Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Biface

Type :

Patrimoine mobilier (Bien archéologique)

Région administrative :

  • Montérégie

Municipalité :

  • La Prairie

Date :

  • 1990 (Découverte)

Période :

  • Sylvicole inférieur (3 000 à 2 400 AA)

Thématique :

  • Patrimoine autochtone (Patrimoine amérindien)

Éléments associés

Inventaires associés (1)

Images

Description

Le biface, outil à usages multiples, date du Sylvicole inférieur (3 000 à 2 400 ans avant aujourd'hui). En chert Onondaga, l'objet de forme lancéolée mesure 6,7 cm de long sur 2,0 cm de large. Il est taillé bifacialement, soit sur les deux faces.

Provenance archéologique :

  • BiFk-5 > Numéro de catalogue 116
  • BiFk-5 > Numéro de catalogue 117

Culture :

  • Amérindienne

Aire culturelle :

  • Nord-Est de l'Amérique

Lieu de production :

  • Amérique du Nord

Technique de fabrication :

  • Taillé

Matériaux :

  • Minéraux et inorganiques - matières premières (Chert (Onondaga))

Dimensions :

  • Épaisseur : 0,6 centimètre(s)
  • Largeur : 2 centimètre(s)
  • Longueur : 6,7 centimètre(s)
  • Poids : 9 gramme(s)

Intégrité :

Objet entier (100% de l'objet)

Âge absolu / relatif :

  • Typologie : 2400 à 3000

Nombre de biens :

1

Nombre de fragments :

2

Numéro de l'objet :

  • Numéro archéologique : BiFk-5.117
  • Numéro archéologique : BiFk-5.116
  • Numéro d'accession : BiFk-05-116

Discipline :

  • Archéologie préhistorique

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Ce biface en chert Onondaga, une matière dont les sources sont localisées dans la région de Niagara, date du Sylvicole inférieur (3 000 à 2 400 ans avant aujourd'hui). L'objet est taillé de manière bifaciale à l'aide d'un percuteur et d'un pressoir possiblement faits en andouiller ou en os. Sa base mince a peut-être été retouchée de manière à en faciliter l'emmanchement.

Si sa fonction est indéterminée, sa forme suggère toutefois que l'outil a pu être utilisé comme couteau et racloir.

L'artéfact possède des attributs caractéristiques des bifaces associés au phénomène Meadowood, marqué par la standardisation des formes de certains types d'outils en pierre taillée. Notamment, la matière et la forme de la pièce indiquent qu'elle a possiblement été façonnée à partir d'une lame de cache, biface utilisé comme objet de prestige dans le cadre d'échanges et de rituels au cours du Sylvicole inférieur.

L'objet a été découvert en 1990 à l'île Saint-Bernard. Il est aujourd'hui présenté dans l'exposition permanente du Musée d'archéologie de Roussillon.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Montérégie

MRC :

  • Roussillon

Municipalité :

  • La Prairie

Adresse :

  • 214, rue Saint-Ignace

Localisation informelle :

Musée d'archéologie de Roussillon

Code Borden

BiFk-5 BiFk-5    

Haut de la page

Références

Contributeur de données :

Musée d'archéologie de Roussillon

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013