Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Cabane des Indiens

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

Municipalité :

  • Causapscal

Date :

  • vers 1890 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Chalets et résidences secondaires)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Groupes associés (1)

Personnes associées (1)

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1

Groupement :

Détaché

Saillies :

  • Perron

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Bois, bardeaux

Autre(s) porte(s) :

  • bois, à panneaux

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À guillotine

Éléments architecturaux :

  • Chambranle
  • Planche cornière

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Situé dans un site patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1984-02-10
 

Haut de la page

Informations historiques

Vraisemblablement construite au début des années 1890, ce bâtiment servait à loger les Amérindiens de Restigouche qui étaient employés comme guides de pêche par le club.

Cette cabane fait partie d'un ensemble de bâtiments secondaires comme on en retrouvait fréquemment dans les clubs de pêche privés.

Haut de la page

Évaluation d'inventaire

  • Inventaire du patrimoine bâti de la MRC de La Matapédia (2010)
    MRC de La Matapédia


  • La cabane des Indiens possède une valeur patrimoniale exceptionnelle. Sa valeur repose d'abord sur l'importance historique du site de pêche Matamajaw. Elle fait partie d'un ensemble de bâtiments secondaires comme on en retrouvait fréquemment dans les clubs de pêche privés. Sa valeur patrimoniale réside ensuite dans son usage. Vraisemblablement construite au début des années 1890, elle servait à loger les Amérindiens de Restigouche qui étaient employés comme guides de pêche par le club. La valeur patrimoniale de la cabane des « Indiens » tient également dans son architecture. Comme les autres édifices de l'ensemble, elle est issue du style vernaculaire américain, est recouverte de planches de bois horizontales, surmontée d'un toit vert à deux versants et possède un excellent état d'authenticité. La valeur patrimoniale de ce bâtiment est enfin basée sur son histoire. Érigée à l'époque de Lord Mount Stephen ou du Restigouche Salmon Club, elle est le témoin du phénomène des clubs de pêche privés, majoritairement fréquentés par une élite anglophone, qui sont établis au Québec après 1870.

    Haut de la page

    Emplacement

    Region administrative :

    • Bas-Saint-Laurent

    MRC :

    • La Matapédia

    Municipalité :

    • Causapscal

    Adresse :

    • rue Saint-Jacques Sud

    Latitude :

    • 48° 21' 10.6"

    Longitude :

    • -67° 13' 20.2"

    Haut de la page

    Références

    Notices bibliographiques :

    • Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome I. Québec, Les Publications du Québec, 1990. 540 p.
    • GINGRAS, Sylvain. Un siècle d'histoire : chasse et pêche au Québec. Saint-Raymond, Éditions Rapides blancs, 1994. 351 p.
    • JEAN, Brigitte. D'eau et de lumière 1896-1996; histoire de Causapscal. s.l. 1996. 512 p.

    Multimédias disponibles en ligne :

    Haut de la page

    Gouvernement du Québec

    © Gouvernement du Québec, 2013