Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Testard de Montigny, Benjamin-Antoine

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né à Saint-Jérôme, le 6 octobre 1838, Benjamin-Antoine Testard de Montigny est le fils de Casimir-Amable Testard de Montigny, négociant, colonisateur et homme politique, et de Marthe Godon.

Testard de Montigny fait ses études au collège Joliette. En 1859, le Barreau du Bas-Canada l'admet à la pratique du droit.

La même année, Testard de Montigny reçoit de son père, trois terres en culture, quatre maisons, trois granges ainsi que plusieurs autres biens. Il prend également en charge la seconde épouse de son père et les enfants nés de ce mariage.

Fervent catholique, Testard de Montigny est l'un des premiers Canadiens français à s'enrôler dans le régiment des zouaves pontificaux, en 1861, pour aller défendre à Rome, la papauté menacée par les forces de Giuseppe Garibaldi. Pour ses services rendus, il est fait chevalier militaire de l'ordre de Pie IX. Il s'associe plus tard avec Sévère Rivard, homme d'affaires, grand propriétaire foncier et député, qui se sent aussi très concerné par les problèmes de la papauté.

À son retour au Canada, en 1863, Testard de Montigny reprend la pratique du droit et entreprend une carrière journalistique. Il travaille d'abord à La Minerve comme traducteur, puis en 1870, devient propriétaire et rédacteur du Franc-Parleur. En 1883, il fonde, avec le sénateur François-Xavier Trudel, le journal L'Étendard. Il est juge de la Cour municipale de Montréal de 1880 à 1899.

Il a publié plusieurs livres principalement liés aux domaines du droit et de la colonisation, notamment Histoire du droit canadien (1869), Catéchisme politique (1878), Qu'est-ce que le Programme catholique? [...] (1880), Droit criminel des arrestations [...] (1983), Colonisation: le nord (1886), La colonisation: le nord de Montréal ou la région Labelle (1895) et Manuel d'économie domestique (1896).

Il est décédé à Montréal, le 15 août 1899.

Il avait épousé, en 1869, Marie-Louise Hêtu.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Assemblée nationale du Québec. Histoire: Dictionnaire des parlementaires du Québec de 1792 à nos jours [En Ligne]. http://www.assnat.qc.ca/
  • BONENFANT, Jean-Charles. « Histoire du droit canadien, de Benjamin-Antoine Testard de Montigny ». LEMIRE, Maurice, dir. Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec. Tome I : Des origines à 1900. Montréal, Fides, 1980, s.p.
  • COURNOYER, Jean. La mémoire du Québec: de 1534 à nos jours: répertoire de noms propres. Montréal, Stanké, 2001. 1861 p.
  • LEMIRE, Maurice, dir. Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec. Tome I : Des origines à 1900. Montréal, Fides, 1980. s.p.
  • PAQUIN, Michel. « Testard de Montigny, Casimir-Amable ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • VOISINE, Nive. « Le Nord, récit de voyage de Benjamin-Antoine Testard de Montigny ». LEMIRE, Maurice, dir. Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec. Tome I : Des origines à 1900. Montréal, Fides, 1980, s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013