Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Toussaint-Théorêt

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Maison Toussaint-Théoret

Région administrative :

  • Montréal

Municipalité :

  • Montréal

Date :

  • vers 1832 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Personnes associées (2)

Images

Carte

Description

La maison Toussaint-Théorêt est une demeure rurale érigée vers 1832. Le bâtiment en pierre, de plan rectangulaire à un étage et demi, est coiffé d'un toit à deux versants couvert de bardeaux de cèdre. Deux cheminées en pierre, disposées dans l'axe du faîtage, surplombent la toiture. Située sur un terrain boisé, du côté nord de l'île Bizard, cette maison est localisée dans l'arrondissement municipal de L'Île-Bizard-Sainte-Geneviève de la ville de Montréal.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Montréal) 2001-07-03
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Toussaint-Théorêt présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Elle est représentative d'un type d'habitation traditionnelle, la maison rurale d'inspiration française. Ces habitations se définissent notamment par leur corps de logis bas, leurs élévations en pierre, leurs cheminées situées dans le prolongement des murs pignons et leur toit à deux versants droits. La tradition architecturale d'origine française se poursuit au-delà de la Conquête (1760) jusqu'aux premières décennies du XIXe siècle. Construite vers 1832, probablement par I. Lamouche et P. Larin, la maison Toussaint-Théorêt est caractéristique de ce type d'habitations, bien qu'elle comporte des éléments propres au XIXe siècle, dont sa maçonnerie de pierre, son plan rectangulaire, son toit en pente douce à larmiers débordants ainsi que la symétrie de ses cheminées et de ses fenêtres à battants dotées de contrevents. Cette maison s'avère donc un témoin de l'architecture domestique d'inspiration française du Bas-Canada.

La maison Toussaint-Théorêt présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Appartenant à cette période marquante des années 1820 et 1830 durant laquelle plusieurs résidants de L'Île-Bizard remplacent leur petite demeure de bois par une résidence en pierre plus spacieuse, la maison Toussaint-Théorêt témoigne de la nouvelle aisance de ses propriétaires et de la prospérité de l'île. De plus, elle est habitée durant 130 ans (1832-1962) par Toussaint Théorêt et ses descendants, qui représentent une branche importante des Théorêt du nord de l'île. Cette maison témoigne donc à la fois du développement économique de L'Île-Bizard et d'une longue tradition d'occupation par une famille ancestrale de l'île.

Source : Ville de Montréal, 2005.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison Toussaint-Théorêt liés à ses valeurs architecturale et historique comprennent, entre autres :
- la situation de la maison en bordure du chemin public, sur un terrain boisé;
- l'orientation de la façade principale au sud;
- son volume, dont le corps de logis peu dégagé du sol, le plan rectangulaire à un étage et demi et le toit à deux versants, avec larmiers débordants;
- les matériaux, dont la maçonnerie en pierre et la couverture en bardeaux de cèdre;
- les cheminées en pierre, disposées dans l'axe du faîtage, aux deux extrémités du toit;
- les ouvertures, dont la porte d'entrée et les fenêtres à battants à grands carreaux, dotées de contrevents en bois, avec leur chambranle en bois.

Haut de la page

Informations historiques

La maison Toussaint-Théorêt est érigée vers 1832, probablement par les constructeurs I. Lamouche et P. Larin, dont les noms sont gravés sur la pierre placée devant l'âtre. À l'instar de bien d'autres résidences à L'Île-Bizard, cette maison en pierre appartient à cette période marquante des années 1820 et 1830, durant laquelle plusieurs résidants de l'île remplacent leur demeure de bois par une solide maison en pierre de plus grande dimension.

Son premier occupant, Toussaint Théorêt, est le fils de Joseph Théorêt et de Marie-Joseph Massy, qui eurent quatorze enfants. En 1818, ses parents lui font don, ainsi qu'à son épouse Marie-Agathe Labrosse, dit Raymond, d'une terre de 20 arpents de profondeur par 3 arpents de front, faisant face au lac des Deux-Montagnes. Cette terre se trouve alors du côté nord de l'île Bizard.

En 1832, les Théorêt décident d'agrandir leur propriété et achètent la moitié de la terre voisine de la leur. Au moment de l'achat, il s'y trouve déjà des bâtiments de ferme, ainsi qu'une maison probablement en bois. Tout porte à croire que, peu de temps après leur achat, les Théorêt remplacent cette vieille maison par une nouvelle en pierre, comme le veut la coutume à l'époque. Cette maison de pierre continue d'être habitée par les descendants de Toussaint Théorêt jusqu'en 1962. Notons, enfin, que Toussaint est le frère de Joseph Théorêt qui, dès 1831, habite une maison en pierre à L'Île-Bizard, également citée monument historique.

En 1964, la maison Toussaint-Théorêt est restaurée par ses propriétaires. En 1970, une annexe en bois, lambrissée de bardeaux de cèdre, vient s'ajouter du côté est de la maison.

La maison Toussaint-Théorêt est citée en 2001.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Montréal

MRC :

  • Montréal

Municipalité :

  • Montréal

Arrondissement municipal :

  • L'Île-Bizard - Sainte-Geneviève

Adresse :

  • 1883, chemin du Bord-du-Lac

Latitude :

  • 45° 30' 9.7"

Longitude :

  • -73° 54' 38.5"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Montréal Paroisse de l' Île-Bizard Absent 132 ptie
132-1 ptie

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Communauté urbaine de Montréal. Architecture rurale. Répertoire d'architecture traditionnelle sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal, 13. Montréal, Communauté urbaine de Montréal, Service de la planification du territoire, 1986. 421 p.
  • LABASTROU, Éliane. Histoire de l'île Bizard. L'Île-Bizard, Bibliothèque et le Conseil municipal de L'île-Bizard, 1976. 296 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013