Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Chapelle Saint-Dunstan

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Lac-Beauport

Date :

  • 1966 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Personnes associées (1)

Inventaires associés (2)

Carte

Description

La chapelle Saint-Dunstan est un lieu de culte de tradition catholique construit en 1966. Le bâtiment présente une nef de plan rectangulaire terminée par un chevet plat et est coiffé d'un toit à deux versants droits. La façade, aménagée dans un des murs pignons, se distingue par sa tour-clocher centrale demi-hors-oeuvre surmontée d'une flèche. La chapelle Saint-Dunstan bénéficie d'une localisation exceptionnelle, en bordure du lac Beauport, dans la municipalité du même nom.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment ainsi qu'au cimetière qui borde le lieu de culte au nord.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Lac-Beauport) 2007-10-01
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La chapelle Saint-Dunstan présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Elle témoigne de l'établissement d'une communauté catholique d'origine irlandaise à proximité du lac Beauport au XIXe siècle. Le secteur nommé « Waterloo Settlement » par le seigneur Antoine-Louis Juchereau Duchesnay (1767-1825) est colonisé par des immigrants irlandais, écossais et anglais à partir de 1820. En 1831, son fils, le seigneur Antoine-Narcisse Juchereau Duchesnay (1793-1851), concède un emplacement de deux arpents pour l'implantation d'un lieu de culte catholique. Celui-ci est destiné aux pionniers irlandais et voit le jour en 1832. Il est remplacé en 1838 et 1839 par un bâtiment mieux adapté à la communauté grandissante. En 1932, la chapelle est la proie des flammes. Elle est alors reconstruite dans son axe actuel, face au lac. À la suite d'un deuxième incendie en 1966, elle est élevée au même endroit en s'inspirant de l'ancienne. En outre, le cimetière de la chapelle de Saint-Dunstan évoque toujours la mémoire des pionniers irlandais. Ses vieilles pierres tombales portent les noms des Fleming, Murphy, Shea et autres. La chapelle Saint-Dunstan et son site témoignent de la présence d'une communauté irlandaise catholique à Lac-Beauport.

La valeur patrimoniale de la chapelle Saint-Dunstan présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Après l'incendie, la chapelle Saint-Dunstan est reconstruite presque à l'identique en 1966. Elle présente une nef de plan rectangulaire terminée par un choeur à chevet plat. La façade est dotée d'une tour centrale demi-hors-oeuvre comprenant l'entrée principale au rez-de-chaussée, une fenêtre cintrée et un oculus. D'apparence traditionnelle, la chapelle porte toutefois la marque des années 1960. Ainsi, sa chambre des cloches est munie de lames horizontales formant un abat-son.

Source : Municipalité de Lac-Beauport, 2009.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la chapelle Saint-Dunstan liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- la présence de la chapelle et de son cimetière;
- la chapelle orientée vers le sud, face au lac;
- le cimetière localisé au nord, dont ses vieilles pierres tombales portant les noms des pionniers irlandais comme les Fleming, Murphy, Shea et autres;
- le volume de la chapelle, dont la nef de plan rectangulaire terminée par un chevet plat, le toit à deux versants droits, l'annexe de plan rectangulaire du mur latéral est;
- sa façade aménagée dans un des murs pignons, comprenant la tour clocher centrale demi-hors-oeuvre;
- ses matériaux, dont le parement à clins, la tôle en plaque du clocher, le bois des éléments de décor (garde-corps des entrées, avant-toit et équerres de l'entrée latérale ouest);
- ses ouvertures, dont les fenêtres à guillotine, la porte à double vantail surmontée d'un tympan semi-circulaire, la grande baie cintrée et l'oculus de la tour-clocher;
- son clocher, dont la chambre des cloches de plan carré, les abat-son horizontaux, la flèche pyramidale à égout retroussé terminée par une croix et une girouette.

Haut de la page

Informations historiques

Le secteur du lac Beauport, nommé « Waterloo Settlement » par le seigneur Antoine-Louis Juchereau Duchesnay (1767-1825), est colonisé par des immigrants irlandais, écossais et anglais à partir de 1820. En 1831, son fils, le seigneur Antoine-Narcisse Juchereau Duchesnay (1793-1851), concède un emplacement de deux arpents pour la construction d'un lieu de culte catholique. Celui-ci est destiné aux pionniers irlandais; une modeste chapelle voit le jour en 1832. Elle est remplacée en 1838 et 1839 par un bâtiment mieux adapté à la communauté grandissante.

À deux reprises, en 1932 et en 1966, la chapelle est la proie des flammes. Chaque fois, elle est reconstruite, grâce à l'ardeur et à l'implication des citoyens. En 1932, le bâtiment est placé dans son axe actuel, face au lac. Lors du deuxième incendie, il est implanté au même endroit en s'inspirant de l'ancien. D'apparence traditionnelle, la chapelle porte toutefois la marque des années 1960. Ainsi, sa chambre des cloches est munie de lames horizontales formant un abat-son.

La chapelle Saint-Dunstan, incluant son cimetière, est citée en 2007. Le cimetière évoque toujours la mémoire des pionniers irlandais. En effet, ses vieilles pierres tombales portent les noms des Fleming, Murphy, Shea et autres.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • La Jacques-Cartier

Municipalité :

  • Lac-Beauport

Adresse :

  • chemin de la Chapelle

Localisation informelle :

À l'extrémité du chemin de la Chapelle

Latitude :

46° 56' 54.6"

Longitude :

-71° 16' 56.6"

Désignation cadastrale :

  • Lot 1 497 013

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • BERNATCHEZ, Ginette. « Juchereau Duchesnay, Antoine-Louis ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • DUVAL, André. Mon lac se raconte : Lac Beauport. Saint-Dunstan du Lac Beauport, Municipalité de Saint-Dunstan du Lac Beauport, 1983. 237 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013