Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Cimetière Edey

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Outaouais

Municipalité :

  • Gatineau

Date :

  • 1830 – (Ouverture)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Usage :

  • Services et institutions (Cimetières)

Éléments associés

Plaques commémoratives associées (1)

Personnes associées (2)

Images

Carte

Description

Le cimetière Edey est un petit lieu d'inhumation familial consacré en 1830. Le site du cimetière est circonscrit, d'un côté, par une clôture de fer forgé et, de l'autre, par un bosquet. Les pierres tombales sont réparties de façon irrégulière sur un terrain relativement plat et surélevé par rapport à la voie publique. Le cimetière Edey est situé aux confins ouest du secteur d'Aylmer de la ville de Gatineau, dans un environnement en voie d'urbanisation.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. Il se trouve sur la propriété entourant la maison Delormey-Edey, également citée immeuble patrimonial.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Gatineau) 1997-05-06
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le cimetière Edey présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique reposant sur son association avec la famille Edey. Celle-ci a contribué de manière significative à l'établissement et au développement d'Aylmer. La famille Edey utilise ce lieu d'inhumation privé pendant plus de 100 ans pour enterrer ses morts. Moses Edey (1783-1857), l'ancêtre originaire du Vermont, est l'un des pionniers d'Aylmer venu s'établir sur le chemin Eardley en 1806. Fervent méthodiste, il participe à la construction de la chapelle méthodiste du Canton de Hull en 1827. Cette chapelle est la plus ancienne église encore debout à l'ouest de Montréal. En 1847, Moses Edey est élu au premier conseil municipal d'Aylmer. Son gendre James Finlayson Taylor, premier secrétaire-trésorier d'Aylmer, est un autre membre influent de cette famille de notables qui a été inhumé dans le cimetière. La plus ancienne pierre tombale du cimetière Edey est celle de la fille de Moses Edey, Emily (1825-1848), morte à l'âge de 23 ans, le 12 décembre 1848. La dernière inhumation, celle de Lillian Margaret Taylor Edey, remonte à 1966. Le cimetière Edey rappelle la présence des membres de la famille Edey à Aylmer.

Le cimetière Edey présente aussi un intérêt patrimonial pour ses valeurs historique et ethnologique comme témoin des pratiques funéraires des premiers colons protestants de la région de l'Outaouais. Ceux-ci enterrent leurs morts sur leur propre terre. Le site choisi est généralement un endroit surélevé qui surplombe les alentours. Des lilas et des saules pleureurs y sont présents, conformément à la symbolique protestante. Les cimetières familiaux sont associés au culte protestant et se retrouvent dans plusieurs régions du Québec, notamment en Outaouais et dans le sud de la province. Ils deviennent illégaux au XXe siècle, mais le cimetière Edey fait exception à la règle. Des membres de la famille continuent d'y être enterrés jusque dans les années 1960. Le cimetière Edey est un exemple particulièrement intéressant de cimetière privé protestant.

Le cimetière Edey présente en outre un intérêt patrimonial pour sa valeur paysagère. Implanté sur un terrain surélevé par rapport à la route, le cimetière Edey jouit d'une très bonne visibilité. Son aménagement informel ainsi que la présence des stèles, dont plusieurs ont plus de cent ans, et celle des bosquets de lilas et des autres arbustes qui produisent un bel ombrage, sont autant d'éléments qui contribuent au caractère champêtre du secteur. De ce lieu, qui semble appartenir à une autre époque, se dégage une atmosphère de quiétude qui invite au recueillement.

Source : Ville de Gatineau, 2006.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du cimetière Edey liés à ses valeurs historique, ethnologique et paysagère comprennent, notamment :
- sa situation à proximité de la maison Delormey-Edey, citée immeuble patrimonial;
- la présence de stèles et de monuments funéraires des membres de la famille;
- la plaque commémorative;
- la topographie du site, soit un terrain plat et surélevé par rapport à la voie publique;
- la végétation entourant une partie du pourtour (bosquets de lilas, arbres matures);
- la simplicité du traitement paysager;
- l'irrégularité de la disposition des stèles;
- le caractère champêtre de l'environnement.

Haut de la page

Informations historiques

Le cimetière Edey est un lieu d'inhumation privé aménagé sur les terres de Moses Edey (1783-1857), un pionnier originaire du Vermont venu s'installer sur le chemin Eardley en 1806. Ce cimetière est consacré en 1830. Pendant plus de 100 ans, les nombreux membres de la famille Edey y seront enterrés. La plus ancienne pierre tombale du cimetière est celle de la fille de Moses Edey, Emily (1825-1848), décédée à l'âge de 23 ans, le 12 décembre 1848. La dernière inhumation, celle de Lillian Margaret Taylor Edey, remonte à 1966. Une plaque commémorative, dévoilée par le maire Marc Croteau de la Ville d'Aylmer le 29 août 1998, rend hommage aux membres de la famille Edey pour leur contribution à l'établissement et au développement d'Aylmer.

Le cimetière Edey est situé sur la propriété de la maison Delormey-Edey, également citée. Ce lieu d'inhumation privé est toujours la propriété des descendants des Edey. Ceux-ci ont formé, dans les années 1990, un Conseil d'administration chargé de veiller à la conservation du cimetière.

Le cimetière Edey est cité en 1997.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Outaouais

MRC :

  • Gatineau

Municipalité :

  • Gatineau

Adresse :

  • chemin Lattion

Lieux-dits :

  • Aylmer

Localisation informelle :

Situé sur le chemin Lattion à 300 mètres au sud-ouest du chemin Eardley.

Latitude :

  • 45° 24' 29.0"

Longitude :

  • -75° 52' 16.0"

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • ALDRED, Diane. Aylmer Québec. Its Heritage / Aylmer Québec. Son patrimoine. Aylmer, Association de Patrimoine d'Aylmer, 1977. 228 p.
  • ALDRED, Diane. Le Chemin d'Aylmer : une histoire illustrée. The Aylmer Road: an illustrated history. Aylmer, Association du patrimoine d'Aylmer, 1994. 256 p.
  • Association du patrimoine d'Aylmer. Étude - Bâtiments patrimoniaux. Aylmer (Québec), 1998. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013