Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Église de Sainte-Blandine

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

Municipalité :

  • Rimouski

Date :

  • 1906 (Construction)
  • 1949 – 1950 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Patrimoine mobilier associé (1)

Personnes associées (4)

Voir la liste

Inventaires associés (3)

Carte

Description

Saillies :

  • Clocher

Élévations :

  • Toutes les façades : Pierre (Taillée)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Asphalte, bardeaux

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

La vie religieuse du village de Sainte-Blandine naît grâce à l'arrivée d'une petite mission en 1870. Le 28 avril 1871, le curé de la paroisse Saint-Germain de Rimouski, l'abbé Chs-Alphonse Winters, consacre et ouvre au culte la première chapelle de la mission de Sainte-Blandine; l'installation mesure 9,14 par 8,53 mètres (30 pieds par 28 pieds). C'est le 24 octobre 1877 que s'amorce une série de successions dans la petite mission lorsque le curé Winters se voit remplacé par le curé Louis-Théodore Bernard, qui est à son tour relevé de ses fonctions par Chs-Alphonse Carbonneau le 26 septembre 1879. Ce dernier s'est engagé à assurer l'office religieux aux quinze jours au village. Il est à noter que la paroisse tient des registres depuis 1878. Le 27 février 1880, la mission passe sous le mandat d'Augustin Duval qui s'occupe également de la mission de Pointe-au-Père. Le 28 octobre 1881, l'évêque de Rimouski décrète l'érection canonique de Sainte-Blandine en paroisse et retient l'abbé Augustin Duval comme premier curé. La paroisse reçoit officiellement son décret d'érection civile le 1er mars 1882.

Le 24 juin 1906, dans une atmosphère de solidarité et de fierté, les paroissiens de Sainte-Blandine inaugurent leur première église au coeur de leur village. Construite tout près de la première chapelle, la première église a été confiée aux bons soins de Joseph-Pierre Ouellet, architecte de Québec, et de Joseph Giroux, entrepreneur. La construction initiale, pour laquelle on avait dû emprunter la somme de 15 000$ pour les débuts des travaux, était maçonnée de pierres grises. La bénédiction du temple se fit le 19 juillet 1906. Cependant, le 25 janvier 1948, soit quarante-deux ans plus tard, un brasier afflige le coeur des paroissiens lorsque leur demeure spirituelle se consume. L'incendie ne leur laissera que les murs extérieurs.

Habitués aux lourdes besognes, les paroissiens s'empressent d'ériger une deuxième église. L'architecte Edgar Courchesne de Montréal concevra l'intérieur d'après des influences modernes avec de grands arcs de béton de forme parabolique. Édifiée dans le style de Dom Bellot et entièrement à l'épreuve du feu, cette nouvelle église est consacrée le 12 juin 1950.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

MRC :

  • Rimouski-Neigette

Municipalité :

  • Rimouski

Adresse :

  • route des Pionniers

Lieux-dits :

  • Sainte-Blandine

Localisation informelle :

Située à proximité du presbytère (644, route des Pionniers).

Latitude :

  • 48° 21' 43.0"

Longitude :

  • -68° 27' 38.2"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Rimouski Canton de Macpès Rang 1 P 31-B

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • s.a. Patrimoine Neigette [En Ligne]. http://epe.lac-bac.gc.ca/100/205/301/ic/cdc/neigette/francais/Acceuil-fr.htm

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013