Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Martin-Zédé, Georges

Type :

Personne (Homme)

Autre(s) nom(s) :

  • Martin-Zédé, Georges Félix

Date :

  • 1864‑07‑10 – 1951‑01‑02

Occupation :

  • Avocat
  • Industriel - forêt
  • Industriel - pêcherie

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Événements associés (1)

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né le 10 juillet 1854 à Fourchambault, en France, Georges Martin-Zédé est le fils de Georges Martin et d'Esther Zédé.

Martin-Zédé fait ses études en France et obtient une licence en droit.

Issu d'une famille d'inventeurs et de militaires, Martin-Zédé possède une fortune personnelle qui lui permet de réaliser de grands voyages. En 1895, il part pour l'île d'Anticosti à la demande d'un ami, l'industriel Henri Menier, qui projette d'acheter l'île. Il est mandaté de ramener de l'information sur la possibilité de développer une réserve de chasse et de pêche sur le territoire. Après un voyage exploratoire de dix jours, il revient en France et assure Menier que de nombreux projets peuvent être réalisés sur l'île.

Après l'achat de l'île par Menier en 1895, Martin-Zédé en est nommé directeur général. Il planifie alors, avec le propriétaire, l'installation de colonies de peuplement et l'instauration d'un régime de type féodal. Il conseille Menier dans l'élaboration des règlements de l'île et il est responsable du développement de l'industrie du bois et de la pêche aux homards. De 1896 à 1902, il met en place les conditions administratives et juridiques nécessaires à la réalisation des projets de Menier. Il crée la Société industrielle et commerciale du Bas-Saint-Laurent. Il désigne un sous-directeur qui réside à l'année à l'île, un secrétaire général, ainsi que des chefs de service qui s'occupent de l'agriculture, du commerce, de l'alimentation, des chemins de fer et des relations extérieures. Il dirige la construction du village de Baie-Ellis (Port-Menier) et, à la demande du propriétaire, il introduit sur le territoire plusieurs espèces animales, dont le cerf de Virginie. Il conserve son poste de directeur général après le décès de Menier, alors que le frère de ce dernier devient propriétaire. À la suite de la vente de l'île en 1926 à l'Anticosti Corporation, il ne reprend pas son poste et se retire ultérieurement à Toulon, en France.

Martin-Zédé devient membre du Club de la Garnison de Québec en 1896 et de la Société des américanistes de Paris en 1913. Lors de la Première Guerre mondiale, il s'engage et sert comme interprète pour les troupes britanniques dans l'armée d'Orient. Entre 1896 et 1929, il rédige un journal personnel dans lequel il relate les activités quotidiennes de l'île, qui comprend plus de 1 500 photographies représentant surtout des paysages, des habitations, les industries de pâte de bois et de mise en boîte du homard, ainsi que les cours d'eau de l'endroit, par exemple, la rivière Jupiter et la baie Gamache.

Il est décédé à Toulon le 2 janvier 1951.

Il avait épousé, vers 1928, Solange Papirer.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Branché sur notre histoire, Les journaux personnels, témoins d'une époque (1758-1954) [En Ligne]. http://www.banq.ca/
  • BRISSON, Geneviève. « Parc national d'Anticosti ». s.a. Encyclopédie du patrimoine culturel de l'Amérique française [En ligne]. http://www.ameriquefrancaise.org/
  • HAMELIN, Louis-Edmond. « L'ère française Menier de 1895 à 1926 à l'île d'Anticosti (Canada) ». Annales de géographie. Vol. 89, no 492 (1980), p. 157-177.
  • LEJEUNE, Lionel. Époque des Menier à Anticosti, 1895-1926.. Saint-Hyacinthe, Éditions JML, 1987. 243 p.
  • Municipalité de L'Île-d'Anticosti. Histoire [En Ligne]. http://www.ile-anticosti.com/
  • REYNOLDS, Mark. « The King of Anticosti ». The Beaver. Vol. 87, no 3 (2007), p. 34-41.
  • Société des établissement de plein air du Québec. Parcs Québec.Parc national d'Anticosti [En Ligne]. http://www.sepaq.com/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013