Ministère de la Culture et des Communications
Répertoire du patrimoine culturel du Québec

Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Cimetière Mount Forest

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Mount Forest Cemetery

Région administrative :

  • Estrie

Municipalité :

  • Coaticook

Date :

  • 1870 – (Ouverture)

Thématique :

  • Patrimoine funéraire

Usage :

  • Services et institutions (Cimetières)

Éléments associés

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

Le Mount Forest Cemetery est accessible par l'entremise d'une montée qui prend sa source à partir de la rue Court. Le site, qui comporte un portail ouvragé abritant l'accès principal au lieu d'inhumation, une crypte ainsi qu'une remise, présente des zones planes et dénivelées, selon qu'il s'agisse de sections plus anciennes ou plus récentes. Les tracés invitent à la promenade. Le lieu d'inhumation se distingue tout particulièrement par son portail finement ornementé, l'omniprésence de la verdure et la richesse artistique d'un grand nombre de ses stèles funéraires.
Le cimetière présente une évolution harmonieuse de l'ensemble de ses composantes, tant au niveau de son site (superficie d'origine et agrandissements ultérieurs) que de l'alignement de ses stèles et monuments funéraires.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Le premier cimetière protestant de Coaticook est aménagé en 1830, sur un terrain d'environ deux acres et trois quarts situé sur la rue Merrill, près de la rue Main Ouest. Au lendemain de l'ouverture en 1870 d'un deuxième lieu de sépulture protestant, le Mount Forest Cemetery, les sépultures et les stèles mortuaires sont transférés dans le nouveau lieu de repos de la rue Court. Horace Cutting se porte acquéreur du site désormais inoccupé, qu'il laisse vacant pendant plusieurs années. Le site est par la suite occupé par l'usine Sheard. Le site se divise en deux secteurs hétérogènes. La partie sud-ouest, qui prend la forme des cimetières jardins, regroupent les stèles et monuments des grandes familles anglophones de Coaticook qui ont façonné son développement à ses débuts : Paige, Baldwin, Shurtleff, Parker, Tomkins, Norton. La seconde partie, située à l'est du cimetière, regroupe les stèles plus modestes selon un alignement inspiré davantage de la grille orthogonale. Il est à noter dans ce secteur la présence du seul buste en bronze visible dans l'ensemble des cimetières de la MRC de Coaticook. Cet hommage posthume réalisé à la mémoire de Dorothy Marder, poétesse née en Pologne ayant fui le régime nazi et parlant sept langues, a été réalisé par Orson Wheeler, un sculpteur de renommée nord-américaine notamment pour ces bustes de bronze. La plus ancienne stèle funéraire dont les inscriptions sont lisibles à ce jour provient fort probablement du premier cimetière protestant de Coaticook. Elle appartient à William Huff, fils de Joseph et Elizabeth Huff, décédé le 19 août 1834 à l'âge de 3 mois et 4 mois. Outre la translation des sépultures contenues dans le premier cimetière protestant de Coaticook, le Mount Forest Cemetery a également accueilli les restes provenant de certains cimetières désaffectés. Le cimetière situé sur la route Louis. S. Saint-Laurent, à l'intersection du chemin Vaillancourt, à Compton, en serait un bon exemple.
Aménagé en 1870 pour répondre aux besoins grandissants de la population anglophone de Coaticook, le Mount Forest Cemetery s'inspire des cimetières-jardins britanniques de la fin du XIXe siècle, auquel s'allie la rigueur des cimetières orthogonaux du XXe siècle (derniers agrandissements).

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Estrie

MRC :

  • Coaticook

Municipalité :

  • Coaticook

Adresse :

  • rue Court

Latitude :

  • 45° 8' 2.652"

Longitude :

  • -71° 48' 52.38"

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • CALDWELL, Gary et Gérard GOSSELIN. Barnston Ouest / Barnston West, 1946-1996. Barnston Ouest, Municipalité de Barnston Ouest, 1995. s.p.
  • COULOMBE, Daniel et Manon THIBAULT. Histoire du patrimoine de Coaticook. Vol. Tome 1. Coaticook, Ville de Coaticook, 1996. s.p.
  • DANDENAULT, Roch. Histoire de Coaticook (1818-1976). Sherbrooke, Éd. Sherbrooke, 1976. 726 p.
  • s.a. Coaticook. A review of the past.. s.l. 1965. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2024