Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

British American Land Company

Type :

Groupe

Autre(s) nom(s) :

  • BALC
  • BALCO

Date :

  • 1834‑03‑20 – vers 1950

Activité :

  • Investissements (Finances et affaires)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (3)

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

La British American Land Company est fondée à Londres, le 20 mars 1834, par des hommes d'affaires britanniques, dont John Galt et Edward Ellice. La compagnie de colonisation acquiert 343 995 hectares de terres de la Couronne dans les Cantons-de-l'Est, au Bas-Canada, pour la somme de 120 000 livres. Ses actionnaires souhaitent attirer des immigrants britanniques dans cette région afin d'augmenter la population anglophone dans le Bas-Canada. Les bureaux de la British American Land Company sont installés dans le petit village de Sherbrooke.

Au cours des trois années suivant sa fondation, la compagnie construit des ponts, des routes et même des villages. Son essor est toutefois freiné par le déclin de l'immigration britannique lors des rébellions de 1837 et 1838. Plusieurs lacunes liées à l'administration de l'entreprise font alors surface. On accuse la British American Land Company de vendre les terres à des prix exorbitants et d'imposer des règles abusives. Les politiciens locaux s'offusquent du contrôle des fonctionnaires sur les transactions. De plus, les actionnaires demandent des comptes. En 1841, la compagnie doit céder 206 898 hectares au gouvernement pour s'acquitter d'arrérages.

En 1840, Alexander Tilloch Galt, fils de John Galt et fonctionnaire local de la compagnie, recommande d'attirer des colons américains et canadiens, mieux adaptés aux conditions locales. Il propose également d'étaler les remboursements des colons, d'accepter les paiements en retard en nature et de donner plus d'autonomie au commissaire canadien de la compagnie. En 1844, il accède d'ailleurs au poste de commissaire de la British American Land Company au Canada. De 1844 à 1855, la compagnie construit des barrages et offre des terrains industriels avec des baux à long terme et des prêts à la construction. Elle investit également dans plusieurs entreprises de la région, surtout dans les secteurs de l'industrie manufacturière et des chemins de fer. Par ces mesures, la compagnie cherche à désenclaver les Cantons-de-l'Est et à attirer de nouveaux immigrants et de nouveaux investisseurs. En 1856, Richard William Heneker succède à Galt au poste de commissaire et poursuit les actions entreprises par son prédécesseur.

La plupart des terrains appartenant à la British American Land Company sont vendus avant 1910. La compagnie poursuit toutefois ses opérations jusque dans les années 1950.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • BASKERVILLE, Peter. « British American Land Company ». Institut Historica-Dominion. L'encyclopédie canadienne [En ligne]. http://www.thecanadianencyclopedia.com/
  • KESTEMAN, Jean-Pierre. « Galt, sir Alexander Tilloch ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013