Ministère de la Culture et des Communications
Répertoire du patrimoine culturel du Québec

Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Sceau à textile

Type :

Patrimoine mobilier (Bien archéologique)

Autre(s) nom(s) :

  • Plomb-de-scellé
  • Sceau à marchandise
  • Sceau de ballot
  • Sceau de commerce

Région administrative :

  • Montérégie

Municipalité :

  • La Prairie

Date :

  • vers 1700 (Contexte archéologique)
  • 2016 (Découverte)

Période :

  • Le Régime français (1534 à 1760)

Thématique :

  • Patrimoine de la Nouvelle-France

Classification :

  • Bien archéologique > Outils et équipement de science et technologie > Commerce

Éléments associés

Inventaires associés (1)

Images

Description

Le sceau à textile, servant à l'administration commerciale, date du Régime français. Moulé en plomb, l'objet constitué de deux plateaux circulaires mesure 2,6 cm de long sur 2,0 cm de large. L'avers est estampé d'un écusson, composé d'une couronne et d'une torsade surplombant un ovale avec trois fleurs de lys. Sur la gauche, on distingue l'inscription « MIENS ». Sur le revers, un « 5 » est encadré de deux fleurs de lys. En dessous, les lettres « A C » sont inscrites, puis l'inscription « [L]ER[O]UX ». Enfin, en bas, les lettres « […]OM[…]D » apparaissent. Des godrons, motifs en relief, décorent le pourtour des deux faces de l'artéfact.

Provenance archéologique :

  • BiFk-5 > Opération 3 > Sous-opération A > Lot 6 > Numéro de catalogue 1627

Culture :

  • Euro-canadienne
  • française

Aire culturelle :

  • Nouvelle-France

Lieu de production :

  • Europe > France > Picardie > Amiens

Technique de fabrication :

  • Chauffé
  • Moulé
  • Plié

Matériaux :

  • Métal - métaux et alliages plombifères (Plomb)

Technique de décoration :

  • Estampé

Motif décoratif :

  • Couronne
  • Fleur
  • Géométrique
  • Linéaire

Inscription :

Avers : MIENS ; Revers: 5 / A. C. / [L]ER[O]UX / [...]OM[...]D

Dimensions :

  • Épaisseur : 0,4 centimètre(s)
  • Largeur : 2 centimètre(s)
  • Longueur : 2,6 centimètre(s)
  • Poids : 4 gramme(s)

Intégrité :

Objet entier (100% de l'objet)

Nombre de biens :

1

Numéro de l'objet :

  • Numéro archéologique : BiFk-5-1627
  • Numéro d'accession : BiFk-05-3A6-1627

Discipline :

  • Archéologie historique

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Ce sceau à textile date de la période entre le milieu du XVIIe et le milieu du XVIIIe siècle. Originaire de la ville d'Amiens, en France, cet objet est composé de deux plateaux circulaires moulés en plomb, repliés sur eux-mêmes puis estampés lors de l'utilisation. Ce type de sceau était apposé sur du textile et fixé à l'aide d'un rivet, qu'on distingue sous l'estampe de l'artéfact.

L'estampe ou la gravure d'un sceau peut indiquer le fabricant, le commerçant, le type ou la taille de la marchandise, ou encore certifier de la qualité du produit. L'avers de cet artéfact comporte le sceau, mal estampé d'après l'absence de la lettre « A », de la ville d'Amiens, reconnue aux XVIIIe et XIXe siècles pour ses fabriques de textiles. Au revers, l'inscription lisible « ER[O]UX » pourrait faire référence à une fabrique appartenant à une famille de négociants nommée Leroux. Ainsi, le sceau a probablement été utilisé à des fins administratives, possiblement pour certifier la provenance d'un produit textile et pour contrôler les exportations d'Amiens.

L'objet a été découvert en 2016 à l'île Saint-Bernard dans le cadre de l'école de fouilles de l'Université de Montréal. Aujourd'hui restauré, il présente des traces rougeâtres résultant du processus de restauration et de conservation.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Montérégie

MRC :

  • Roussillon

Municipalité :

  • La Prairie

Adresse :

  • 214, rue Saint-Ignace

Localisation informelle :

Musée d'archéologie de Roussillon

Code Borden

BiFk-5      

Haut de la page

Références

Contributeur de données :

Musée d'archéologie de Roussillon

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2024