Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Grange

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Ancienne écurie Speid
  • Grange rouge

Région administrative :

  • Estrie

Municipalité :

  • Sherbrooke

Date :

  • 1879 (Construction)
  • vers 1930 (Rénovation)
  • 1987 (Restauration)
  • 1990 (Restauration)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Bâtiments paradomestiques)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Images

Carte

Description

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Bois, charpente claire

Annexes :

  • Agrandissement

Saillies :

  • Cheminée
  • Lanterneau
  • Perron

Fondations :

  • Béton

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Tôle profilée

Porte principale :

  • bois, à panneaux

Autre(s) porte(s) :

  • de garage

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, sans carreau
  • Rectangulaire, À guillotine
  • Rectangulaire, Fixe

Lucarne(s) :

  • Lucarne-pignon

Éléments architecturaux :

  • Chambranle
  • Girouette
  • Planche cornière
  • Planche de rive

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Situé dans un site patrimonial Municipalité (Sherbrooke) 2010-10-04
 

Haut de la page

Informations historiques

Le Centre culturel et du patrimoine Uplands est une ancienne propriété agricole établie à Lennoxville au milieu du 19e siècle. John Barney Paddon (1814-1889), né dans le comté d'Hampshire en Angleterre, immigre au Canada en 1836. Il s'installe d'abord à Compton, dans les Cantons-de-l'Est. Après le décès de sa première épouse, il acquiert des terres à Lennoxville. En 1862, il y fait ériger une résidence en brique et s'y établit avec sa seconde épouse, Mary Emma Kellam (1823-1885), et ses enfants. La propriété, surnommée « Uplands », devient rapidement une ferme productive et compte aussi une demeure pour le fermier en résidence et plusieurs dépendances agricoles, dont cette écurie.

En 1889, la fille de Paddon, Julia Agnes (1851-1918), hérite d'Uplands, où elle s'installe avec son époux, Archibald Campbell Scarth (1833-1904), pasteur de l'église anglicane St. George, à Lennoxville. En 1895 et en 1897, des incendies ravagent la propriété et détruisent certaines dépendances.

Après le décès de Julia Agnes, ses fils mettent la propriété en vente. Elle est acquise en 1919 par Arthur Theodore Speid (1882-1974), un ami de la famille Paddon-Scarth. Speid, photographe, échevin puis maire de la localité pour deux mandats, était aussi connu dans la région par sa forte présence dans le milieu théâtral. Le nouveau propriétaire fait déménager l'annexe en bois de la résidence principale de l'autre côté de la voie publique et la remplace par l'annexe en brique toujours existante. Une partie du terrain et l'ancienne maison du fermier qui s'y trouve sont détachées de la propriété et vendues.

Les membres de la famille Speid habitent la demeure jusqu'en 1987, année où la Ville de Lennoxville et la Société d'histoire et de musée de Lennoxville-Ascot (SHMLA) acquièrent conjointement la propriété. Des bénévoles participent alors à la restauration de la résidence, ouverte au public à partir de 1988. En 1990, la SHMLA commence à présenter des expositions ainsi qu'à offrir des ateliers et des thés à l'anglaise. L'ancienne écurie, alors nouvellement restaurée, accroît la superficie disponible pour les activités tenues sur le site.
La Ville de Lennoxville achète la part de la SHMLA en 2000. Un nouvel organisme est créé, le Centre culturel et du patrimoine Uplands, qui gère la propriété et les activités qui y sont tenues. La SHMLA continue d'occuper une partie des locaux, notamment pour ranger et exposer une partie de sa collection.

Le Centre culturel et du patrimoine Uplands est constitué site du patrimoine en 2010. Ce bien est devenu un site patrimonial cité à l'entrée en vigueur de la Loi sur le patrimoine culturel en 2012.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Estrie

MRC :

  • Sherbrooke

Municipalité :

  • Sherbrooke

Arrondissement municipal :

  • Lennoxville

Adresse :

  • 9, rue Speid

Latitude :

  • 45° 22' 7.32"

Longitude :

  • -71° 51' 37.8"

Désignation cadastrale :

  • Lot 2 446 244
  • Lot 2 446 303

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013