Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Conroy-McDonald

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Outaouais

Municipalité :

  • Gatineau

Date :

  • après 1850 – avant 1860 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Personnes associées (3)

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

La maison Conroy-McDonald est une demeure villageoise bâtie vraisemblablement durant les années 1850. Cette résidence rectangulaire recouverte de stuc, à deux étages, est coiffée d'un toit à deux versants droits. Une aile, ajoutée à une époque postérieure, est implantée en retour d'équerre contre la façade arrière. La maison Conroy-McDonald est située en milieu urbain, dans le secteur d'Aylmer de la ville de Gatineau.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2 ½

Groupement :

Détaché

Annexes :

  • Autre

Saillies :

  • Perron

Fondations :

  • Béton

Élévations :

  • Toutes les façades : Matériau contemporain

Toit :

  • Forme : À deux versants droits

Autre(s) porte(s) :

  • bois, à panneaux et vitrage, à baies latérales

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, à petits carreaux

Éléments architecturaux :

  • Retour de l'avant-toit

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Gatineau) 1997-05-06
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Conroy-McDonald présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Construite durant les années 1850, cette résidence villageoise illustre l'adaptation de l'architecture domestique aux modes successives. Elle est d'abord lambrissée de planches de bois posées à l'horizontale et pourvue d'une grande galerie couverte qui intégrait un porche. La maison Conroy-McDonald subit par la suite des modifications qui la font ressembler davantage à une résidence de ville comme on en retrouve plusieurs à Ottawa. Sous son nouveau revêtement de stuc, cette habitation cache toujours une structure de bois équarri. Cette structure témoigne d'un mode de construction caractéristique des premières habitations de la région.

Source : Ville de Gatineau, 2006.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison Conroy-McDonald liés à sa valeur architecturale comprennent, notamment :
- le volume du corps de logis principal, dont le plan rectangulaire, l'élévation à deux étages, le toit à deux versants droits avec avant-toits à retour;
- la symétrie de la composition et la disposition régulière des ouvertures;
- les ouvertures, dont la porte d'entrée flanquée de fenêtres latérales, les fenêtres en bois à battants avec de petits carreaux ainsi que leurs contre-fenêtres;
- la sobriété de l'ornementation;
- la cheminée en brique adossée à la façade latérale gauche;
- la charpente en pièce sur pièce et le solage peu dégagé;
- les caractéristiques de l'aile arrière, dont le plan rectangulaire à deux étages, le toit à deux versants droits, le parement de stuc et la souche de cheminée.

Haut de la page

Informations historiques

Cette résidence en pièce sur pièce a été construite au cours des années 1850 par l'entrepreneur en maçonnerie William Davis. Il l'aurait bâti soit pour Moses Holt, soit pour Michael Donahue, forgeron de métier. La maison de deux étages est alors couverte d'un parement de planches de bois posées à clins. Elle possède une élégante galerie couverte qui intègre un porche.

Vers 1860, Robert Conroy (1811-1868), l'un des plus prospères marchands de bois de la région, achète la maison et la loue jusqu'à sa mort en 1868. Robert Conroy est un personnage important dans la communauté. En 1834, il fait construire l'hôtel British qui devient rapidement le centre des activités sociopolitiques d'Aylmer. En 1847, il est élu conseiller du village d'Aylmer nouvellement constitué. Il siège également au conseil d'administration de la Bytown and Aylmer Union Turnpike Road Company. Cette compagnie achète le chemin Britannia du gouvernement provincial pour le macadamiser. En 1885, la résidence est vendue à l'entrepreneur Donald B. McDonald, dont la fille Maria a épousé William J. Conroy, l'un des fils de Robert Conroy. Peu de temps après, les McDonald agrandissent la maison et apportent un certain nombre de changements à l'intérieur. En 1892, William J. Conroy s'y établit. De 1945 jusqu'à sa mort en 1993, William, le fils de William J. Conroy, réside dans cette demeure.

La maison Conroy-McDonald est citée en 1997.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Outaouais

MRC :

  • Gatineau

Municipalité :

  • Gatineau

Adresse :

  • 47, rue Symmes

Lieux-dits :

  • Aylmer

Localisation informelle :

L'adresse de ce bien était autrefois le 47, rue Charles.

Latitude :

  • 45° 23' 44.0"

Longitude :

  • -75° 50' 51.0"

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • ALDRED, Diane. Aylmer Québec. Its Heritage / Aylmer Québec. Son patrimoine. Aylmer, Association de Patrimoine d'Aylmer, 1977. 228 p.
  • Association du patrimoine d'Aylmer. Étude - Bâtiments patrimoniaux. Aylmer, Association du patrimoine d'Aylmer, 1988. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013