Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Cuvette

Type :

Patrimoine mobilier (Bien archéologique)

Autre(s) nom(s) :

  • Bassin
  • Bol
  • Cadin
  • Cuvette à laver
  • Cuvette de pot à eau

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Québec

Date :

  • après 1690 – avant 1700 (Typologie)

Période :

  • Le Régime français (1534 à 1760)

Thématique :

  • Patrimoine de la Nouvelle-France

Classification :

  • Bien archéologique > Objets personnels > Objet de toilette

Éléments associés

Patrimoine mobilier associé (1)

Inventaires associés (3)

Images

Description

La cuvette en faïence blanche de grand feu est un récipient utilisé pour les soins du corps. L'objet, fabriqué à la fin du XVIIe siècle, est complet et fragmenté. Le fond et le revers du bassin comportent trois traces de pernettes, des supports de cuisson. L'artéfact à décor polychrome mesure 28,2 cm de diamètre et 10,2 cm de hauteur.

Provenance archéologique :

  • CeEt-138 > Opération L > Numéro de catalogue 109

Site de provenance :

  • Maison Leber

Contexte archéologique :

  • Latrines

Fonctions / usages :

La cuvette de pot à eau, auquel elle est généralement associée, est un récipient utilisé pour les soins du corps.

Lieu de production :

  • Europe

Type de fabrication :

Artisanal

Technique de fabrication :

  • Tourné

Matériaux :

  • Céramique - terre cuite fine (Faïence blanche)

Technique de décoration :

  • Peint

Motif décoratif :

  • Géométrique
  • Linéaire
  • Végétal

Décor :

Des décors « a compendiario » peints en bleu et en orange sont brossés à grands traits à l'intérieur de la cuvette. Une fleur inscrite dans un médaillon circulaire orne le fond du bassin. Une guirlande agrémente la descente.

Dimensions :

  • Diamètre extérieur (Mesurée / subsistant) : 28,2 centimètre(s)
  • Hauteur (Mesurée / subsistant) : 10,2 centimètre(s)

Intégrité :

Objet complet constitué de plusieurs fragments recollés ou non (75% et plus de l'objet)

Nombre de biens :

1

Numéro de l'objet :

  • CARQ : 10
  • Numéro archéologique : CeEt-138-L-109
  • Numéro précédent : 1QU2127-L-109

Discipline :

  • Archéologie historique

Altérations :

  • Ressui : Sur l'objet  
  • Trace de pernette : Sur le fond et au revers
    Le fond et le revers du bassin comportent trois traces de pernette (matériel d'enfournement).
     

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Partie d'un objet patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1999-03-04
 

Haut de la page

Informations historiques

La cuvette de pot à eau en faïence blanche de grand feu est fabriquée en Europe vers la fin du XVIIe siècle. Son attribution précise est encore sujette à débats. En effet, les spécialistes européens proposent, sans consensus, l'Espagne ainsi que la France. La comparaison avec des rebuts de fabrication trouvés sur des sites de production apporterait de nouveaux éléments de réponse. Des décors « a compendiario » peints en bleu et en orange sont brossés à grands traits à l'intérieur de la cuvette. Une fleur inscrite dans un médaillon circulaire orne le fond du bassin. Une guirlande agrémente la descente.

La cuvette est un récipient utilisé pour les soins du corps, qui est normalement accompagné d'un pot à eau. Ce dernier serait orné d'un décor similaire peint sur sa panse, sur la face opposée à l'anse. Le pot est rempli d'eau, puis celle-ci est versée dans la cuvette pour la toilette matinale. L'eau provient du puits, lorsqu'il s'en trouve sur la propriété, sinon elle est puisée dans le fleuve. À l'époque de la Nouvelle-France, la toilette quotidienne se résume à laver à l'eau les parties du corps exposées, notamment les mains et le visage.

L'artéfact est mis au jour dans les latrines de la maison Leber, dans le secteur de Place-Royale, à Québec. Une maison en pierre à deux étages est érigée à cet emplacement en 1685-1686 par Jacques Leber (1663-1735) afin de remplacer l'édifice de colombage vraisemblablement détruit par l'incendie de la Basse-Ville en 1682. Elle est vendue en 1731, et change périodiquement de propriétaire par la suite, étant même reconstruite en 1863 et en 1907. En 1968, la maison est lourdement abimée par un incendie, et les vestiges sont acquis peu après et restaurés dans le cadre du projet de Place-Royale.

Un pot à eau similaire à celui qui devait accompagner cette cuvette a été retrouvé dans les latrines de la maison Perthuis, dans le secteur de Place-Royale.

Haut de la page

Évaluation d'inventaire

  • Numérisation de la collection archéologique de référence du Québec (2016 - )
    Société du musée d'archéologie et d'histoire de Montréal Pointe-à-Callière


  • La cuvette en faïence blanche a été sélectionnée pour la collection archéologique de référence du Québec, car sa provenance, bien qu'encore indéterminée, pourrait apporter de nouveaux éléments à la connaissance des réseaux d'échanges de la première modernité (du XVIe au XVIIIe siècle).

    Haut de la page

    Emplacement

    Region administrative :

    • Capitale-Nationale

    MRC :

    • Québec

    Municipalité :

    • Québec

    Arrondissement municipal :

    • La Cité

    Adresse :

    • 1825, rue Semple

    Localisation informelle :

    Laboratoire et Réserve d'archéologie du Québec

    Code Borden

    CeEt-138      

    Haut de la page

    Références

    Contributeur de données :

    Laboratoire et Réserve d'archéologie du Québec

    Notices bibliographiques :

    • LAPOINTE, Camille. Trésors et secrets de Place-Royale : aperçu de la collection archéologique. Sainte-Foy, Québec, Publications du Québec, 1998. 217 p.

    Multimédias disponibles en ligne :

    Haut de la page

    Gouvernement du Québec

    © Gouvernement du Québec, 2013