Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Riverview

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Maison David-Moore
  • Ville-Joie-Sainte-Thérèse

Région administrative :

  • Outaouais

Municipalité :

  • Gatineau

Date :

  • 1865 (Construction)

Usage :

  • Fonction culturelle et récréative, loisir (Autres activités culturelles)
  • Fonction résidentielle (Villas et maisons bourgeoises (domaine))
  • Services et institutions (Asiles et refuges)

Éléments associés

Personnes associées (1)

Inventaires associés (2)

Carte

Description

La maison Riverview est une résidence bourgeoise en pierre de deux étages et demi. Le corps principal, de plan rectangulaire, présente une élévation symétrique qui comprend des avant-corps terminés par un gable et surmontés d'un toit à deux versants. La maison Riverview a été construite en 1865 et s'inspire de l'architecture Tudor. Située à proximité de la rivière des Outaouais, elle se trouve en bordure d'un boulevard, dans le secteur Hull de la ville de Gatineau.

Ce bien est classé immeuble patrimonial.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Bois
  • Maçonnerie en pierre

Annexes :

  • Agrandissement
  • Autre
  • Chapelle

Saillies :

  • Avant-corps
  • Clocheton
  • Loggia
  • Oriel
  • Perron
  • Tour

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Toutes les façades : Pierre (À bossages)

Toit :

  • Forme : En pavillon
    Matériau : Tôle embossée

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage, à baies latérales

Autre(s) porte(s) :

  • bois, à panneaux
  • contemporaine

Fenêtre(s) :

  • cintrée, Contemporaine
  • Rectangulaire, Contemporaine

Lucarne(s) :

  • À croupe

Éléments architecturaux :

  • Amortissement
  • Bandeau
  • Chaîne d'angle
  • Console
  • Épi
  • Pierre millésimée
  • Plate-bande
  • Portail
  • Tympan

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 2012-10-19

Statuts antérieurs

  • Reconnaissance, 1975-04-14
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Riverview présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Elle constitue un exemple représentatif des nombreuses résidences néo-Tudor érigées au XIXe siècle pour la bourgeoisie anglophone québécoise. À l'instar des manoirs britanniques du XVIe siècle, ces petits châteaux possèdent des gables dont la forme s'inspire parfois de l'architecture hollandaise, comme la maison Riverview. D'autres composantes telles que les baies en saillie, le portail surmonté d'un balcon, ou encore les matériaux ouvragés et polychromes rendent cette maison remarquable.

La maison Riverview présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Elle témoigne de la présence et de la prospérité de la bourgeoisie anglophone qui a participé au développement de l'Outaouais au cours du XIXe siècle. Le commerce du bois est alors très prospère dans cette région que la reine Victoria a choisi pour établir la capitale du Canada. Construite pour David Moore, un riche entrepreneur et marchand de bois, la maison Riverview est située sur une artère reliant Hull à Aylmer et voisine de nombreuses résidences de la même époque dont le traitement architectural témoigne de la richesse de leurs propriétaires.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison Riverview liés à ses valeurs architecturale et historique comprennent, notamment :
- son volume, dont corps principal de plan rectangulaire, à deux étages et demi, les avant-corps terminés par des et coiffés d'un toit à deux versants, le balcon surmontant le portail;
- ses matériaux, dont la maçonnerie en pierre équarrie à bossage rustique, le recouvrement traditionnel de la toiture, les chaînes d'angle, les encadrements en pierre des ouvertures;
- les ouvertures, dont les baies en saillie aux deux étages, le portail et les lucarnes à croupe
- sa composition symétrique;
- les éléments ornementaux, dont la polychromie rendue par la variété des matériaux et les épis;
- sa situation face à la rivière des Outaouais, dans un secteur de Hull, sur une artère principale reliant Hull à Aylmer.

Haut de la page

Informations historiques

La maison Riverview est construite en 1865 pour David Moore, un riche entrepreneur et marchand de bois. Elle sert de résidence jusqu'au début du XXe siècle. Abandonnée par son propriétaire, elle demeure inoccupée pendant plusieurs années. Au cours des années 1920, elle est aménagée en boîte de nuit. En 1934, une communauté de religieuses convertit l'immeuble en un orphelinat dénommé Ville-Joie-Sainte-Thérèse, où des enfants sont accueillis jusqu'au début des années 1970. Une chapelle est élevée à l'arrière en 1939-1940 et un édifice moderne est ajouté à l'est de la maison au cours des années 1960. En 1973, la maison revient à des particuliers, puis est acquise deux ans plus tard par le gouvernement du Québec, qui y loge le Conservatoire de musique de Gatineau ainsi que des organismes culturels.

La maison Riverview est reconnue en 1975. Elle est devenue classée à l'entrée en vigueur de la Loi sur le patrimoine culturel en 2012.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Outaouais

MRC :

  • Gatineau

Municipalité :

  • Gatineau

Adresse :

  • 432, boulevard Alexandre-Taché

Lieux-dits :

  • Hull

Latitude :

  • 45° 25' 18.446"

Longitude :

  • -75° 44' 55.768"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Hull Inconnue Absent 09-12-01

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • NOPPEN, Luc. « Maison Riverview (ou maison David Moore ou Ville-Joie-Saint-Thérèse) ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome II. Québec, Les Publications du Québec, 1991, p. 516.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013