Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Barré, Jean

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Jean Barré est né à Granville, en France, probablement en 1694.

Homme d'entreprise, navigateur et pêcheur, Barré arrive en Gaspésie en 1740. Il exploite un établissement de pêche sédentaire à Grande-Rivière de 1740 à 1758. Il demeure à Pointe Verte, à l'entrée est de la baie de Gaspé.

Capitaine d'un navire de pêche et armateur, Barré navigue régulièrement entre la colonie et la France. En 1747, après qu'un corsaire britannique ait fait une brève apparition dans la baie de Gaspé l'automne précédent, les autorités coloniales lui confient le mandat d'y établir un poste de garde et d'observation. Cette année-là, une escarmouche éclate entre les hommes d'équipage du capitaine et les Britanniques qui perdent onze matelots.

À la fin de l'été de 1758, alors que James Wolfe attaque les côtes de la péninsule gaspésienne, Barré gagne Québec et devient le messager du roi. Pour livrer le courrier à Louis XVI, il doit franchir les nombreux navires britanniques érigés en barrage sur le Saint-Laurent. En 1759, au moment où la France décide d'envoyer de nouveaux bateaux pour venir en aide à la ville de Québec, il est nommé capitaine de l'un de ces navires. À peine arrivé à Québec, le gouverneur Pierre de Rigaud de Vaudreuil de Cavagnial lui demande de transporter à nouveau les paquets de courrier vers la France, ce qu'il accepte. Au printemps 1760, la Cour française le renvoie en Nouvelle-France. Pour que les paquets arrivent à bon port, il se réfugie dans un havre de l'estuaire, les achemine par voie terrestre et se laisse finalement capturer au mois d'octobre 1760. Libéré par la suite, il reçoit une pension du roi et rejoint les possessions françaises.

Il est décédé en 1776.

Il avait épousé Anne Le Manquet.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • DESJARDINS, Marc et al. Histoire de la Gaspésie. Les Régions du Québec, 1. Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 1999. 795 p.
  • CAHILL, Donald, Patrick GALOIS et Martin OUELLET. Synthèse des connaissances des massifs du mont Sainte-Anne et du mont Blanc de l'arrondissement naturel de Percé. Document réalisé pour la Société de développement économique de Percé dans le cadre de Percé l'Incontournable. Percé, Amphibia-Nature, 2012. 37 p.
  • Commission de toponymie du Québec. Commission de toponymie [En Ligne]. http://www.toponymie.gouv.qc.ca
  • FRANCOEUR, Marie-Claude. Le développement socio-économique des seigneuries gaspésiennes sous le Régime français : un modèle régional unique. Université Laval, 2008. 136 p.
  • MIMEAULT, Mario. « Jean Barré ». Institut national de la recherche scientifique. Encyclobec. Les régions du Québec : un passé et un présent à découvrir [En ligne]. http://www.encyclobec.ca

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013