son histoire; on en compte au moins sept dans le canton de Broughton, huit dans le canton de Thetford, un dans le canton de Leeds et un dans le canton de Bolton.

La mine Cyr-Broughton est opérée par cette compagnie de manière intermittente. De 1930 à 1946 et de 1959 à 1976, la Broughton Soapstone and Quarry Company. Ltd. exploite cette mine, jusqu'à l'épuisement du gisement de talc. On ne connaît pas la production de cette mine, mais il a été noté qu'en 1944, la mine Cyr-Broughton constitue le plus important gisement de stéatite au Québec. De plus, sa production augmente en offrant une gamme de produits de plus en plus variée. En effet, la pierre qui pèse 189 livres par pied cube, se laisse scier aisément, a un coefficient de cohésion élevé et se révèle un excellent produit de garnissage des fours d'usine à pâte de bois. La compagnie fabrique aussi des monuments en stéatite, ainsi que des crayons et des objets d'ornement variés, taillés et tournés. De plus, la poussière provenant du sciage, et aussi de la pierre spécialement broyée, est mise sur le marché comme matière de charge employée dans les industries de couverture, de papier, de caoutchouc ainsi que pour la fabrication de mastic.

Le site est par la suite acheté par l'entreprise Luzenac en 1985, principalement pour la production de talc pulvérisé. Les produits de talc sont utilisés pour le saupoudrage de produits en asphalte, les ciments à joints et les poudres insecticides. Luzenac cesse ses activités seulement quelques années plus tard, en 2001, à la suite de la découverte de traces d'amiante chrysotile dans ses différents produits. En 2004, la compagnie Quartz industrie inc. a acquis le site. Aujourd'hui, en 2014, elle est toujours propriétaire de l'usine qu'elle a convertie pour le traitement du quartz acheté ailleurs au Canada ou importé.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Chaudière-Appalaches

MRC :

  • Les Appalaches

Municipalité :

  • Saint-Pierre-de-Broughton

Adresse :

  • 11e Rang

Latitude :

  • 46° 11' 33.23"

Longitude :

  • -71° 9' 4.52"

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • GAUDARD, Serge. Voyage au coeur des Appalaches : guide des curiosités minérales de la MRC de l'Amiante. Thetford Mines, Musée minéralogique et minier de Thetford Mines, 1993. 178 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013