Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Plaque de la famille Fournier

Type :

Plaque commémorative

Autre(s) nom(s) :

  • Plaque Hommage aux ancêtres Nicolas Fournier et Marie Hubert

Région administrative :

  • Chaudière-Appalaches

Municipalité :

  • Beaumont

Date :

  • 2008‑08‑16 (Inauguration du bien commémoratif)

Thématique :

  • Patrimoine commémoratif

Objet de la commémoration :

  • Personnage

Thèmes commémoratifs :

  • Population et peuplement

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Inventaires associés (1)

Images

Description

Texte de la plaque

Hommage aux ancêtres Nicolas Fournier et Marie Hubert qui se sont établis à Bourg Royal en 1671 et à leurs fils, Jacques, époux de Françoise Blanchon, Jean, époux de Madeleine Fradet, qui se sont établis à Beaumont en 1708 et qui assurèrent la descendance de Nicolas et Marie.

Plaque dévoilée le 16 août 2008 sur la terre ancestrale de Jacques.

L'Association des Fournier d'Amérique

Langue :

  • Français

Maître d'oeuvre :

  • Association de famille souche

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Nicolas est né dans la paroisse Saint-Étienne de Marans, évêché de La Rochelle, en Aunis. Il est le fils de Hugues Fournier et de Jeanne Huguette. Il est âgé de 22 ans à son arrivée à Québec le 25 mai 1664, à bord du navire le « Noir de Hollande », avec un contrat d'engagement de trois ans dans ce nouveau pays.  Au recensement de 1666 à Québec, il est déclaré âgé de 24 ans et domestique engagé chez Louis Fontaine, pilote de navire.

Il épousera Marie Hubert, fille de feu Pierre Hubert et Bonne Brie, originaire de Saint-Sulpice de Paris. Fille du Roy, Marie arriva en Nouvelle-France en 1670. Nicolas Fournier passera un contrat de mariage le 8 septembre 1670 avec cette dernière. Nicolas et Marie s'épousent religieusement dans la première chapelle de Beauport, le 30 septembre 1670; le couple eut six enfants : Marie, Michel, Nicolas, Georges « appelé Jacques », Marie-Ambroise et Jean-Baptiste. Nicolas décède le 30 novembre 1687, âgé de 55 ans. Il est inhumé à Charlesbourg le 1 décembre 1687.

Marie Hubert se remarie et malgré le départ de son époux, demeure avec ses enfants sur la terre dont héritera plus tard l'aîné Michel. C'est par les deux derniers fils Jacques Fournier, marié à Françoise Blanchon le 27 novembre 1708 à Beaumont, et par Jean Fournier, marié à Madeleine Fradet le 23 novembre 1711 à Beaumont, que Nicolas et Marie Hubert assureront une forte descendance à travers toute l'Amérique du Nord. Jacques et son épouse ont eu 15 enfants, dont 6 fils et 3 filles qui se marieront et dont les descendants s'établiront dans les régions de Bellechasse, Dorchester et la Beauce, en Nouvelle-Angleterre et au Manitoba.

La plaque commémorative fut dévoilée le 16 août 2008, à l'occasion du sixième grand rassemblement des Fourniers d'Amérique à Montmagny, où fut également inauguré un monument en hommage à quatre ancêtres Fournier: Guillaume, Pierre, Joseph et Nicolas.       

Cette plaque, située sur la terre ancestrale de Jacques Fournier située au 111, route du Fleuve à Beaumont, rend hommage aux ancêtres Nicolas Fournier et Marie Hubert et à leurs fils et épouses Jacques Fournier et Françoise Blanchon, ainsi que Jean Fournier et Madeleine Fradet.

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013