Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Pointe lancéolée à base rectiligne

Type :

Patrimoine mobilier (Bien archéologique)

Autre(s) nom(s) :

  • Pointe de type « Sainte-Anne-Varney »
  • Pointe Plano

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Québec

Période :

  • Paléoindien récent ou supérieur (10 000 à 8 000 AA)

Thématique :

  • Patrimoine autochtone (Patrimoine amérindien)

Classification :

  • Bien archéologique > Outils et équipement de science et technologie > Armement : arme blanche > Projectile

Éléments associés

Inventaires associés (1)

Images

Description

La pointe lancéolée à base rectiligne est un objet lié à la chasse ou à la guerre datant du Paléoindien récent (10 000 à 8 000 ans avant aujourd'hui). L'objet en chert mesure 6,84 cm de longueur sur 2,03 cm de largeur. La pointe au profil biconvexe a une épaisseur maximale de 0,55 cm.

Provenance archéologique :

  • DhDm-1 > Numéro de catalogue 525-5

Aire culturelle :

  • Nord-Est américain

Contexte archéologique :

  • Campement

Fonctions / usages :

À la période du Paléoindien récent (10 000 à 8 000 ans avant aujourd'hui), la pointe en pierre taillée est utilisée principalement comme pointe de lance pour la chasse. Elle peut également servir de couteau.

Lieu de production :

  • Amérique du Nord > Canada > Québec > Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Type de fabrication :

Artisanal

Technique de fabrication :

  • Taillé

Matériaux :

  • Minéraux et inorganiques - matières premières (Chert)

Dimensions :

  • Épaisseur : 0,55 centimètre(s)
  • Largeur : 2,03 centimètre(s)
  • Longueur : 6,84 centimètre(s)
  • Poids : 6,7 gramme(s)

Intégrité :

Objet entier (100% de l'objet)

Âge absolu / relatif :

  • Typologie : 6000 à 10000

Nombre de biens :

1

Nombre de fragments :

1

Numéro de l'objet :

  • CARQ : 19
  • CARQ : 4
  • Numéro archéologique : DhDm-1-525-5
  • Numéro précédent : DhDm-1-LM-525.5
  • Numéro précédent : LM-525.5
  • Numéro précédent : DhDm-1-525.5

Discipline :

  • Archéologie préhistorique

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Cette pointe lancéolée à base rectiligne fait partie de la grande catégorie des pointes lancéolées représentatives du Paléoindien récent, période se situant de 10 000 à 8 000 ans avant aujourd'hui. À cette époque, la pointe en pierre taillée est utilisée principalement comme pointe de lance pour la chasse, mais elle peut également servir de couteau. La technique de taille de cette pointe, différente des techniques employées au Paléoindien ancien (12 000 à 10 000 ans avant aujourd'hui), suggère l'émergence d'une nouvelle tradition culturelle amérindienne. Cet artéfact est en chert vert brun, un matériau associé à la formation Deslandes, une formation géologique qui couvre la rive nord de la Gaspésie.

Cette pointe a été mise au jour à La Martre, en Gaspésie. L'objet provient des restes d'un campement comprenant des traces d'activités domestiques et artisanales, comme la taille de la pierre. Cette pointe et d'autres découvertes en Gaspésie constituent une variante du type « Plano », soit le style « Sainte-Anne-Varney », utilisé pour tout le nord-est américain.

Au Québec, les datations au radiocarbone obtenues pour ce type de pointes situent leur date de fabrication entre 8 000 et 6 000 ans avant aujourd'hui. Il s'agirait d'une expression tardive du style « Sainte-Anne-Varney », puisque ces dates sont postérieures à celles obtenues pour des objets similaires trouvés aux États-Unis et ailleurs au Canada. Les sites archéologiques datant de cette période sont abondants en Gaspésie, tout en étant rares ailleurs au Québec. Des objets similaires ont néanmoins été trouvés en Outaouais, en Estrie et dans la région de Québec.

Haut de la page

Évaluation d'inventaire

  • Numérisation de la collection archéologique de référence du Québec (2016 - )
    Société du musée d'archéologie et d'histoire de Montréal Pointe-à-Callière


  • La pointe lancéolée à base rectiligne fait partie de la collection archéologique de référence du Québec parce qu'elle est représentative du style « Sainte-Anne-Varney », en usage durant le Paléoindien récent (10 000 à 8 000 ans avant aujourd'hui). Elle a également été choisie parce qu'elle illustre la variante à base rectiligne.

    Haut de la page

    Emplacement

    Region administrative :

    • Capitale-Nationale

    MRC :

    • Québec

    Municipalité :

    • Québec

    Arrondissement municipal :

    • Les Rivières

    Adresse :

    • 1825, rue Semple

    Localisation informelle :

    Laboratoire et Réserve d'archéologie du Québec

    Code Borden

    DhDm-1      

    Haut de la page

    Gouvernement du Québec

    © Gouvernement du Québec, 2013