Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Relais de poste de Deschambault

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Deschambault-Grondines

Date :

  • 1735 – 1758 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine de la Nouvelle-France

Usage :

  • Fonction commerciale (Magasins généraux)
  • Fonction résidentielle (Hôtels)
  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)
  • Services et institutions (Bureaux de poste)

Carte

Description

Le relais de poste de Deschambault est un vaste bâtiment érigé entre 1735 et 1758. L'immeuble sert de résidence privée, mais aussi de relais de poste et d'auberge au cours de son histoire. Il se compose d'un très long corps de logis de plan rectangulaire en bois à un étage et demi, coiffé d'une toiture à deux versants recourbés, ainsi que d'une imposante annexe en pierre disposée en retour d'équerre. Le relais de poste de Deschambault se situe en bordure de l'ancien chemin du Roy, au coeur du noyau villageois du secteur Deschambault, dans la municipalité de Deschambault-Grondines.

Ce bien est classé immeuble patrimonial.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Annexes :

  • Fournil

Saillies :

  • Cheminée
  • Galerie

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Façade avant : Bois

Toit :

  • Forme : À deux versants droits retroussés
    Matériau : Tôle à la canadienne

Lucarne(s) :

  • À pignon

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 2004-01-22
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le relais de poste de Deschambault présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique liée à ses fonctions, particulièrement celles reliées au transport au cours du XIXe siècle. À cette époque, le chemin du Roy, qui relie Québec et Montréal sur la rive nord du fleuve, comporte une série de relais pour le transport des passagers et du courrier : on y change d'attelage, on s'y restaure, on y passe la nuit. Le système des relais se perpétue jusqu'à la généralisation du transport ferroviaire à la fin du XIXe siècle. Le relais de poste de Deschambault cumule les fonctions de relais (1832-1879) et de comptoir postal (1835-1900). Il accueille également un magasin général, activité souvent complémentaire au bureau de poste. Il subsiste très peu de constructions ayant abrité des fonctions similaires le long de l'ancien chemin du Roy au Québec, et il s'agit du premier bâtiment classé à titre de relais de poste. L'organisation spatiale de l'édifice atteste ses différentes fonctions, notamment son cellier, sa cave profonde et ses anciennes divisions intérieures.

Le relais de poste de Deschambault présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Le carré initial du bâtiment - érigé entre 1735 et 1758 - est constitué d'une charpente de bois en pièce sur pièce et s'inscrit dans l'architecture domestique d'inspiration française du XVIIIe siècle. Il subsiste peu d'édifices à charpente de bois datant de cette période. Au siècle suivant, le relais de poste de Deschambault subit plusieurs modifications influencées par le mouvement pittoresque, alors en vogue. Une galerie pleine largeur en façade avec son ornementation de style Regency sont ajoutées. De plus, la pente de la toiture est modifiée par l'ajout de coyaux, suivant une pratique courante à l'époque. Par ailleurs, le relais de poste de Deschambault conserve des éléments originaux qui permettent de suivre son évolution architecturale. Aussi le bâtiment illustre-t-il une pratique courante aux XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles qui consiste à agrandir progressivement les corps de logis. Le corps de logis initial est érigé entre 1735 et 1758. Il est ensuite allongé dans l'axe longitudinal, puis une annexe comprenant notamment un four et une cuisine est ajoutée à l'arrière. L'imposante annexe en maçonnerie de pierre se distingue du corps de logis principal fait de bois.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments clés du relais de poste de Deschambault liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- la situation en bordure de l'ancien chemin du Roy au coeur du noyau villageois du secteur Deschambault, dans la municipalité de Deschambault-Grondines;
- les caractéristiques de l'architecture rurale d'inspiration française du XVIIIe siècle, dont un long corps de logis principal de plan rectangulaire, à un étage et demi, comprenant une charpente en pièce sur pièce;
- les caractéristiques de l'influence du mouvement pittoresque, dont une haute toiture à deux versants recourbés couverte de tôle à la canadienne, une galerie pleine largeur en façade ainsi que des motifs géométriques sur les montants et la balustrade de la galerie;
- les ouvertures, notamment leur ordonnance régulière, une rangée de lucarnes, des fenêtres à battants à grands carreaux et deux portes en façade;
- un lambris de planches de bois à clins;
- un solage surhaussé en pierre;
- une annexe en maçonnerie de pierre, disposée en retour d'équerre derrière le corps de logis principal;
- deux souches de cheminée;
- les caractéristiques de l'intérieur, soit des plafonds à caissons dans certaines parties de l'édifice, des planchers en pin, un cellier au sous-sol, des pièces de quincaillerie anciennes, des boiseries ornementales, notamment autour des ouvertures, ainsi que des armoires encastrées.

Haut de la page

Informations historiques

Le relais de poste de Deschambault a été construit en plusieurs étapes. Le corps de logis initial - la partie située à l'ouest de la cheminée centrale - a été érigé entre 1735 et 1758. Aussi constitue-t-il un des premiers bâtiments du noyau villageois de Deschambault. L'édifice abrite une auberge dès 1804, et cette fonction se perpétue au cours du siècle. Le carré de la propriété est agrandi vers l'est, puis une annexe est érigée derrière le corps de logis entre 1826 et 1850. Au XIXe siècle, la résidence abrite une auberge, un relais de poste (1832-1879), un comptoir postal (1835-1900) ainsi qu'un magasin général. Le relais de poste de Deschambault retrouve sa vocation résidentielle initiale à partir de 1900. Il abrite ensuite un hôtel entre 1940 et 1960.

Le relais de poste de Deschambault est classé en 2004. Il a ensuite été restauré.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • Portneuf

Municipalité :

  • Deschambault-Grondines

Adresse :

  • 258, chemin du Roy

Lieux-dits :

  • Deschambault

Latitude :

  • 46° 38' 53.691"

Longitude :

  • -71° 55' 54.412"

Désignation cadastrale :

  • Lot 3 235 278

Code Borden

CdEx-14      

Haut de la page

Documents

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • GIROUARD, Guylaine. Le relais de poste de Deschambault : au coeur des réseaux de communication et de transport. Québec, 2003. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013