Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Peter-Aylen-Fils

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Outaouais

Municipalité :

  • Gatineau

Date :

  • vers 1850 – (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)
  • Services et institutions (Cabinets de professionnels libéraux)

Éléments associés

Personnes associées (3)

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

La maison Peter-Aylen-Fils est une demeure villageoise construite au début des années 1850. Cette résidence de plan rectangulaire, à deux étages, est coiffée d'un toit à deux versants droits. Une annexe d'un étage est implantée en retour d'équerre derrière le corps de logis. La maison Peter-Aylen-Fils est située en milieu urbain, dans le secteur d'Aylmer de la ville de Gatineau.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Bois

Annexes :

  • Autre

Saillies :

  • Balcon
  • Galerie

Élévations :

  • Toutes les façades : Matériau contemporain

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Asphalte, bardeaux

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À guillotine

Éléments architecturaux :

  • Retour de l'avant-toit

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Gatineau) 1997-05-06
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Peter-Aylen-Fils présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique reposant sur son association avec deux des plus importantes familles d'Aylmer, les familles Aylen et Symmes. La maison est construite au début des années 1850 pour Peter Aylen (1826-1876). Aylen est avocat et pratique le droit durant 25 ans dans la demeure qu'il se fait construire à l'occasion de son mariage avec Elizabeth Symmes (1829-1909). Il est le fils de Peter Aylen (1799-1868), un important marchand de bois de la vallée de l'Outaouais connu comme le « roi des Shinners ». Elizabeth est la seconde fille de Charles Symmes (1798-1868), qui est considéré comme le fondateur d'Aylmer. Charles Symmes est arrivé en Outaouais en 1819 pour travailler comme comptable chez son oncle Philemon Wright (1760-1839). La maison Peter-Aylen-Fils évoque le souvenir de ces familles qui ont joué un rôle important dans l'histoire socio-économique du canton de Hull.

La maison Peter-Aylen-Fils présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Cette résidence villageoise constitue un bel exemple d'architecture vernaculaire d'inspiration géorgienne. D'origine britannique, le style géorgien fait son apparition dans la région de l'Outaouais au tournant du XIXe siècle, à la faveur de l'immigration britannique et étasunienne. Le géorgien se distingue par la monumentalité et la rigueur de sa composition. La version vernaculaire n'en retient que les traits essentiels, qui se combinent avec les traditions locales. La maison Peter-Aylen-Fils illustre ce courant architectural par son volume simple et massif, la composition symétrique et l'ordonnance régulière de ses ouvertures, et son entrée principale cintrée.

Source : Ville de Gatineau, 2006.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison Peter-Aylen-Fils liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation de deux étages, le toit à deux versants droits avec avant-toits à retours, la symétrie de la composition;
- les ouvertures, dont l'entrée principale cintrée et les fenêtres de bois à guillotine avec de petits carreaux;
- la sobriété de l'ornementation;
- la charpente à ossature de bois;
- la cheminée en brique adossée à la façade latérale droite;
- le solage peu dégagé;
- l'annexe arrière à un étage coiffé d'un toit à deux versants droits.

Haut de la page

Informations historiques

La maison est construite au début des années 1850 pour Peter Aylen (1826-1876). Ce dernier est avocat et c'est à l'occasion de son mariage avec Elizabeth Symmes (1829-1909) qu'il se fait construire cette maison d'inspiration géorgienne. Cette dernière est située sur un double lot au coin nord-ouest de l'intersection des rues Bancroft et Thomas. Peter Aylen est le fils de Peter Aylen (1799-1868), un important marchand de bois de la vallée de l'Outaouais connu comme le « roi des Shinners ». Elizabeth est la seconde fille de Charles Symmes (1798-1868). Celui-ci est arrivé en Outaouais en 1819 pour travailler comme comptable chez son oncle Philemon Wright (1760-1839). Charles Symmes est considéré comme le fondateur d'Aylmer.

En 1866, deux autres lots s'ajoutent aux premiers; ainsi, le site couvre le coin en entier. Peter Aylen fils pratique le droit durant 25 ans dans cette maison. À sa mort en 1876, sa femme, Elizabeth, et son fils, Henry, continuent d'habiter la demeure. En 1892, Henry, qui est aussi avocat, déménage à Ottawa avec sa famille. À la mort d'Elizabeth, en 1910, la succession vend la maison. Celle-ci est occupée pendant un certain nombre d'années par le capitaine George Klock. Par la suite, la résidence change à plusieurs reprises de propriétaire.

La maison Peter-Aylen-Fils est citée en 1997.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Outaouais

MRC :

  • Gatineau

Municipalité :

  • Gatineau

Adresse :

  • 63, rue Bancroft

Lieux-dits :

  • Aylmer

Latitude :

  • 45° 23' 46.0"

Longitude :

  • -75° 50' 49.0"

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • ALDRED, Diane. Aylmer Québec. Its Heritage / Aylmer Québec. Son patrimoine. Aylmer, Association de Patrimoine d'Aylmer, 1977. 228 p.
  • Association du patrimoine d'Aylmer. Étude - Bâtiments patrimoniaux. Aylmer (Québec), 1998. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013